Gare de Montréjeau - Gourdan-Polignan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Gare de Montréjeau)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Montréjeau -
Gourdan-Polignan
image illustrative de l’article Gare de Montréjeau - Gourdan-Polignan
La gare avec la BB 7338 en 2010.
Localisation
Pays France
Commune Gourdan-Polignan
Adresse Avenue de la gare
31210 Gourdan-Polignan
Coordonnées géographiques 43° 04′ 41″ nord, 0° 34′ 25″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services Intercités
TER Occitanie
Caractéristiques
Ligne(s) Toulouse à Bayonne
Montréjeau - Gourdan-Polignan à Luchon
Voies 2 (+ voies de service)
Quais 2 (dont un central)
Transit annuel 170 643 voyageurs (2014)
Altitude 423 m
Historique
Mise en service
Correspondances
Bus voir Intermodalité

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Montréjeau - Gourdan-Polignan

Géolocalisation sur la carte : Occitanie

(Voir situation sur carte : Occitanie)
Montréjeau - Gourdan-Polignan

Géolocalisation sur la carte : Haute-Garonne

(Voir situation sur carte : Haute-Garonne)
Montréjeau - Gourdan-Polignan

La gare de Montréjeau - Gourdan-Polignan est une gare ferroviaire française de la ligne de Toulouse à Bayonne, située sur le territoire de la commune de Gourdan-Polignan, à proximité de Montréjeau, dans le département de la Haute-Garonne, en région Occitanie.

Elle est mise en service en 1862 par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne.

C'est une gare de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par des trains grandes lignes Intercités, et des trains régionaux TER Occitanie.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 423 mètres d'altitude, la gare de bifurcation de Montréjeau - Gourdan-Polignan est située au point kilométrique (PK) 103,877 de la ligne de Toulouse à Bayonne, entre les gares ouvertes de Saint-Gaudens et de Lannemezan. Elle est également l'origine, au PK 103,877, de la ligne de Montréjeau - Gourdan-Polignan à Luchon (fermée en 2014), avant la gare de Loures-Barbazan[1].

La gare dépend de la région ferroviaire de Toulouse. Elle est équipée de deux quais : le quai 1 dispose d'une longueur utile de 450 m pour la voie 1, le quai 2 d'une longueur utile de 450 m pour la voie 2[2].

Histoire[modifier | modifier le code]

La « gare de Montréjeau » est mise en service le par la Compagnie des chemins de fer du Midi et du Canal latéral à la Garonne lorsqu'elle ouvre la section de Portet-Saint-Simon à Montréjeau[3], qui permet la circulation des trains depuis Toulouse. La section suivante qui permet le prolongement jusqu'à Tarbes est mise en service le 20 juin 1867[4].

Elle devient une gare de bifurcation lorsque la Compagnie du Midi met en service l'embranchement de Montréjeau à Bagnères-de-Luchon, le 17 juin 1873[5]

En 2014, selon les estimations de la SNCF, la fréquentation annuelle de la gare était de 170 643 voyageurs[6].

Service des voyageurs[modifier | modifier le code]

Accueil[modifier | modifier le code]

Gare[7] SNCF, elle dispose d'un bâtiment voyageurs, avec guichet, ouvert tous les jours. Elle est équipée d'automates pour l'achat de titres de transport. C'est une gare « Accès Plus » disposant d'aménagements et services pour les personnes à la mobilité réduite.

Un souterrain permet le passage d'un quai à l'autre.

Desserte[modifier | modifier le code]

Montréjeau - Gourdan-Polignan est desservie[7] par des trains Intercités (ligne de Toulouse à Bayonne). C'est également une gare régionale, desservie par des trains TER Occitanie.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un parking pour les véhicules est aménagé[7].

Elle est desservie par des bus des réseaux de la Haute-Garonne et des Hautes-Pyrénées[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reinhard Douté, Les 400 profils de lignes voyageurs du réseau français : lignes 601 à 990, vol. 2, La Vie du Rail, , 239 p. (ISBN 978-2-918758-44-0), « [650/1-2] Toulouse - Pau et [668] Montrejeau - Luchon », p. 45-46 et 54.
  2. Site rff.fr, Document de référence du réseau : annexes 7 : autres installations, 2012 p. 54/89 lire (consulté le 17 novembre 2011).
  3. François Palau, Maguy Palau, Le rail en France: 1858-1863, F. et M. Palau, 2001 p. 162 extrait (consulté le 17 novembre 2011)
  4. Site christophe.lachenal.free.fr, Gare SNCF de Tarbes : historique lire (consulté le 21 novembre 2011).
  5. Société des études de Comminges, Académie Julien-Sacaze, Revue de Comminges (Pyrénées Centrales) : Bulletin de la Société des études du Comminges à Saint-Gaudens et de l'Académie Julien-Sacaze à Bagnères-de-Luchon, Volumes 90 à 91, Société des études du Comminges, 1977, p. 426 extrait (consulté le 18 novembre 2011)
  6. « Fréquentation en gares en 2014 – Montréjeau - Gourdan-Polignan », sur SNCF Open Data, traitement du 26 avril 2016 (onglet informations) (consulté le 3 novembre 2016).
  7. a, b, c et d Site SNCF Ter Midi-Pyrénées, Informations pratiques sur les gares et arrêts : Gare de Montréjeau - Gourdan-Polignan lire (consulté le 17 novembre 2011).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Toulouse-Matabiau Toulouse-Matabiau Intercités Tarbes Bayonne
Toulouse-Matabiau Saint-Gaudens TER Occitanie Terminus
ou Lannemezan
Terminus
ou Tarbes
ou Lourdes
ou Pau