Villach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Villach
Blason de Villach
Héraldique
Villach
Vue sur la Drave, vers le Sud.
Administration
Pays Drapeau de l'Autriche Autriche
Land Drapeau de la Carinthie Carinthie
Statut Ville statutaire
District
(Bezirk)
58 unités administratives cadastrales
Conseillers municipaux 45 conseillers
SPÖ 23, ÖVP 10, FPÖ 7, Verts 3, NEOS 1, ERDE 1
Maire Günther Albel (SPÖ)
Code postal A-9500
Immatriculation VI
Indicatif 43+ (0) 4242
Code Commune 2 02 01
Démographie
Population 61 662 hab. (2017)
Densité 457 hab./km2
Géographie
Coordonnées 46° 36′ 46″ nord, 13° 50′ 41″ est
Altitude 501 m
Superficie 13 489 ha = 134,89 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Carinthie

Voir sur la carte administrative de la zone Carinthie
City locator 14.svg
Villach

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte administrative d'Autriche
City locator 14.svg
Villach

Géolocalisation sur la carte : Autriche

Voir la carte topographique d'Autriche
City locator 14.svg
Villach
Liens
Site web www.villach.at

Villach (en slovène : Beljak ; en italien : Villaco) est la deuxième ville de Carinthie dans le sud de l'Autriche, située sur la Drave. La ville statutaire est un important nœud de communication entre la région des Alpes et la mer Adriatique. Villach est désignée Ville alpine de l'année en 1997.

Géographie[modifier | modifier le code]

Vue de Villach depuis le Dobratsch.

La ville est située à la bordure occidentale du bassin de Klagenfurt, à la confluence de la Drave avec la Gail. On trouve plusieurs lacs dans les environs de Villach, comme l'Ossiacher See et le Faaker See.

Villach est entourée par les montagnes des Alpes de Gailtal, avec le massif du Dobratsch, et des Alpes de Gurktal, ainsi que les Karavanke, avec le mont Mittagskogel, au sud. En montagne se pratiquent le ski en hiver et la randonnée en été. La ville se trouve à une demi-heure en train ou en voiture de la frontière italienne, et de la frontière slovène au tunnel des Karawanken.

La gare centrale de Villach est un nœud ferroviaire à la croisée des lignes Vienne-Venise et Strasbourg-Belgrade. L'autoroute A2 qui relie Vienne à l'Italie y croise l'axe autoroutier de l'A10 (Tauern Autobahn) et de l'A11 (Karawanken Autobahn). Villach, « porte sud de l'Autriche », doit son activité au transit international. En outre, le réseau express régional de la S-Bahn de Carinthie est organisé autour des villes de Villach et Klagenfurt.

Quartiers et communes catastrales[modifier | modifier le code]

  • Bogenfeld
  • Dobrova
  • Drautschen
  • Drobollach am Faaker See
  • Duel
  • Egg am Faaker See
  • Goritschach
  • Graschitz
  • Gratschach
  • Greuth
  • Gritschach
  • Großsattel
  • Großvassach
  • Heiligen Gestade
  • Heiligengeist
  • Kleinsattel
  • Kleinvassach
  • Kratschach
  • Kumitz
  • Landskron
  • Maria Gail
  • Mittewald ober dem Faaker See
  • Mittewald ob Villach
  • Neufellach
  • Neulandskron
  • Obere Fellach
  • Oberfederaun
  • Oberschütt
  • Oberwollanig
  • Pogöriach
  • Prossowitsch
  • Rennstein
  • Serai
  • St. Andrä
  • St. Georgen
  • St. Leonhard
  • St. Magdalen
  • St. Michael
  • St. Niklas an der Drau
  • St. Ruprecht
  • St. Ulrich
  • Tschinowitsch
  • Turdanitsch
  • Untere Fellach
  • Unterfederaun
  • Unterschütt
  • Unterwollanig
  • Urlaken
  • Villach-Auen
  • Villach-Innere Stadt
  • Villach-Lind
  • Villach-Seebach-Wasenboden
  • Villach-St. Agathen und Perau
  • Villach-St. Martin
  • Villach-Völkendorf
  • Villach-Warmbad-Judendorf
  • Weißenbach
  • Zauchen

Histoire[modifier | modifier le code]

La place principale, avec l'église Saint Jacques.

Les plus anciennes traces d'activité humaine trouvées à Villach remontent à 3500 av. J.-C. Nombre de vestiges romains y ont été découverts, près de l'ancien lieu de Santicum. Au VIIe siècle, la région faisait partie de la principauté slave de Carantanie, arrivée sous l'égide des ducs de Bavière vers l'an 740.

Un pont sur la Drave au Uillach (dérivé du latin : villa) est evoqué la première fois en 878 dans un acte du roi carolingien Carloman de Bavière, ayant pour objet la donation d'une maison royale à Treffen. Le fief de Villach passa sous la dominion des prince-évêques de Bamberg en 1007.

En 1040, Villach obtint le droit de tenir marché; le droit de cité est prouvé vers l'an 1240. Le 25 janvier 1348, un tremblement de terre détruit une grande partie de la ville ; il fut suivi d'un autre séisme destructeur en 1690. Il se produit alors plusieurs incendies dans Villach qui détruisent de nombreux bâtiments.

La ville a son premier maire au XVIe siècle. Elle devint protestante à partir de 1526; peu tard la Contre-Réforme a lieu et nombreux de citoyens ont été déplacés. Finalement, en 1759, l'ancien fief épiscopal de Villach a été acquis par l'impératrice Marie-Thérèse d'Autriche.

À l'époque de Napoléon, le terrain carinthien autour de Villach est rattachée à l'Empire français, et devient le chef-lieu de la province de Willach, l'une des provinces illyriennes. La ville est reprise par les forces de l'Empire autrichien en 1813.

Fêtes[modifier | modifier le code]

Plusieurs fêtes se déroulent au cours de l'année :

  • le carnaval de Villach (qui commence le 11 novembre et se termine le 4 mars par le Fasching, durant trois jours de fête et une parade déguisée) ;
  • le festival des arts et de l'artisanat ;
  • le festival des arts de la rue (avec des représentations d'artistes et de chanteurs) ;
  • le jour de l'église (Kirchtag en août, qui se déroule sur une semaine, on y trouve une fête foraine et divers stand de spécialités locales. Le centre ville est alors fermé à la circulation) ;
  • spectacles sur une scène le long de la Drave ;
  • divers Kirchtag se déroulant tout l'été dans les différents quartiers de la ville ;
  • le Ackern (au mois de Juillet, ou l'on trouve de la musique, et divers bières et nourritures locales) ;
  • Carinthischer Sommer. Ce festival musical se déroule à Villach et à Ossiach en juillet et en août. Il offre une gamme variée de représentations musicales, allant de la musique de chambre à l'opéra, en passant par le ballet et les marionnettes présentées en musique ;
  • le marché de Noel durant le mois de Décembre (avec divers stands de spécialités locales et ou l'on peut boire le célèbre glühwein).

Sport[modifier | modifier le code]

La ville a accueilli les championnats du monde de cyclisme sur route en 1987.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Personnalités notables nées à Villach[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]


Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.