Hortense Dufour

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Hortense Dufour
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
Distinctions

Hortense Dufour, née en 1946 à Saintes, est une écrivaine française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Hortense Dufour est fille d’un magistrat français et d’une musicienne italienne. Elle séjourne pendant trois ans à Madagascar et aux Comores.

Elle passe son enfance et sa jeunesse à Marennes (Charente-Maritime) et monte à Paris pour suivre des études en lettres modernes. Elle se consacre à l'écriture dès l'enfance : « J'ai toujours écrit, dit-elle. C'est tombé sur moi comme la Grâce...Une journée sans écrire a toujours été pour moi une journée qui n'a pas existé. Mon sang est devenu de l'encre. » Elle est découverte, à l'âge de 22 ans par l'éditeur Jean-Jacques Pauvert.

On lui doit de nombreux romans et plusieurs biographies consacrées à Calamity Jane, la Comtesse de Ségur, Cléopâtre, Marie-Antoinette, Néron, Colette, George Sand, Marie Stuart, Sissi, la Reine Margot, Jeanne d'Arc et Madame de Pompadour. À ce sujet elle déclare : « Les biographies sont ma permission de continuer d'écrire. Le roman, c'est de l'histoire. Et l'Histoire est aussi un roman. » Elle est également l'auteur de nombreux scénarios pour TF1 et FR3.

Son œuvre est couronnée de nombreux prix : Grand prix des lectrices de Elle en 1978 pour La Marie-Marraine, traduit en plusieurs langues et adapté à l'écran par Robert Enrico sous le titre L'Empreinte des géants, le Prix du Livre Inter en 1983 pour son roman Le Bouchot, le Grand Prix de l'Académie de Saintonge et Médaille de Chardonne en 1990 pour La fille du saunier, le Prix des Mouettes décerné par le Conseil général de Charente-Maritime pour Le bois des abeilles en 2006.

Elle participe à de nombreuses émissions: Web TV Culture, une émission de Philippe Chauveau, enregistre une interview au sujet de son roman Ce que l'océan ne dit pas (Flammarion, 2008). Hortense Dufour est plusieurs fois l'invitée de l'émission de Bernard Pivot : Apostrophes. Elle participe à plusieurs volets de l'émission Secrets d'Histoire, présentée par Stéphane Bern : "Cléopâtre pouvait-elle échapper au suicide ?" (2007), "Marie Stuart : reine martyre ou manipulatrice" (2007), "Catherine de Médicis, l'intrigante des châteaux de la Loire" (2008), "Henri IV : le roi de cœur" (2009), "Sissi impératrice : amour, gloire et tragédie" (2011) et "Louis II de Bavière, le roi perché" (2016).

Elle est nommée chevalière de l'Ordre des Arts et des Lettres en 2010 par le ministre de la Culture et de la communication.

Elle préside le jury "Prix du Livre Inter" en mai 1984.

Un Prix Hortense-Dufour, marraine de la médiathèque de Marennes, est créé en 2010 par le Lion's Club de Marennes Oléron, prix qui récompense un premier ou un second roman et qui est remis par Hortense Dufour chaque année à la médiathèque municipale de Marennes. Voici les six Prix "Hortense-Dufour" : L'emprise, de Sarah Chiche (Grasset, 2010); Hôtel Argentina, de Pierre Stasse (Flammarion, 2011); Ce qu'il advint du sauvage blanc, de François Garde (Gallimard, 2012); Pour l'honneur de Blanche, de Frédérique Volot (Presses de la Cité, 2013); Moment d'un couple, de Nelly Alard (Gallimard, 2014); La chance que tu as, de Denis Michelis (Stock, 2015).

Hortense Dufour participe également au comité de lecture des Éditions Robert Laffont et collabore au groupe Bayard Presse et à d'autres magazines sous forme d'articles. Elle est mère de trois enfants.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]