Gare de La Borne Blanche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
La Borne Blanche
Image illustrative de l'article Gare de La Borne Blanche
Vue d'ensemble de la gare à partir de la passerelle.
Localisation
Pays France
Commune Orry-la-Ville
Adresse Rue d'Hérivaux
60560 Orry-la-Ville
Coordonnées géographiques 49° 07′ 38″ nord, 2° 30′ 21″ est
Gestion et exploitation
Propriétaire SNCF
Exploitant SNCF
Services (RER)(D)
Caractéristiques
Ligne(s) Ligne de Paris-Nord à Lille
Voies 2 à quai, 2 extérieures sans quai
Quais 1 central
Zone Tarification Île-de-France non applicable
Altitude 95 m
Historique
Mise en service (construction en )

La gare de La Borne Blanche est une gare ferroviaire française de la ligne de Paris-Nord à Lille, située sur le territoire de la commune d'Orry-la-Ville, dans le département de l'Oise en région Hauts-de-France. Elle est à 850 m du centre de la localité (la gare d'Orry-la-Ville - Coye étant distante de 2 km), en limite du site classé de la forêt de Chantilly.

C'est une halte ferroviaire de la Société nationale des chemins de fer français (SNCF) desservie par les trains de la ligne D du RER.

Situation ferroviaire[modifier | modifier le code]

Établie à 95 m d'altitude, la gare de La Borne Blanche est située au point kilométrique (PK) 33,180 de la ligne de Paris-Nord à Lille, entre les gares de Survilliers - Fosses et Orry-la-Ville - Coye.

Le quai et les voies, vus de la passerelle d'accès.
Le quai et les voies, vus de la passerelle d'accès.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ligne directe Saint-Denis - Creil via Survilliers-Fosses fut ouverte le , mais comme la plupart des communes concernées par cette ligne, Orry-la-Ville devait partager une gare avec une autre commune, Coye-la-Forêt en l'occurrence, la gare se situant entre les deux localités. Bien que la voie ferrée s'approche du village de quelques centaines de mètres à 1,5 km au sud de la gare, les habitants d'Orry ont un plus long chemin pour la gare que les voisins de Coye : 2 km environ. Mais pendant plus d'un siècle, ils doivent s'en contenter : la section de ligne entre Paris et Creil ne compte que peu de gares du fait de son rôle tourné vers le trafic de grandes lignes.

La situation change avec l'électrification, effective depuis le [1], qui améliore le débit de la ligne : les gares de Garges - Sarcelles et des Noues sont alors mises en service. Orry-la-Ville doit encore attendre trois ans et demi, jusqu'en mai 1962, quand les voies sont quadruplées sur les 4 km manquants entre la bifurcation de La Chapelle-en-Serval et Orry-la-Ville - Coye. Ce quadruplement permet de prolonger des trains de banlieue de Survilliers - Fosses jusqu'à Orry-la-Ville - Coye et augmente la capacité sur cette section de la ligne. La SNCF crée donc en même temps un nouveau point d'arrêt près du centre du village, appelé « La Borne Blanche »[2] situé près du petit château qui sert alors de centre de formation pour la SNCF depuis 1959[3]. Il est devenu depuis siège du Parc naturel régional Oise-Pays de France. Cet arrêt se résume à un quai central situé entre les deux voies affectées au trafic de banlieue, accessible par un escalier depuis le passage supérieur traversant la ligne au nord des quais.

Le mois de [4] voit la première phase de la mise en service de la ligne D du RER en lieu et place des trains de banlieue classiques. Dès lors, les trains se dirigeant vers Paris ne sont plus limités à la gare du Nord, mais desservent également la gare de Châtelet - Les Halles. L'année suivante, le périmètre du trafic de banlieue parisien est élargi à toute la région Île-de-France. Pour la section de ligne de La Borne Blanche à Creil, cela signifie que les titres de transport propres au tarif Île-de-France, dont notamment la Carte Orange, ne sont plus applicables[5]. Le , les trains du RER D sont interconnectés avec la banlieue sud-est[6].

Service voyageurs[modifier | modifier le code]

L'entrée de la gare, avec la passerelle et l'escalier, vue du quai
L'entrée de la gare vue du quai.

Accueil[modifier | modifier le code]

Halte SNCF, c'est un point d'arrêt non géré (PANG) à accès libre. Elle dispose d'un quai central avec des abris pour l'attente des voyageurs, quelques bancs, des horloges et les installations du système d'information des voyageurs. Il n'y a ni guichet, ni distributeur automatique de billets.

Desserte[modifier | modifier le code]

La Borne Blanche est desservie par les trains de la ligne D du RER. Étant située en région Hauts-de-France, la tarification relevant du syndicat des transports d'Île-de-France (STIF) n'est pas applicable. La Borne Blanche est l'unique gare du département de l'Oise qui n'est desservie que par les trains du réseau RER.

Intermodalité[modifier | modifier le code]

Un petit parking-relais est disponible à côté du point d'arrêt, accessible depuis le centre-ville d'Orry. Par sa situation en bordure de forêt de Coye, la Borne Blanche est le point de départ de deux randonnées tracées par le Parc naturel régional Oise-Pays de France[7].

Aucune correspondance (ni ferroviaire, ni routière) n'existe à cette gare. L'arrêt d'autocars le plus proche est « Orry-la-Ville, église » à 850 m sur la même rue. Cet arrêt est desservi par la ligne 13 du réseau départemental de l'Oise, Orry-la-Ville SNCFLa Chapelle-en-ServalPontarméSenlis, fonctionnant du lundi au vendredi.

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cf. Bernard Collardey, Les Trains de Banlieue. Tome II. De 1938 à 1999, Éd. La Vie du Rail, Paris 1997, (ISBN 2-902808-76-3), p. 57.
  2. Cf. Les Trains de Banlieue. Tome II. De 1938 à 1999, op. cit., p. 59.
  3. « Le Château de la Borne Blanche » (consulté le 8 janvier 2011)
  4. Cf. Les Trains de Banlieue. Tome II. De 1938 à 1999, op. cit., p. 227.
  5. Cf. Les Trains de Banlieue. Tome II, op. cit., p. 22.
  6. Cf. Les Trains de Banlieue. Tome II, op. cit., p. 247-249, p. 256.
  7. « Les randonnées du parc », sur Parc naturel régional Oise-Pays de France (consulté le 8 janvier 2011)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]


Origine Arrêt précédent Train Consultez la documentation du modèle Arrêt suivant Destination
Creil
ou Orry-la-Ville - Coye
Orry-la-Ville - Coye (RER) (D) Survilliers - Fosses Corbeil-Essonnes
via Ris-Orangis