Guerre des sept chefs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Scène tirée des Sept contre Thèbes : Capanée monte aux remparts de Thèbes pour atteindre Créon, amphore campanienne à figures rouges, v. 340 av. J.-C., Villa Getty (Malibu)

Dans la mythologie grecque, la guerre des sept chefs est une expédition militaire montée contre Thèbes une génération avant la guerre de Troie. Elle intervient dans le contexte de la succession d'Œdipe et de l'exil de Polynice (fils d'Œdipe) par son frère Étéocle, qui s'est emparé du trône de la cité.

Capanaée, tête du blasphémateur par Girodet

Mythe[modifier | modifier le code]

Préliminaires[modifier | modifier le code]

Une mention de l’Iliade (IV, 376-381) rapporte que Polynice et Tydée se rendent ensemble à Mycènes « pour rassembler les peuples et faire une expédition contre les saintes murailles de Thèbes[1] » ; mais de mauvais présages de Zeus ruinent cette initiative.

Listes comparées des sept assaillants
Diodore (Bib., IV, 62)
Euripide (Phé., 1104 sqq.)
Hygin (Fab., LXX)
Stace (Thé., IV, 62-247)
Apollodore (Bib., III, 6, 3) Euripide
(Sup., 860 sqq.)
Eschyle (Sep., 375 sqq.)
Sophocle (ŒC, 1313 sqq.)
Adraste Adraste Adraste
Amphiaraos Amphiaraos Amphiaraos
Capanée Capanée Capanée Capanée
Étéocle fils d'Iphis[2] Étéocle fils d'Iphis Étéocle fils d'Iphis
Hippomédon Hippomédon Hippomédon Hippomédon
Parthénopée Parthénopée Parthénopée Parthénopée
Polynice Polynice Polynice
Tydée Tydée Tydée
Mécistée[2]

Un champion argien est posté devant chacune des portes de Thèbes, et tous trouvent la mort dans un assaut final où Étéocle et Polynice eux-mêmes s'entre-tuent.

Sources[modifier | modifier le code]

Sans doute très présente dans la tradition orale archaïque, cette guerre est mentionnée notamment dans l’Iliade, le Cycle thébain[3] et les Travaux et les Jours (v. 161-163[4]). Ce sont cependant les sources classiques qui donnent le plus d'indications à son sujet.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Traduction de Leconte de Lisle, 1866.
  2. a et b Variante rapportée par le pseudo-Apollodore : ces deux noms figurent selon lui à la place de ceux de Tydée et Polynice dans certaines versions.
  3. Une épopée perdue, la Thébaïde, lui était vraisemblablement consacrée.
  4. Hésiode citant l'expédition contre Thèbes et la guerre de Troie comme les hauts-faits de la race des héros.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :