Siri (logiciel)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Siri
Logo

Fondateur AppleVoir et modifier les données sur Wikidata
Développeur Apple, SRI International
Première version Voir et modifier les données sur Wikidata
Dernière version iOS 10.3.3 (19 juillet 2017)
Version avancée iOS 11 bêta 5 (7 août 2017)
Écrit en Objective-CVoir et modifier les données sur Wikidata
Environnements iPhone depuis le iPhone 4s
iPad depuis le 3
iPad mini et suivants
iPod touch depuis le 5
Mac(depuis MacOS Sierra)
Apple TV(depuis tvOS 9.0)
Langues anglais, arabe, allemand, japonais, français, espagnol, français canadien, italien, français de Suisse, suisse allemand, cantonais, coréen et mandarin
Type Assistant personnel intelligent
Licence Logiciel propriétaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web www.apple.com/fr/ios/siri/
Ancien logo de Siri sous iOS 7
Logo de Siri en 2010

Siri est une application informatique de commande vocale qui comprend les instructions verbales données par les utilisateurs et répond à leurs requêtes. Développée par la société américaine Apple et qualifiée d'assistant personnel intelligent ; elle a été présentée à la presse le 4 octobre 2011.

L'interface homme-machine de Siri repose sur la reconnaissance vocale avancée, le traitement du langage naturel (oral) et la synthèse vocale. Compatible uniquement avec les téléphones d'Apple à partir de l'iPhone 4s, toutes ses tablettes à partir de l'iPad 3 et les iPod touch depuis la 5e génération, elle nécessite au minimum iOS 6 sortie à l'automne 2012.

Les Mac ayant un micro (intégré ou pas) et utilisant MacOS et les Apple TV de 4ème génération peuvent aussi l'utiliser depuis peu.

Certains auteurs considèrent qu'avec Google Now et Cortana, Siri est l'un des indices d'une large pénétration de la « vie numérique »[1] et du monde réel par de premières formes d'intelligence artificielle[2], non sans limites[3], dangers potentiels et questions éthiques (notamment, car ces assistants sont conçus pour deviner nos intentions, et ils manipulent voire gèrent ou partagent de nombreuses données personnelles et pourraient influencer nos choix[4],[5]) ; pour le meilleur et potentiellement le pire si l'on n'apprend pas à en maitriser les risques selon Stephen Hawking et d'autres dans un billet publié en 2014 par le journal The Independent[6].

Présentation[modifier | modifier le code]

Disponible dès son lancement (en version bêta) en octobre 2011 en anglais (américain, britannique et australien), allemand et français, l'application sera également proposée en japonais, chinois, coréen, italien et espagnol en 2012, mais à son lancement, seule la version en langue anglaise pouvait bénéficier de certaines fonctionnalités, comme la gestion orale de l'application « Plans », et donc des itinéraires et de l'état du trafic. Lors de la sortie d'iOS 7, Siri n'est plus considéré comme une version bêta. Contrairement à la plupart des autres systèmes de reconnaissance vocale classiques, Siri comprend et utilise le langage naturel, l'utilisateur peut donc s'exprimer naturellement sans avoir à prononcer des mots spécifiques et Siri peut répondre de façon tout à fait naturelle aussi. L'utilisation de Siri requiert une connexion internet mobile haut débit à cause de la dépendance de Siri aux serveurs d'Apple.

Pour démarrer l'application manuellement, il faut maintenir le bouton principal appuyé deux secondes, tandis que pour démarrer l'application à la voix, l'appareil doit avoir l'option activée dans le réglage général et être connecté par câble (pour les versions inférieures à iOS 9). Ensuite, il faut prononcer "Dis, Siri".

Apple utilise le codec libre Speex dans ce logiciel[7].

Voix anglaise : Jon Briggs.

Voix française : Cyril Mazzotti[8] jusqu'à iOS 6 (jusqu'à iOS 7 sur VoiceOver et le contrôle vocal).

Historique[modifier | modifier le code]

Une double origine[modifier | modifier le code]

Siri nait de la rencontre de deux programmes de recherche débutés en 2003 pour développer un assistant numérique personnel[9].

L'un, militaire, fut commandé au Stanford Research Institute par l'agence du département de la Défense des États-Unis la Darpa. Le projet nommé CALO (Cognitive Assistant that Learns and Organizes) cherchait à mettre en place une intelligence artificielle capable d'améliorer l'efficacité et la rapidité de la prise de décision militaire sur le terrain[10].

