Barbara Carlotti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Barbara Carlotti
Image dans Infobox.
Barbara Carlotti sur la scène Zebrock lors de la fête de l'Humanité 2012.
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (46 ans)
ClamartVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Genre artistique

Barbara Carlotti (née le à Clamart) est une auteure-compositrice-interprète et musicienne française.

Biographie[modifier | modifier le code]

Barbara Carlotti grandit à Clamart entre les musiques de la Corse (île d'origine de son père) et le piano classique de sa mère[1].

Elle étudie le chant lyrique au conservatoire d'Issy-les-Moulineaux avec comme professeure Eva Saurova mais elle reste influencée par le jazz et le folk rock[2]. Elle coécrit des chansons pour un court-métrage d'Emmanuel Bourdieu en 2002, avant de rencontrer Bertrand Burgalat avec qui elle sort un mini-album autoproduit Chansons en 2003[3]. L'album suivant Les Lys brisés a reçu le coup de cœur de l’Académie Charles-Cros.

Fin 2006, elle est une des treize invités de Michel Delpech dans son album de duos Michel Delpech &..., où elle interprète avec lui une reprise de Et Paul chantait « Yesterday ». Barbara Carlotti enregistre ensuite d'autres duos avec Arnold Turboust, Kent, Khaled Mouzanar, Dominique A (pour une reprise de Message personnel de Françoise Hardy sur L'Amour, l'argent, le vent) et Philippe Katerine.

Son album L'Idéal, réalisé par Jean-Philippe Verdin, où elle convoque le souvenir de Baudelaire est salué par Télérama et Libération : « Cet album de femme fatale au bord de ses inquiétudes pourrait déjà figurer parmi nos choix de l’année » (). L'album est sélectionné pour le 7e prix Constantin.

En , elle participe aux Francofolies de La Rochelle, en se produisant dans la pièce Imbécile d'Olivier Libaux, mise en scène par Olivier Martinaud (aux côtés de JP Nataf, Bertrand Belin et Armelle Pioline de Holden), et en interprétant plusieurs chansons de Brigitte Fontaine dans une Conf'chanté du Hall de la chanson (en compagnie de Jean-Pierre Petit, Benjamin Esdraffo et Benoît Mouchart).

En 2009, elle réalise pour France Culture un atelier de création radiophonique sur le thème du dandysme, dont découlera en 2011 un spectacle à la Cité de la musique : Nébuleuse Dandy[4]. Entre-temps, on la retrouve pour d'autres conférences chantées avec Benjamin Esdraffo et Vladimir Léon : au Mac/Val pour Cinéma et chansons, ou au Centre Pompidou, sur la chanson dans le cinéma français des années 1930.

En 2012, elle sort son quatrième album, L'Amour, l'argent, le vent, qui reçoit un excellent accueil de la critique[5],[6]. Elle est nommée deux fois aux Victoires de la musique 2013, dans les catégories Groupe ou artiste révélation de l'année et Groupe ou artiste révélation scène de l'année et est une nouvelle fois récompensée par l’Académie Charles-Cros[réf. nécessaire].

En , avec le réalisateur Gurwann Tran Van Gie elle initie l'exposition N'habite plus à l'adresse indiquée au Centre d'arts plastiques contemporains Albert-Chanot de Clamart. L'exposition réunit dix-sept artistes sur la thématique de l'absence et du souvenir, parmi lesquels Bernard Faucon, Laurent Pernot, José Levy et Arthur Dreyfus.

Également en , elle compose la B.O. de La Fille, bande dessinée de l'auteur Christophe Blain publiée chez Gallimard[7], sur laquelle elle reprend aussi Blanche-Neige, titre psychédélique enregistré par Brigitte Fontaine en 1968, et Hey Cowboy de Lee Hazlewood.

De à , elle anime l'émission Cosmic Fantaisie, sur France Inter, diffusée du lundi au jeudi à 21 heures.

Entre 2015 et 2018, Barbara Carlotti travaille sur les laboratoires oniriques d'abord sous forme d'atelier de création radiophonique sur France Culture, puis déclinés en spectacle évolutif à la Maison de la Poésie et au Centquatre à Paris invitant de prestigieux invités à chanter et raconter leur rêves nocturnes, comme Christophe, Philippe Katerine et Juliette Armanet. Durant cette période, elle écrit et compose l'album Magnétique, qui sort sur le label Elektra/Warner en 2018.

Elle réalise son premier court métrage, Quatorze Ans, en 2019[8].

En 2020, Barbara Carlotti sort Corse, île d’amour[9], un album de reprises de chansons corses des années 1960-1970 créées par Regina et Bruno, Antoine Ciosi, Charles Rocchi, Tony Toga, Tino Rossi et Canta U Populu Corsu[10]. L'album contient des textes en langues française et en corse[11]. En décembre, elle organise au Théâtre Auditorium de Poitiers, entourée d'autres artistes comme Juliette Armanet, Malik Djoudi ou Philippe Katerine, un concert hommage à Christophe, décédé en avril[12]. La captation du concert est diffusée sur Arte début 2021[13].

Carrière artistique[modifier | modifier le code]

Spectacles (conçus, écrits, mis en scène, chantés)[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

Lady's Folk, Meudon, 2016.

Participation[modifier | modifier le code]

Filmographie[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Chansons dans les films[modifier | modifier le code]

Carrière audiovisuelle[modifier | modifier le code]

Programmes radio[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication complémentaire ou omission, les informations mentionnées dans cette section « radio » sont sourcées plus haut, au cœur de cet article biographique.

Émissions de télévision[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Biographie de Barbara Carlotti », sur Chante France (consulté le 9 octobre 2020)
  2. « Biographie et actualités de Barbara Carlotti France Inter », sur www.franceinter.fr (consulté le 9 octobre 2020)
  3. « Barbara Carlotti : biographie, actualités et émissions France Culture », sur France Culture (consulté le 9 octobre 2020)
  4. L'Express, 8 février 2011.
  5. Vertiges de l'amour, Les Inrockuptibles, 25 avril 2012
  6. Télérama, 4 avril 2012.
  7. « La Fille », sur France Culture (consulté le 9 octobre 2020)
  8. (en) « Festival International du Court Métrage à Clermont-Ferrand », sur my.clermont-filmfest.com (consulté le 9 octobre 2020)
  9. « On a arpenté les terres corses de Barbara Carlotti », sur Les Inrockuptibles, (consulté le 9 octobre 2020)
  10. Philippe Jammes, « Musique : le nouveau CD de Barbara Carlotti », sur Corse Net Infos - Pure player corse (consulté le 9 octobre 2020)
  11. « Barbara Carlotti, retour à la source Corse », sur www.franceinter.fr (consulté le 9 octobre 2020)
  12. Odile Morain, « À Poitiers, un concert avec Barbara Carlotti enregistré pour rendre hommage au chanteur Christophe », sur Franceinfo, (consulté le 8 avril 2021)
  13. Marie-Catherine Mardi, « Juliette Armanet, Malik Djoudi, Philippe Katerine... rendent hommage à Christophe », sur Télérama, (consulté le 8 avril 2021)
  14. « Barbara Carlotti fait sa Révolution 66 et enchante les Trois Baudets », sur www.journaldesfemmes.fr (consulté le 20 octobre 2020)
  15. a et b « Après un rêve (2012) », sur www.unifrance.org (consulté le 20 octobre 2020)
  16. Bob Dylan, un hommage poétique et musical, France Culture

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :