Gabrielle Onguéné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Gabrielle Onguéné
Image illustrative de l'article Gabrielle Onguéné
Biographie
Nationalité Camerounaise
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
Lieu Douala
Poste Attaquant
Parcours senior1
Saisons Clubs M (B.)
- Flag of Cameroon.svg Canon Yaoundé
à partir de CSKA Moscou
Sélections en équipe nationale
Années Sélection M (B.)
à partir de Flag of Cameroon.svg Cameroun fém.
à partir de Flag of Cameroon.svg Cameroun fém.
1 Matchs de championnat uniquement.
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Gabrielle Aboudi Onguéné, née le 25 février 1989 à Douala, est une footballeuse camerounaise. Elle évolue dans le club CSKA Moscou en Russie[1] et occupe le poste d'attaquante au sein de la sélection nationale camerounaise de football féminin[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabrielle Aboudi Onguéné est née le 25 février 1989 à Douala, ville portuaire et capitale économique du Cameroun[2]. Elle est la fille de Clément Onguéné (et n'est donc pas apparentée à Jean Manga Onguéné, ancien footballeur international et sélectionneur de l'équipe du Cameroun de football)[3].

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts au Gondicam, club de Yabassi à Douala[2]. Repérée lors d'un match avec son club par des dirigeants du Canon de Yaoundé filles, elle intègre ce dernier en 2005[2].

Attaquante de l'équipe de football camerounaise

Elle passe ensuite au club des Louves Minproff, autre club de Yaoundé, en 2006[4]. Au sein du club de la capitale camerounaise, elle remporte le championnat de football féminin en 2009, 2010 et 2011, ainsi que deux Coupes du Cameroun en 2010 et 2011[4]. Puis elle s’expatrie en Europe : en Pologne puis en Russie en 2015. Elle s’engage avec le Rossiyanka à la veille de la Coupe du Monde. Elle intéresse alors les grands clubs européens, dont le PSG. Mais c’est le CSKA Moscou qui réussit à la convaincre. Ses dirigeants rachètent les deux ans de contrat qu’elle a encore avec Rossiyanka, et lui offre un salaire supérieur[5]. L'attaquante des Lionnes Indomptables devient une des meilleures joueuses de ce club de Moscou, et finit la saison 2017 en tant que troisième meilleur buteur de l'élite féminine russe[6].

Parcours en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En , elle cumule 23 sélections et 9 buts en équipe nationale du Cameroun[7].

Elle remporte au sein de la sélection nationale féminine :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.camer.be/58452/7:1/cameroun-transfert-aboudi-onguene-au-cska-moscou-cameroon.html
  2. a, b, c et d Arthur Wandji, « Portrait : Gabrielle Aboudi Onguéné », La Nouvelle Expression, 3 août 2012
  3. « Onguéné, entre faux papa et vrai talent », FIFA.com, 15 juin 2015
  4. a, b et c Berthe Sen, « Gabrielle Onguéné Aboudi: La gachette des lionnes », L'Actu, 2 août 2012
  5. « Joueuse africaine de l'année : Gabrielle Aboudi Onguéné près du but », Africa Top Sports,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Top 10: Ranking Africa's most outstanding women footballers of 2017 », Goal.com,‎ (lire en ligne)
  7. « L’étoile filante », sur sportsetelles.com (consulté le 20 octobre 2014)
  8. « Aboudi Onguéné Gabrielle », sur footcameroon.com (consulté le 13 novembre 2012)
  9. « CAN Féminine 2016: Gabrielle Aboudi Onguene, meilleure joueuse - Lion Indomptable », sur www.lionindomptable.com (consulté le 31 janvier 2018)
  10. Camfoot.com, « CAF Awards : pas de récompense pour Aboudi et le Cameroun - Camfoot.com », sur www.camfoot.com (consulté le 31 janvier 2018)