Henri-Charles Maniglier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Henri-Charles Maniglier
Henri–Charles Maniglier dagguereotype.jpg
Henri-Charles Maniglier (vers 1850), daguerréotype anonyme, New York, Metropolitan Museum of Art.
Naissance
Décès
(à 74 ans)
Paris
Sépulture
Nationalité
Activité
Formation
Maître
Distinctions
Œuvres principales

Henri-Charles Maniglier est un sculpteur français né à Paris le et mort dans la même ville le [1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Il entre aux Beaux-Arts de Paris en 1843[2] où il est l'élève de Jules Ramey et d'Auguste Dumont. Il est lauréat du troisième prix de Rome en 1848 pour Philoclète partant pour le siège de Troie, du deuxième prix en 1851 pour Les Grecs et les Troyens se disputent le corps de Patrocle et du premier prix en 1856 pour Romulus vainqueur d'Acron porte les premières dépouilles opimes au temple de Jupiter.

Il sera à son tour professeur de sculpture sur pierre et sur marbre aux Beaux-Arts de Paris de 1883 à 1901[2].

Il réside à la villa Médicis à Rome de 1857 à 1861[3].

Il est nommé chevalier de la Légion d’honneur en 1878[4].

Il obtient une mention honorable au Salon de 1861[5] et une médaille de 2e classe en 1863[6].

Henri-Charles Maniglier est inhumé à Paris dans la 22e division du cimetière du Père-Lachaise[7].

Un daguerréotype anonyme des années 1850 représentant Henri-Charles Maniglier est conservé à New York au Metropolitan Museum of Art[8].

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • localisation inconnue :
    • La Fortune, Salon de 1877, statue en bronze[25] ;
    • Guigniaut, Salon de 1878, buste, destiné au palais de l'Institut, commandé ou acquis par le ministère de l'Instruction publique et des Beaux-Arts[26].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. culture.gouv.fr.
  2. a et b « Maniglier, Henri-Charles », sur www.ensba.fr.
  3. « Pensionnaires de la villa Médicis », sur www.villamedici.it.
  4. « Cote LH/1718/18 », base Léonore, ministère français de la Culture
  5. « Exposition des beaux-arts : Salon de 1861 par Louis Auvray (p. 105) », sur books.google.fr.
  6. « Explication des ouvrages de peinture, sculpture, architecture, gravure, et lithographie des artistes vivants exposés au Grand palais des Champs-Élysées (p. vii) », sur books.google.fr.
  7. « Maniglier Charles Henri (1826-1901) - 22eme division (6eme ligne, T, 18) samedi 8 décembre 2007 », sur www.appl-lachaise.net.
  8. (en) « The Metropolitan Museum of Art. », sur www.metmuseum.org.
  9. Notice no 000SC021439, base Joconde, ministère français de la Culture.
  10. Notice no 00000105145, base Joconde, ministère français de la Culture.
  11. « Notice de l'œuvre », sur www.musee-orsay.fr.
  12. « École nationale supérieure des beaux-arts de Paris », sur www.ensba.fr.
  13. Notice no 50510013475, base Joconde, ministère français de la Culture.
  14. « Promenades dans toutes les rues de Paris (1910) (p. 95) », sur www.archive.org.
  15. « 8 juillet 2007 - St Pierre de Montrouge - Visite architecturale 1863-1872 », sur lavoixdu14e.blogspirit.com.
  16. Notice no M5037000526, base Joconde, ministère français de la Culture.
  17. « L'Artiste, Volume 3 (p. 451) », sur books.google.fr.
  18. « Opéra de Paris > Architecture extérieure > Façades latérales », sur www.insecula.com.
  19. « Aile Henri II », sur louvre.sculpturederue.fr.
  20. « Aile Mollien », sur louvre.sculpturederue.fr.
  21. « Pavillon des États », sur louvre.sculpturederue.fr.
  22. « Aile de Marsan », sur louvre.sculpturederue.fr.
  23. « Aile de Marsan », sur louvre.sculpturederue.fr.
  24. « Notice de l'œuvre », sur www.musee-orsay.fr.
  25. Notice no ARCG0372, base Archim, ministère français de la Culture.
  26. Notice no ARCG0394, base Archim, ministère français de la Culture.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :