IC 418

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
IC 418
La nébuleuse du Spirographe prise par le télescope spatial Hubble en 1999 : en rouge l'azote ionisé, en vert l'hydrogène ionisé, en bleu l'oxygène ionisé.
La nébuleuse du Spirographe prise par le télescope spatial Hubble en 1999 : en rouge l'azote ionisé, en vert l'hydrogène ionisé, en bleu l'oxygène ionisé.
Données d’observation
(Époque J2000.0)
Constellation Lièvre
Ascension droite (α) 5h 27m 32,1s
Déclinaison (δ) −12° 41′ 53″
Magnitude apparente (V) 11
Caractéristiques physiques
Type d'objet Nébuleuse planétaire
Liste des nébuleuses planétaires

IC 418 est une nébuleuse planétaire dans la constellation du Lièvre.

Très petite nébuleuse planétaire surnommée « nébuleuse du Spirographe ». Son surnom vient des filaments en arcs de cercle trouvés sur les images du télescope spatial Hubble.

Petit diamètre et luminosité faible en font un objet difficile à résoudre et réservé en général aux télescopes d'au moins 200 mm de diamètre, à partir de 200 fois de grossissement. L'aspect non stellaire est alors bien visible.

IC418 a été observé très en détail par de nombreux télescopes professionnels, dans de nombreux domaines de longueur d'onde. Dans le domaine visible, un des spectres les plus profonds pour une nébuleuse planétaire a été publié par Baldwin et al.[1], qui ont mesuré 807 raies en émission, dont 624 sont identifiées par les auteurs. Des observations en Ultra-violet avec le satellite IUE et en Infra-rouge avec ISO ont été réalisées[2]. L'étoile centrale a été observée par l'instrument STIS (Télescope Spatial) et le satellite IUE. Un modèle détaillé et auto-consistant de l'étoile et de la nébuleuse ont permis de déterminer sa distance (1.25 kpc), son âge (1400 ans), la température superficielle de l'étoile centrale (36700 K), sa luminosité (7700 luminosités solaires) ainsi que la composition chimique de l'étoile et de la nébuleuse : un peu plus riche en carbone que le soleil[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Identification and Characterization of Faint Emission Lines in the Spectrum of the Planetary Nebula IC 418 Sharpee, B., Baldwin, J. A., & Williams, R. 2004, Astrophysical Journal, 615, 323-343.
  2. Abundances of Planetary Nebulae IC 418, IC 2165 and NGC 5882 Pottasch, S. R., Bernard-Salas, J., Beintema, D. A., & Feibelman, W. A. 2004, Astronomy and Astrophysics, 423, 593-605
  3. A self-consistent stellar and 3D nebular model of planetary nebula IC 418 Morisset, C. & Georgiev, L. 2009, Astronomy and Astrophysics, 507, 1517-1530

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien interne[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]