L'autre programme, civil, fut menée par SRI International pour développer un téléphone intelligent capable d'effectuer des tâches plus complexes que l'envoi de SMS ou l'appel téléphonique. L'équipe du projet nommé Vanguard est persuadée de la pertinence de la commande vocale pour augmenter la rapidité d'éxécution[9].

Cofondée en 2007[11] par Dag Kittlaus, ancien directeur de Motorola à qui l'équipe Vanguard avait présenté le projet, la start-up Siri développe le concept d'API sous le nom de code HAL, référence à l'ordinateur de 2001, l'Odyssée de l'espace. L'entreprise intègre des membres du projet CALO et Vanguard comme l'ingénieur Adam Cheyer (rare personne qui a contribué aux deux) et Norman Winarsky.

Naissance de Siri, assistant personnel[modifier | modifier le code]

L'application Siri est proposée gratuitement en février 2010 dans l'App Store d'Apple en tant qu'application iOS indépendante[12] avant d'être acheté par Apple le 28 avril 2010[9] suite à un appel téléphonique de Steve Jobs en personne à Dag Kittlaus.[10]. Peu avant cette date, Siri Inc. avait annoncé que son logiciel serait bientôt disponible pour les BlackBerry et pour les téléphones sous Android. Le rachat de la technologie d'intelligence artificielle par Apple a de fait sonné le glas de l'interopérabilité de la technologie, conférant ainsi un net avantage commercial à l'iPhone 4S au moment de sa sortie.

Le 5 octobre 2011, le lendemain de la mort de Steve Jobs, Tim Cook alors directeur général d'Apple présente la keynote qui révèle notamment l'iPhone 4S : si elle déçoit les amateurs d'Apple qui attendaient l'iPhone 5, elle révèle Siri très remarquée et commentée[13].

Le 27 novembre 2012, le constructeur automobile Chevrolet annonce qu’il intégrera l’application Siri Eyes Free dans son modèle Chevrolet Spark, devenant ainsi le premier constructeur automobile à embarquer le système de commande vocale d’Apple dans l’un de ses véhicules[14]

Fonctions[modifier | modifier le code]

Siri permet de réaliser plusieurs interactions entre la voix de l'utilisateur et les applications du système iOS comme le navigateur Safari, les applications de SMS, l'application téléphone, l'application Mail ou encore l'application de cartographie Plans. Voici quelques exemples de ces interactions :

  • Effectuer un appel avec l'application Téléphone ;
  • Dicter un SMS à envoyer ;
  • Dicter une recherche à faire sur le web avec Safari ;
  • Jouer un morceau de musique avec l'application Musique ;
  • Lancer un itinéraire avec Plans ;
  • Activer ou désactiver certaines options simple comme le Wi-Fi, les données mobiles, le Bluetooth ou encore activer le mode avion (ce qui désactivera par conséquent Siri) ;
  • Chercher des restaurants à proximité ou encore des séances de cinéma.

Autour de Siri[modifier | modifier le code]

Identité et personnalité de Siri[modifier | modifier le code]

Siri peut répondre à certaines questions sur sa personnalité, son origine ou encore ses goûts. Par exemple, à la question « D'où viens tu ? », il répondra « J'ai été créé par Apple en Californie » ; et si on lui demande quel est le meilleur smartphone du marché, il répondra que c'est l'iPhone. Il peut aussi répondre à certaines questions de manière humoristique. Par exemple, à la question « Quel est le sens de la vie ? », la fameuse réponse ultime du Guide du voyageur galactique, il répond « 42 ». Il peut aussi y répondre par (entre autres) :

  • « Je dirais vertical. » ;
  • « Toutes les preuves à ce jour semblent indiquer que c'est le chocolat. » ;
  • « Qui suis-je ? Où vais-je ? Et dans quelle étagère ? ».
  • « Il me semble bien étrange que vous posiez la question à un être inanimé. »
  • « Que dit le renard ? » référence à Ylvis - The Fox (What Does The Fox Say?)[15]
  • « Je ne peux pas répondre à cette question pour le moment, mais donnez-moi un peu de temps pour écrire une très longue pièce dans laquelle rien ne se passe. »

Je t'aime, tu m'aimes[modifier | modifier le code]

Dans la série télévisée The Big Bang Theory, un des personnages, Rajesh Koothrappali, tombe amoureux de Siri qu'il associe dans son imagination à une femme réelle.

iPhone 4Siri[modifier | modifier le code]

Le nom « iPhone 4S » est un hommage à Siri. D'après une confidence de Tim Cook, le patron d'Apple, lors de la conférence « All Things Digital » en mai 2012, il fut d'abord appelé iPhone 4Siri[9][16].

