Grégory Tadé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Grégory Tadé
Image illustrative de l’article Grégory Tadé
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Israël Maccabi Petach-Tikva
Numéro 51
Biographie
Nom Grégory Victor Tadé
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance (32 ans)
Lieu Nantes (France)
Taille 1,88 m (6 2)
Période pro. 2009-
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
0 Drapeau : France Orvault SF
0 Drapeau : France La Mellinet
0 Drapeau : France Saint-Herblain OC
0 Drapeau : France Orvault SF
Parcours amateur
Saisons Club
2003-2006 Drapeau : France Orvault SF
2006-2007 Drapeau : Écosse Forfar Athletic 24 0(3)
2007-2009 Drapeau : Écosse Stranraer 55 (20)
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2009 Drapeau : Écosse Clyde 13 0(0)
2009-2011 Drapeau : Écosse Raith Rovers 84 (19)
2011-2012 Drapeau : Écosse Inverness40 0(9)
2012-2013 Drapeau : Écosse Saint Johnstone41 0(6)
2013-2015 Drapeau : Roumanie CFR Cluj57 (23)
2015-2016 Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest37 0(7)
2016-2017 Drapeau : Qatar Qatar SC11 0(11)
2017- Drapeau : Israël Maccabi Petach-Tikva05 0(1)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour : 26 octobre 2017

Grégory Tadé (né le à Nantes, France) est un footballeur français évoluant au poste de milieu offensif ou d'attaquant. Il joue actuellement dans le club israélien du Maccabi Petach-Tikva.

Biographie[modifier | modifier le code]

Grégory Tadé commence sa carrière dans des clubs de la région nantaise à Orvault, la Mellinet, Saint-Herblain puis il retourne à Orvault[1] où il débute en équipe première en 2003[2] dans ce club qui évolue en Division supérieure régionale de ligue atlantique soit le septième niveau français[1]. Il y retrouve son frère Sylvanus qui est passé par le centre de formation du FC Nantes[1]. Parallèlement, il passe des essais dans plusieurs clubs français (Sedan, Nantes, La Roche-sur-Yon, Le Mans, Guingamp) mais aucun n'aboutit[1]. En 2006, pour sa dernière saison au club il gagne le challenge José Arribas[3]. Il part ensuite en vacances en Écosse, où grâce à sa petite amie de l'époque[3], il rencontre un agent écossais[1]. Il « bidonne » son CV en ajoutant une ligne « formation au FC Nantes »[1] et des sélections en équipes de jeunes de Côte d'Ivoire[2]. Avec l'aide de son agent, d'un de ses cousins Armand Oné (en) et de son meilleur ami Jean-Yves Anis (en) tous les deux footballeurs professionnels, il décroche un contrat en octobre 2006 au Forfar, un club écossais de Second Division, l'équivalent du troisième niveau national[2],[4] après un essai avorté au Partick Thistle FC, club de First Division[2]. Il joue à 23 reprises en championnat avec Forfar mais son club est relégué en Third Division et son contrat n'est pas renouvelé[5].

Il s'engage alors en juillet 2007 au Stranraer Football Club qui évolue en Third Division[5]. Il est alors semi-professionnel et travaille en même temps au poste de standardiste chez IBM[2]. Durant la saison 2007-2008, il marque 10 buts en 32 matchs de championnat dont 4 consécutifs entre le 22 mars et le 12 avril 2008[6]. Son équipe se qualifie pour les play-offs de montée durant lesquels il dispute les quatre matchs pour deux buts[6]. Son équipe perd en finale (défaite 2-0 puis victoire 1-0 but de Tadé) face à Arbroath[7] mais monte finalement grâce à la dissolution du Gretna Football Club[8]. En janvier 2008, durant un match contre East Fife, il est victime d'insultes racistes de Kevin Fotheringham qui est suspendu huit matchs par la fédération écossaise de football[9].

La saison 2008-2009 commence bien pour Tadé qui marque 7 buts en 16 matchs de championnat[10]. Il est ainsi recruté le 24 janvier 2009, par Clyde qui évolue en First Division, le deuxième niveau écossais[11]. Il est titulaire dès le jour de son arrivée face à Ross County où il participe à la victoire 2-0 de son équipe[12],[10]. Il joue 13 matchs pour Clyde mais ne marque pas[2]. Son club finit dernier du championnat et est relégué en Second Division[13]. Il est laissé libre puisque le club a des difficultés financières[14].

