Henry Stuart (Lord Darnley)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Henry Stuart et Stuart.
Henry Stuart
Description de cette image, également commentée ci-après
Henry Stuart, vers 1564.

Titre

Roi consort d'Écosse


(1 an, 6 mois et 12 jours)

Prédécesseur François II, roi de France
Successeur James Hepburn
Biographie
Titulature Roi consort d'Écosse
Duc d'Albany
Comte de Ross
Lord Darnley
Dynastie Maison Stuart
Naissance
Commanderie de Temple Newsam (Angleterre)
Décès (à 21 ans)
Édimbourg (Écosse)
Sépulture Abbaye de Holyrood
Père Matthew Stewart,
comte de Lennox
Mère Margaret Douglas
Conjoint Marie Ire d’Écosse
Enfants Jacques VI Red crown.png
Religion Catholicisme
Description de cette image, également commentée ci-après

Henry Stuart dit Lord Darnley (7 décembre 1545 – 9 ou 10 février 1567), duc d'Albany et roi consort d'Écosse, est le deuxième époux de sa cousine Marie Ire d'Écosse, reine d'Écosse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance[modifier | modifier le code]

Il nait à la commanderie de Temple Newsam près de Leeds dans le Yorkshire.

Il est le fils de Matthew Stewart, 4e comte de Lennox, et de Margaret Douglas, nièce du roi Henri VIII d'Angleterre et demi-sœur du roi Jacques V d'Écosse. Il passe son enfance dans la cour d'Angleterre, en exil parce que son père est alors accusé de trahison mais retourne en Écosse en 1564. Il a comme tuteur un cartographe écossais John Elder (en) et un ancien gentilhomme du duc d'Aubigny Arthur Lallart. Il apprend le chant, la danse et à jouer du luth. Henry reçoit une bonne éducation basée sur les langues : l'anglais et le français et sur le métier des armes qui lui donne un corps athlétique et une grande force physique.

Mariage[modifier | modifier le code]

Le à Holyrood, il épouse Marie Stuart, reine d'Écosse, sa cousine, qui a pour lui une vive passion. Par ce mariage, il devient duc d'Albany. Ce mariage se révèle cependant désastreux.

Après le mariage, son épouse découvre très vite que son mari est médiocre, égoïste et débauché. L'entente ne dure pas malgré l'annonce d'une grossesse en fin d'année 1565[1].

Descendance[modifier | modifier le code]

Il est ainsi le père de Jacques VI d'Écosse qui règne à partir de 1567. Celui-ci succède en 1603 à la reine d'Angleterre Élisabeth Ire sous le nom de Jacques Ier.

Scandales[modifier | modifier le code]

l'assassinat de David Rizzio.

Il persécute tous ceux qu'il croit être les favoris de la reine. Il fait même assassiner Arthur Lallart, son tuteur, qui s'était rapproché de la reine Marie. Il le fait tuer lors du passage de la rivière Carron. Il fait aussi mettre à mort, dans l'appartement même de Marie Stuart, à Édimbourg, David Rizzio, secrétaire de la reine (1566), qu'il soupçonne d'être un espion.

Mort[modifier | modifier le code]

Il meurt dans la nuit du 9 février au 10 février[2] 1567, étouffé dans le jardin, après que la maison où il se trouvait eut explosé, avec son valet de chambre William Taylor qui connut le même sort. Marie Stuart et Bothwell furent accusés de ce meurtre. Le scandale fut énorme et eut un retentissement international d'autant que Marie épousa Bothwell le 24 avril suivant. Même si la culpabilité ou l'innocence de Marie Stuart partage encore les historiens, ces événements sont la cause de l'abdication forcée de la reine et de la guerre civile qui suivit entre 1567 et 1573[3].

Henry Stuart sera enterré dans la chapelle du palais de Holyrood.

Dans la fiction[modifier | modifier le code]

Dans le film de Josie Rourke, Marie Stuart, Reine d'Écosse sorti en 2018, son rôle est interprété par l'acteur britannique Jack Lowden.

Dans la série télévisée Reign : Le Destin d'une reine, Lord Darnley est interprété par Will Kemp.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Michel Duchein, Histoire de l'Écosse, Fayard 1998, rééd. Tallandier 2013, p. 291.
  2. Louis Wiesener, Marie Stuart et le comte de Bothwell, L. Hachette et cie., 1863.
  3. Duchein, op. cit. p. 296.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :