Gabrielle Onguéné

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Gabrielle Onguéné
Image illustrative de l’article Gabrielle Onguéné
Gabrielle Onguéné en 2015
Situation actuelle
Équipe Drapeau : Russie CSKA Moscou
Biographie
Nom Gabrielle Aboudi Onguéné
Nationalité Drapeau : Cameroun Camerounaise
Naissance (29 ans)
Lieu Douala (Cameroun)
Taille 1,53 m (5 0)
Poste Attaquant
Parcours junior
Saisons Club
0000-2005Drapeau : Cameroun Gondicam Yabassi
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2005-2006Drapeau : Cameroun Canon Yaoundé
2006-2012Drapeau : Cameroun Louves Miniproff
2012Drapeau : Russie Alfa Kaliningrad
2013-2015Drapeau : Cameroun Louves Miniproff
2015-2016Drapeau : Russie FK Rossiyanka 026 (12)
2017-Drapeau : Russie CSKA Moscou 016 (10)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2008-Drapeau : Cameroun Cameroun 053 (15)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 février 2016

Gabrielle Aboudi Onguéné, née le 25 février 1989 à Douala, est une footballeuse camerounaise. Elle évolue dans le club CSKA Moscou en Russie[1] et occupe le poste d'attaquante au sein de la sélection nationale camerounaise de football féminin[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Gabrielle Aboudi Onguéné est née le 25 février 1989 à Douala, ville portuaire et capitale économique du Cameroun[2]. Elle est la fille de Clément Onguéné (et n'est donc pas apparentée à Jean Manga Onguéné, ancien footballeur international et sélectionneur de l'équipe du Cameroun de football)[3].

Parcours en club[modifier | modifier le code]

Elle fait ses débuts au Gondicam, club de Yabassi à Douala[2]. Repérée lors d'un match avec son club par des dirigeants du Canon de Yaoundé, elle intègre ce dernier en 2005[2].

Attaquante de l'équipe de football camerounaise

Elle passe ensuite au club des Louves Miniproff, autre club de Yaoundé, en 2006[4]. Au sein du club de la capitale camerounaise, elle remporte le championnat de football féminin en 2009, 2010 et 2011, ainsi que deux Coupes du Cameroun en 2010 et 2011[4].

Puis elle s’expatrie en Europe avec un essai en Pologne au Pogoń Szczecin en 2011 puis elle rejoint l'Alfa 09 Kaliningrad lors de la saison 2012. En 2015, elle s’engage avec le FK Rossiyanka à la veille de la Coupe du Monde. Elle intéresse alors les grands clubs européens, dont le Paris SG. Mais c’est le CSKA Moscou qui réussit à la convaincre. Ses dirigeants rachètent les deux ans de contrat qu’elle a encore avec Rossiyanka, et lui offre un salaire supérieur[5]. L'attaquante des Lionnes Indomptables devient une des meilleures joueuses de ce club de Moscou, et finit la saison 2017 en tant que troisième meilleur buteur de l'élite féminine russe[6].

Parcours en équipe nationale[modifier | modifier le code]

En , elle cumule 23 sélections et 9 buts en équipe nationale du Cameroun[7].

Elle remporte au sein de la sélection nationale féminine :

Article connexe[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.camer.be/58452/7:1/cameroun-transfert-aboudi-onguene-au-cska-moscou-cameroon.html
  2. a, b, c et d Arthur Wandji, « Portrait : Gabrielle Aboudi Onguéné », La Nouvelle Expression, 3 août 2012
  3. « