George Bovet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

George Bovet
Illustration.
Fonctions
6e chancelier de la Confédération

(9 ans et 9 mois)
Élection
Réélection
Président Marcel Pilet-Golaz
Rudolf Minger
Albert Meyer
Giuseppe Motta
Johannes Baumann
Philipp Etter
Ernst Wetter
Enrico Celio
Prédécesseur Robert Käslin
Successeur Oskar Leimgruber
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Neuchâtel
Date de décès (à 71 ans)
Lieu de décès Lausanne
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Parti politique Parti radical-démocratique (PRD)

George Bovet, né le à Neuchâtel (originaire de Fleurier) et mort à Lausanne le , est une personnalité politique suisse, membre du parti radical-démocratique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils d'Henri Alphonse, chancelier du canton de Neuchâtel, il effectue sa scolarité à Genève, avant de suivre des études de linguistique à l'université de Berlin, puis de droit à l'université de Berne où il obtient son doctorat.

Il entre dans la vie active comme journaliste au National Suisse de La Chaux-de-Fonds de 1896 à 1898, puis est le correspondant à Berne de la Revue de Lausanne, du quotidien Le Temps de Paris et de la Frankfurter Zeitung entre 1898 et 1927.

En parallèle, dès 1910, il est employé à la Chancellerie fédérale, comme traducteur puis comme secrétaire du Conseil national dès 1911, puis enfin comme vice-chancelier dès 1927. Après la démission de Robert Käslin, Bovet et élu comme premier Chancelier de la Confédération romand en 1935 à la suite d'une élection difficile face au candidat du PDC Oskar Leimgruber (qui deviendra chancelier à sa suite).

Il occupe le poste de chancelier jusqu'en 1943 et, pendant cette période, renonce au second vice-chancelier francophone, assurant lui-même les rédactions en français.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Chemin faisant, trente ans de souvenirs, Genève, Les éditions du Cheval Ailé, , 234 p.
    Autobiographie

Sources[modifier | modifier le code]