Hallein

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Hallein
Blason de Hallein
Héraldique
Hallein
Vue aérienne de Hallein
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau du Land de Salzbourg Salzbourg
District
(Bezirk)
Hallein
Maire Alexander Stangassinger (SPÖ)
Code postal A-5400
Immatriculation HA
Indicatif 43+
Code Commune 06245
Démographie
Population 20 022 hab. (2012)
Densité 742 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 40′ 59″ nord, 13° 05′ 49″ est
Altitude 447 m
Superficie 2 698 ha = 26,98 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Salzbourg
Voir sur la carte administrative de la zone Salzbourg
City locator 14.svg
Hallein
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Hallein
Géolocalisation sur la carte : Autriche
Voir sur la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Hallein
Liens
Site web http://www.hallein.gv.at/

Hallein est une ville autrichienne située dans le land de Salzbourg.

Histoire[modifier | modifier le code]

Rue a hallein.

Sur le plateau de Dürrnberg, surplombant la ville, furent exploitées des mines de sel depuis au moins la fin de la période de Hallstatt, jusqu'à un déclin amorcé vers 100 avant notre ère[1]. Ces mines fournirent en sel une grande partie de l'Europe centrale pendant presque la totalité de la période de la Tène. De nombreuses trouvailles archéologiques prouvent une réelle prospérité de tous les groupes sociaux associés à l'exploitation des ces gisements à cette époque[1].

Ce sel devint crucial pour la prospérité économique de l'archevêché de Salzbourg, la production saline de Bad Reichenhall, en Bavière, exerçant de plus une concurrence.

À la fin du XVIIe siècle, les mineurs de confession protestante sont expulsés, plusieurs centaines d'entre eux émigrent à Walcheren, dans les Provinces-Unies.

En avril 1809, les armées napoléoniennes et leurs alliés bavarois envahissent la région. Le 03 octobre, le maréchal Lefebvre, avec 2 000 soldats bavarois, livre bataille et prend la ville, qui était alors occupée par des Tyroliens.

Lors de la Seconde Guerre mondiale fut créé à Hallein une annexe du camp de concentration de Dachau. Après guerre, le site accueillit des rescapés juifs (Beth Israël)[2]. Mi-1947 y fut ouverte une école avec cours d'anglais, enseignement de la couture et de la confection, de l'électricité et de la radiotechnique, de la cuisine, de l'esthétisme, etc., à plus de 200 étudiants. En 1948, ce camp regroupe les Juifs désirant émigrer au Canada et aux États-Unis. Il ferme en 1954.

La production de sel cesse définitivement en 1989. Une des anciennes mines est ouverte aux touristes et possède un musée de la civilisation celtique.

Transport[modifier | modifier le code]

Hallein est accessible par le train de banlieue S-Bahn de la ville de Salzbourg. Il a également accès à l'A 10 Tauernautobahn (itinéraire européen E55) de Salzbourg à Villach.

Personnalités nées dans la ville[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Patrick Galliou, Le monde celtique, https://books.google.fr/books?id=8GqFetWkOy0CJean-Paul Gisserot, , 126 p. (lire en ligne), p. 55.
  2. Alexandre Soljénitsyne, Deux siècles ensemble : 1795-1995, vol. 2, Fayard,