Doublage[modifier | modifier le code]

Le nom de Siri est utilisé, dans le casting de la version originale et de la version française, pour remplacer le nom du doubleur de Nordi, l'assistant vocal de Batman dans Lego Batman, le film[17].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Rawat, S., Gupta, P., & Kumar, P. (novembre 2014), « Digital life assistant using automated speech recognition », in Computational Intelligence on Power, Energy and Controls with their impact on Humanity (CIPECH), 2014 Innovative Applications of (pp. 43-47). IEEE.
  2. Heires, K. (2015). The rise of artificial intelligence. Risk Management, 62(4), 38 (résumé).
  3. Dale R (2015) The limits of intelligent personal assistants. Natural Language Engineering, 21(02), 325-329.
  4. Dietterich T.G & Horvitz E.J (2015) Rise of concerns about AI: reflections and directions. Communications of the ACM, 58(10), 38-40.
  5. D. Zeng (2015), « AI Ethics: Science Fiction Meets Technological Reality », IEEE Intelligent Systems, 30(3), 2-5.
  6. Hawking S, Russell S, Tegmark M & Wilczek F (2014) {Stephen Hawking:\'Transcendence looks at the implications of artificial intelligence-but are we taking AI seriously enough?\'}. Journal The Independent, 2014(05-01), 9313474.
  7. Les Français d'Applidium dénudent Siri et en exposent le fonctionnement, Vincent Hermann, pcinpact.com.
  8. Cyril Mazzotti, voix française de Siri : « J'aurais aimé qu'Apple me prévienne », Rtl.fr, 10 octobre 2013.
  9. a, b, c et d Nicolas Santolaria, "Dis Siri", Enquête sur le génie à l'intérieur du smartphone, Anamosa, , 311 p. (ISBN 1095772090), p. 31-50
  10. a et b « Les origines de Siri », sur igénéaration, (consulté le 2 septembre 2017)
  11. (en) « Meet Dag Kittlaus, the guy who made Siri and became a millionaire following a personal phone call from Steve Jobs », sur 9To5Mac, (consulté le 2 septembre 2017)
  12. The Original Siri App Gets Pulled From The App Store, Servers To Be Killed, Tech Crunch, 4 octobre 2011.
  13. « Siri : votre assistante de poche, iPhone 4S en détails et en vidéo », sur iPhon.fr, (consulté le 2 septembre 2017)
  14. La Chevrolet sera la première voiture à parler le "Siri", LaTribune.fr, 27 novembre 2012.
  15. https://www.youtube.com/watch?v=jofNR_WkoCE
  16. « Conférence All Things Digital : Tim Cook promet de l'innovation et s'intéresse à la télévision », sur The Huffington Post, .
  17. Isabelle Hontebeyrie, « Lego Batman, le film : un justicier masqué amusant », sur TVA Nouvelles, (consulté le 11 février 2017).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Dis Siri ». Enquête sur le génie à l’intérieur du smartphone, Nicolas Santolaria, Editions Anamosa, 311 pages, 2016. Critique sur le Journal le monde (ISBN 1095772090)
  • Le guide complet iPhone, iPad avec IOS 8, Nicolas Forgeard-Grignon, éditions Compétence Micro, 148 pages, 2015 (ISBN 9782355641268)
  • Le guide pratique iPhone et iOS 8, Fabrice Neuman, éditions Eyrolles, 160 pages, 2014 (ISBN 9782212141122)

Quelques eBooks en français : Il faut savoir que les fonctionnalités de SIRI dépendent du pays dans lequel il est utilisé, mais aussi de la langue dans laquelle il est interrogé. Ainsi, les documentations (ou eBooks) en français, et utilisant des exemples testés en français et en France, sont loin d'être juste des traductions des documentations US.