HomePod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

HomePod
Apple HomePod au WWDC 2017 en blanc
Apple HomePod au WWDC 2017 en blanc
Développeur Apple
Fabricant Foxconn (sous-traitance) Inventec (sous-traitance)
Type Enceinte
Date de sortie 2018
Mémoire 1 Go de RAM
Écran matrice de LED
Définition 272 x 340 px
Connectivité Wi-Fi 802.11a/b/g/n/ac (compatible MIMO)
Masse 2,5 kg
Produits connexes iPad, iPhone, iPod touch, iPad mini, iPad Air, iPad Pro
Site web www.apple.com/fr/homepod/

Le HomePod est une enceinte intelligente présentée par Apple le 5 juin 2017 à la WWDC 2017. Similaire à l'Amazon Echo ou au Google Home, elle est le premier produit de la marque sur le marché des enceintes connectées[1]. Sa sortie est prévue pour le 18 juin 2018. Elle sera disponible en blanc et en gris sidéral.

Caractéristiques générales[modifier | modifier le code]

Officiel[modifier | modifier le code]

L'enceinte dispose d'un processeur Apple A8 et est compatible avec AirPlay 2. Elle utilise Siri, l'assistant vocal d'Apple.

Sur le haut de l'appareil, un écran tactile affichant l'icône lumineuse de Siri permet d'ajuster le volume et mettre sur pause ou en lecture.

Fuites[modifier | modifier le code]

Fin-juin 2017, un firmware officiel d'Apple s'est retrouvé sur Internet pour l'appareil AudioAccessory1,1. Il a été révélé sur Twitter qu'il s'agissait du firmware de l'HomePod. L'HomePod aurait les mêmes caractéristiques que l'iPhone 6. L'iPhone possède un écran de 1 334 x 750 px[2] et 1 Go de RAM, tandis que l'HomePod possède un écran de 272 x 340 px et 1 Go de RAM[3]. Le Springboard d'iOS est appelé SoundBoard dans le firmware[4].

Critiques[modifier | modifier le code]

A la sortie de l'HomePod, beaucoup de critiques s'élèvent contre celui-ci. Tout d'abord, l'enceinte ne prend pas encore en charge AirPlay 2 (qui permet de faire du multiroom) et ne permet pas encore la stéréo, les 2 points forts annoncés par Apple lors de la WWDC 2017. Pour la domotique, seuls les appareils certifiés HomeKit sont pris en charge ce qui limite les produits supportés par rapport à la concurrence comme Google Home ou Amazon Echo[5]. Au niveau de la construction de l'appareil, si le design est jugé réussi et compact, une polémique a lieu début 2018 car le socle de l'appareil laisse des traces sur les meubles en bois [6] La qualité sonore est décrite comme meilleure que Google Home même si Siri est jugé moins performant que son concurrent.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]