Tadé rebondit alors aux Raith Rovers en First Division où son entraîneur John McGlynn (en) dit de lui qu'il est « bon dans le domaine aérien »[15] et qu'il « [est] très rapide » après l'avoir repéré sous le maillot de Stranraer[2]. Dès son arrivée, il est titulaire et il dispute 43 matchs toutes compétitions confondues (pour 42 titularisations) pour 8 buts marqués[16]. Il devient un des chouchous du public[2] grâce à son but victorieux (le seul but du match) lors du huitième de finale à rejouer de coupe d'Écosse sur le terrain d'Aberdeen qui évolue en Premier League l'élite du football écossais[17]. Son équipe est éliminée en demi-finale par Dundee United[18] et termine septième en championnat[19].

Lors de la saison 2010-2011, Raith Rovers joue les premiers rôles en championnat et a un point d'avance sur Dunfermline à cinq journées de la fin[20]. Mais une fin de saison catastrophique avec seulement 4 points pris lors des cinq derniers matchs dont une défaite à Dunfermline[21] coûte le titre et la seule montée pour l'élite disponible[22]. Il dispute les 41 matchs de la saison du club pour 11 buts marqués[16].

Tadé refuse une offre de prolongation de contrat des Rovers afin de jouer parmi l'élite écossaise[23]. Il s'engage alors pour la saison 2011-2012 avec une option pour la saison suivante avec Inverness[23]. Il débute avec Inverness dès le premier match de la saison à Motherwell (défaite 0-3) le 23 juillet 2011[24]. Il joue 40 matchs pour 9 buts durant la saison[2], alors que son club achève le championnat à la dixième place[25].

Pour la saison 2012-2013, il s'engage à Saint Johnstone afin d'avoir « l'opportunité de jouer en coupe d'Europe »[26]. Son premier match de la saison est le match retour du deuxième tour de qualification de la Ligue Europa[27]. Après la défaite du match aller 2-0 en Turquie à Eskişehirspor que Tadé a manqué sur blessure, il marque un but lors du match retour, mais son équipe concède le nul 1-1 et est éliminé dès son entrée en lice[28]. Tadé totalise 41 matchs pour 6 buts et son équipe termine à la troisième place en championnat sur le fil ce qui permet au club de se qualifier pour le deuxième tour de qualification de la Ligue Europa[29].

Le 25 juin 2013, il s'engage pour 3 ans dans le club roumain du CFR Cluj[30]. Cette première saison en Roumanie, se passe difficilement tant « d’un point de vue sportif ou personnel »[31]. Blessé durant une partie de la saison[31], il joue ainsi de façon irrégulière avec Cluj (22 matchs mais seulement 12 titularisations pour 2 buts)[16]. Cluj termine seulement cinquième du championnat, mais se qualifie pour la Ligue Europa car le FC Dinamo Bucarest n'obtient pas la licence UEFA nécessaire pour évoluer en Coupe d'Europe[32].

La saison 2014-2015, est radicalement différente puisqu'il est titulaire indiscutable. Il réalise sa meilleure saison en marquant 20 buts (toutes compétitions confondues) en 34 matchs[16]. Ses 18 buts en 27 matchs de championnat lui permettent de terminer meilleur buteur du championnat roumain et d'être le quatrième meilleur buteur français d'un championnat en Europe[31]. Son club termine troisième et se qualifie sur le terrain pour la Ligue Europa. Mais l'UEFA ne l'autorise pas à disputer la compétition à cause de ses problèmes financiers. Ainsi, ses dirigeants souhaitent le transférer « car ils ont besoin d’argent » et car il ne lui reste qu'un an de contrat[31].

Il commence néanmoins la saison 2015-2016 avec Cluj et marque même lors de la reprise du championnat le 11 juillet 2015[33]. Deux jours après, il est transféré chez le champion en titre le Steaua Bucarest contre une indemnité de 500 000 euros[34].

Le 19 juillet 2016, Tadé résilie son contrat avant de signer le lendemain au Qatar SC[35].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de Grégory Tadé au 21 juillet 2016[36],[37]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Scottish Challenge Cup Playoffs Total
Division M B M B M B C M B M B M B M B
2006-2007 Drapeau de l'Écosse Forfar Athletic Second Division (D3) 23 3 1 0 - - - - - - - - - 24 3
2007-2008 Drapeau de l'Écosse Stranraer Third Division (D4) 30 10 1 1 1 0 - - - 1 0 4 2 37 13
2008-2009 Drapeau de l'Écosse Stranraer Second Division (D3) 16 7 1 0 - - - - - 1 0 - - 18 7
2009 Drapeau de l'Écosse Clyde First Division (D2) 13 0 - - - - - - - - - - - 13 0
2009-2010 Drapeau de l'Écosse Raith Rovers First Division (D2) 32 5 8 2 2 1 - - - 1 0 - - 43 8
2010-2011 Drapeau de l'Écosse Raith Rovers First Division (D2) 36 8 1 0 3 3 - - - 1 0 - - 41 11
2011-2012 Drapeau de l'Écosse Inverness Premier League (D1) 36 9 3 0 1 0 - - - - - - - 40 9
2012-2013 Drapeau de l'Écosse Saint Johnstone Premier League (D1) 36 4 2 1 2 0 C3 1 1 - - - - 41 6
2013-2014 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I (D1) 22 2 - - - - - - - - - - - 22 2
2014-2015 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I (D1) 27 18 4 2 - - C3 3 0 - - - - 34 20
2015 Drapeau de la Roumanie CFR Cluj Liga I (D1) 1 1 - - - - - - - - - - - 1 1
2015-2016 Drapeau de la Roumanie Steaua Bucarest Liga I (D1) 24 4 5 1 2 1 C1+C3 4+2 1+0 - - - - 37 7
2016-2017 Drapeau du Qatar Qatar SC Qatargas League (D2) - - - - - - - - - - - - - 0 0
2017-2018 Drapeau d’Israël Maccabi Petach-Tikva Ligat HaAl 4 1 - - 1 0 - - - - - - - 5 1
Total sur la carrière 300 72 26 7 12 5 - 10 2 4 0 4 2 356 88

