Helgi Ólafsson

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Olafsson.
Ne doit pas être confondu avec Friðrik Ólafsson.
Helgi Ólafsson
Helgi Ólafsson EchT 2013.jpg

Helgi Ólafsson en 2013.

Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (61 ans)
HeimaeyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Titres aux échecs
Classement Elo
2 512 ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Helgi Ólafsson est un joueur d'échecs islandais né le à Heimaey. Grand maître international depuis 1985, il a remporté le championnat d"Islande en 1978. 1981, 1991, 1992, 1993 et 1996. Au 1er juin 2014, il est le numéro 2 islandais avec un classement Elo de 2 555 points[1].

Helgi Ólafsson fait partie de la génération de joueurs islandais qui émergea après le championnat du monde d'échecs 1972 disputé à Reykjavik entre Boris Spassky et Bobby Fischer.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Outre ses victoires dans le championnat national, Helgi Ólafsson a remporté les tournois suivants[2] :

En 1985, il finit deuxième du très fort tournoi de Copenhague[3], ex æquo avec Curt Hansen et Bent Larsen, devant Vassily Smyslov, tournoi remporté par József Pintér.

En 1990, il finit deuxième ex æquo de l'open de New York. Il termina deuxième du championnat d'Islande en 1987 et en 1994 (à égalité de points avec le vainqueur).

Olympiades[modifier | modifier le code]

Il a participé à 15 olympiades de 1976 à 2006, ne manquant que l'olympiade de 1998. Avec Helgi Ólafsson au premier échiquier, l'équipe islandaise finit quinzième de l'olympiade d'échecs de 1984, cinquième de l'olympiade d'échecs de 1986 et huitième de l'olympiade d'échecs de 1990[4].

Publication[modifier | modifier le code]

Helgi Olafsson est l'auteur d'un livre sur les derniers jours de Bobby Fischer en Islande :

  • (en) Bobby Fischer Comes Home: The Final Years in Iceland, a Saga of Friendship and Lost Illusions, New in Chess, juin 2012

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Helgi Ólafsson sur le site de la FIDE
  2. Giffard et Biénabe 2009, p. 866
  3. Hooper et Whyld 1992, p. 278
  4. Fiche de Helgi Olafsson sur le site olimpbase.org.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Nouveau Guide des échecs. Traité complet, Paris, Robert Laffont, coll. « Bouquins », , 1710 p. (ISBN 978-2-221-11013-3), p. 866Document utilisé pour la rédaction de l’article
  • (en) David Hooper et Kenneth Whyld, The Oxford Companion to Chess, Oxford University Press, , 2e éd. (ISBN 0-19-866164-9)Document utilisé pour la rédaction de l’article