Anghel Iordănescu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Anghel Iordănescu
Image illustrative de l’article Anghel Iordănescu
Iordănescu en 2008.
Biographie
Nationalité Drapeau : Roumanie Roumain
Naissance (68 ans)
Lieu Bucarest (Roumanie)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 19681986
Poste Attaquant, entraîneur
Pied fort Gauche
Parcours junior
Saisons Club
1962-1968 Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
1968-1982 Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest317 (155)
1982-1984 Drapeau : Grèce OFI Crète054 0(20)
1985-1986 Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarest001 00(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1971-1981 Drapeau : République socialiste de Roumanie Roumanie064 (26)[1]
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
1984-1986 Drapeau : République socialiste de Roumanie Steaua Bucarestadjoint
1986-1990 Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest
1990-1992 Drapeau : Chypre Anorthosis
1992-1993 Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest
1993-1998 Drapeau : Roumanie Roumanie
1998-1999 Drapeau : Grèce Grèce
1999-2000 Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal
2000 Drapeau : Roumanie Rapid Bucarest
2001-2002 Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ain
2002-2004 Drapeau : Roumanie Roumanie
2005-2006 Drapeau : Arabie saoudite Al-Ittihad
2006 Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ain
2014-2016 Drapeau : Roumanie Roumanie
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Anghel Iordănescu est un footballeur roumain né le 4 mai 1950 à Bucarest en Roumanie. Il a joué principalement au Steaua, et ce dès l'âge de 12 ans, où il a débuté en 1968 dans la première division roumaine.

Biographie[modifier | modifier le code]

Alors que sa carrière de joueur n'était pas encore achevée, Iordănescu était déjà l'assistant d'Emeric Jenei au Steaua Bucarest lorsque le grand club roumain devient la première équipe d'Europe de l'Est à remporter la coupe des champions en 1986. Après ce triomphe historique, il abandonne définitivement sa carrière de joueur et prend les rênes d'entraîneur du Steaua, glanant une seconde finale de C1 (perdue face au Milan AC en 1989). En 1994, il est à la tête de l'équipe de Roumanie des Hagi, Raducioiu et Petrescu, qui obtient une très belle place de quart de finaliste à la Coupe du monde 1994. Quatre ans plus tard, en France, les roumains sont battus en huitièmes de finale par la Croatie et Iordănescu démissionne pour prendre en main la sélection grecque. Il sera remercié moins d'un an plus tard.

Dès lors, il poursuit sa carrière d'entraîneur essentiellement au Moyen-Orient (Arabie saoudite et Émirats arabes unis) même s'il a effectué un retour à la tête de la sélection roumaine de 2002 à 2004, sans parvenir à la qualifier pour l'Euro 2004.

Le , il est nommé pour la troisième fois sélectionneur de la Roumanie à la suite du départ de Victor Pițurcă vers l'Ittihad FC[2].

Palmarès[modifier | modifier le code]

En tant que joueur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest

Sélection[modifier | modifier le code]

Drapeau : Roumanie Roumanie

En tant qu'entraîneur[modifier | modifier le code]

Club[modifier | modifier le code]

Drapeau : Roumanie Steaua Bucarest

Sélectionneur[modifier | modifier le code]

Drapeau : Roumanie Roumanie

|valign="top"|

Drapeau : Chypre Anorthosis Famagouste
Drapeau : Arabie saoudite Al-Hilal

|valign="top"|

Drapeau : Émirats arabes unis Al-Ain
Drapeau : Arabie saoudite Al-Ittihad

Carrière politique[modifier | modifier le code]

Le 5 septembre 1994, Anghel Iordănescu a été promu général (une étoile) dans l'armée de Roumanie ; titre qui le place en réserve depuis juillet 1998. Anghel Iordănescu est également un politicien du parti politique du PSD (Partidul Socialist Democrat) ; en 2004, il s'est présenté aux élections du sénat mais il n'a pas été élu. Cependant, en février 2008, Anghel Iordănescu prit la place de sénateur pendant 10 mois suite à la démission du sénateur Teodor Filipescu pour ensuite obtenir un nouveau mandat en automne. Après 2008, Anghel Iordănescu s'est retiré du parti PSD pour soutenir Traian Băsescu dans sa candidature aux élections présidentielles de 2009.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fiche de Anghel Iordănescu sur eu-football.info
  2. « Iordănescu pour un troisième mandat », sur uefa.com, (consulté le 19 août 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]