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e et f David Phelippeau, « Tadé, de l'imposture à la gloire », sur 20minutes.fr,
  2. a, b, c, d, e, f, g, h et i Romain Molina, « Grégory Tadé : « J’ai fait la guerre au fin fond de l’Écosse » », sur lequipe.fr,
  3. a et b « Tremplin OSF : Le fabuleux destin de Greg TADE », sur orvaultsf.com,
  4. (en) « Frenchman agrees deal at Forfar », sur news.bbc.co.uk,
  5. a et b (en) « New signing Tade makes impression », sur news.bbc.co.uk,
  6. a et b (en) « Games played by Gregory Tade in 2007/2008 », sur soccerbase.com
  7. (en) « Stranraer 1-0 Arbroath (1-2) », sur bbc.co.uk,
  8. (en) « Gretna demoted to Division Three », sur bbc.co.uk,
  9. (en) « Fotheringham appeals 'racism' ban », sur bbc.co.uk,
  10. a et b (en) « Games played by Gregory Tade in 2008/2009 », sur soccerbase.com
  11. (en) « Tadé Transfer Completed », sur clydefc.co.uk,
  12. (en) « Clyde 2-0 Ross County », sur news.bbc.co.uk,
  13. (en) « 2008/09 Scottish Division One Table », sur espnfc.com
  14. (en) « Players Released », sur clydefc.co.uk,
  15. (en) « Midfield pair join Raith Rovers », sur news.bbc.co.uk,
  16. a, b, c et d « G. Tadé », sur fr.soccerway.com
  17. (en) « Aberdeen 0 - 1 Raith », sur news.bbc.co.uk,
  18. (en) Keir Murray, « Dundee Utd 2 - 0 Raith Rovers », sur news.bbc.co.uk,
  19. (en) « 2009/10 Scottish Division One Table », sur espnfc.com
  20. « First Division 2010-2011 », sur fr.soccerway.com
  21. (en) « Dunfermline 2-1 Raith Rovers », sur news.bbc.co.uk,
  22. (en) « 2000/11 Scottish Division One Table », sur espnfc.com
  23. a et b (en) « Inverness Caley Thistle snap up striker Gregory Tade », sur bbc.co.uk,
  24. (en) « Motherwell 3 - 0 Inverness CT », sur news.bbc.co.uk,
  25. (en) « 2011/12 Scottish Premier League Table », sur espnfc.com
  26. (en) « St Johnstone sign Gregory Tade from SPL rivals Inverness », sur bbc.co.uk,
  27. (en) « Games played by Gregory Tade in 2012/2013 », sur soccerbase.com
  28. (en) Stevie Miller, « St Johnstone 1-1 Eskisehirspor », sur bbc.co.uk,
  29. (en) « St Johnstone 2-0 Motherwell », sur bbc.co.uk,
  30. (en) « Cluj set to sign Tade », sur thescottishsun.co.uk,
  31. a, b, c et d Tanguy Le Seviller, « Tadé, ce Français qui cartonne en Roumanie », sur francefootball.fr,
  32. (ro) « ADIO Europa League! Comisia de Apel a respins cererea clubului Dinamo pentru licenta europeana! », sur sport.ro,
  33. « Viitorul Constanta - CFR Cluj-Napoca 2-2 », sur footballdatabase.eu
  34. (ro) « EXCLUSIV Steaua a dat lovitura: Tade a semnat azi şi ar putea evolua cu Trencin », sur digisport.ro,
  35. (ro)« Gregory Tade a semnat un contract cu Qatar Sports Club », sur sport.rol.ro,
  36. Fiche sur footballdatabase.eu
  37. « Statistiques de Grégory Tadé », sur soccerbase.com