Élisabeth de Burgh (reine d'Écosse)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Élisabeth de Burgh
Description de cette image, également commentée ci-après
La reine Élisabeth de Burgh et son époux

Titres

Reine consort d'Écosse

Prédécesseur Yolande de Dreux
Successeur Jeanne d'Angleterre
Biographie
Naissance vers 1284
Décès 27 octobre 1327
Père Richard Óg de Burgh
Mère Marguerite de Burgh
Conjoint Robert Ier d'Écosse
Enfants Marguerite Bruce
Mathilde Bruce
David II d'Écosse
John d'Écosse
Description de l'image Arms of the House of de Burgh.svg.

Élisabeth de Burgh (vers 1284 – ) est la deuxième épouse et reine consort d'Écosse par son mariage avec Robert Ier d'Écosse.

Biographie[modifier | modifier le code]

Elle est née à Dunfermline (Fife) de Richard Óg de Burgh, 2e comte d'Ulster et de sa femme Marguerite de Burgh. Son père était un ami proche du roi Édouard Ier d'Angleterre.

Elisabeth a probablement rencontré Robert le Bruce, alors comte de Carrick, à la cour d'Angleterre, et ils se sont mariés en 1302. Élisabeth avait environ 18 ans car née en 1284, selon les archives du gouvernement. Le 27 mars 1306, ils sont couronnés comme roi et reine d'Écosse à Scone. Le couronnement a lieu au mépris des revendications anglaises sur la suzeraineté sur l'Écosse et en pleines guerres d'indépendance de l'Écosse. Le nouveau roi envoie Élisabeth et d'autres membres de sa famille au château de Kildrummy sous la protection de son frère Nigel (parfois connu sous le nom Niall).

Après la défaite des Écossais à la bataille de Methven le 19 juin 1306, Élisabeth recueille sa belle-fille Marjorie âgée de 11 ans et les sœurs de son mari Mary et Christina au château de Kildrummy. Les Anglais assiègent le château mais les dames royales réussissent à s'enfuir sous l'escorte du comte d'Atholl. Elles sont capturées un peu plus tard au sanctuaire de Saint-Duthac de Tain par le comte de Ross, un partisan des Comyns, et livrées au roi d'Angleterre Édouard Ier. Édouard fait emprisonner Mary, la sœur de Bruce et Isabelle MacDuff, comtesse de Buchan, dans des cages érigées sur les murs des châteaux de Roxburgh et de Berwick, et enferme la jeune Marjorie au couvent de Watton. Élisabeth est assignée à résidence en Angleterre. Le comte d'Atholl est pendu et sa tête exposée sur le pont de Londres.

Ce n'est qu'après la bataille de Bannockburn, qu'elle est échangée par le nouveau roi Édouard II d'Angleterre en novembre 1314 contre des prisonniers anglais.

Élisabeth est morte le 27 octobre 1327 à Cullen, Banffshire. Elle est enterrée à Dunfermline. Le roi Robert, son mari, est mort 18 mois plus tard. Le couple a eu :

Source[modifier | modifier le code]