AirPods

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour le véhicule à air comprimé, voir AIRPod.
AirPods
Apple AirPods Wordmark.svg
AirPods.jpg
Caractéristiques
Développeur
Fabricant
Type
écouteurs bluetooth
Date de sortie
13 décembre 2016 (internet)
20 décembre 2016 (magasin)
20 mars 2019 (seconde génération)
Alimentation
boîtier lightning
Processeur

Apple W1

Apple H1 (seconde génération)
Connectivité

Bluetooth 4.2

Bluetooth 5.0 (seconde génération)
Masse
38 g
Produits connexes
Site web

Les AirPods sont des écouteurs sans-fil conçus par Apple, vendus depuis 2016. Ils peuvent se connecter par Bluetooth à un iPhone, une Apple Watch, un iPad, un iPod touch, une Apple TV ou un Mac, mais également à n'importe quel appareil supportant l'audio Bluetooth, bien que certaines fonctionnalités ne seront pas disponibles sur ceux-ci. Fin 2019, Apple lance les Airpods Pro, une version plus performante avec réduction de bruit active.

Historique[modifier | modifier le code]

Apple commercialise les AirPods fin 2016 : « le futur sera un monde sans fil » affirme le vice-président marketing d'Apple[1]. Au départ, les réseaux sociaux se déchainent sur ces écouteurs vu comme un « gadget » « ressemblant à des embouts de brosse à dent »[2] : qualité du son standard, fonctionnalités, performances, les critiques sont nombreuses[3]. Malgré tout, l’engouement se propage, touchant d'abord les adolescents, puis les générations suivantes et devenant un marqueur social[2], mais également « un véritable phénomène culturel » comme le clame Tim Cook[1]. Les AirPods sont dans la continuité des premiers écouteurs blancs de MP3 — couleur alors peu usitée par les fabricants — commercialisés par la marque au début des années 2000[1].

Autonomie[modifier | modifier le code]

Ils disposent de cinq heures d'autonomie sur une même charge et ils peuvent êtres rangés et rechargés dans leur boitier de chargement. Pour quinze minutes de charge, on dispose de trois heures d'autonomie. Pour connaitre leur niveau de charge, il suffit de les approcher de son iPhone et d’ouvrir le couvercle ou juste de jeter un œil au Widget « Batteries », ajouté au préalable. Il faut compter plus d'une centaine d'euros pour changer la paire de batterie des écouteurs[1].

Mise en vente[modifier | modifier le code]

La mise en vente des AirPods était initialement prévue pour fin octobre 2016 mais elle été reporté à cause d'une mauvaise synchronisation du son entre les deux écouteurs. Les AirPods sont finalement commercialisés le pour un prix de 179 euros. Peu à peu, avec le succès que rencontrent ces écouteurs, les copies se répandent[1]. Les ventes, non communiquées par la marque de Cupertino, sont estimées à environ 17 millions de pièces pour 2017 et le double l'année suivante[1].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

Les AirPods sont équipés de la nouvelle puce W1 conçue par Apple. Ils diffusent un son AAC de qualité supérieure et sont équipés d'un micro filtrant le bruit environnant. Sur le côté des AirPods, se trouve une surface tactile sur laquelle on peut tapoter deux fois pour déclencher Siri, mettre le morceau en pause/lecture, ou encore passer au morceau suivant ou précédant. Chaque AirPod peut être configuré séparément. Dans chaque AirPod se trouve un accéléromètre vocal qui détecte si l'utilisateur parle et qui se focalise sur la voix. Des capteurs optiques et des accéléromètres détectent quand les AirPods sont portés afin de lancer la musique uniquement quand l'utilisateur les porte et ainsi économiser de la batterie.

Impact sur la santé[modifier | modifier le code]

Dès 2016, Joel Moskowitz, qui dirige le Centre pour la santé familiale et communautaire de l'École de santé publique de université de Berkeley, avertit que les radiations issues de la technologie Bluetooth dans les AirPods (et autres casques sans fils du même type) sont un risque pour la santé[4]. De même, Jerry Phillips, professeur de biochimie à l’Université du Colorado à Colorado Springs, explique : « ce qui me préoccupe pour les AirPods, c’est que leur placement dans le conduit auditif expose les tissus de la tête à des niveaux relativement élevés de rayonnement »[5].

Mais les experts s'opposent sur l'impact du Bluetooth sur la santé et certaines estiment qu'il y a absence de préjudice[5]. Par mesure de précaution, Annie Sasco, médecin experte en épidémiologie des cancers, recommande l'utilisation d'écouteurs mains libres filaires comme moyen simple et efficace pour éviter l'exposition aux champs électromagnétiques émis par les d'AirPods et réduire celle émis par les téléphones portables[6].

Seconde génération[modifier | modifier le code]

La seconde génération d'AirPods a été annoncée par Apple le . Ils sont équipés de la nouvelle puce H1 compatible Bluetooth 5.0 censée assurer un temps de connexion 2 fois plus rapide, une latence réduite d'environ 30 % pour les jeux vidéo et la fonction « Dis Siri ». Un boitier de recharge sans fil utilisant la technologie Qi est également vendu[1], à 229 € avec les écouteurs ou 89 € seul.

Les AirPods avec leur boitier de rangement, qui fait aussi office de chargeur.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f et g Manenti 2019, p. 101.
  2. a et b Manenti 2019, p. 100 et 101.
  3. Manenti 2019, p. 100.
  4. (en) « Clear Sound, Sleek Styling, and Microwave Radiation », sur Cal Alumni Association, (consulté le 28 avril 2019)
  5. a et b (en) Markham Heid, « Are AirPods and Other Bluetooth Headphones Safe? », sur Medium (consulté le 28 avril 2019)
  6. « Faut-il jeter les AirPods? », sur www.illustre.ch, (consulté le 28 avril 2019)
  • Boris Manenti, « Jamais sans mes AirPods », L'Obs, no 2848,‎ 6 au 12 juin 2019, p. 100 à 101 (ISSN 0029-4713). 

Articles connexes[modifier | modifier le code]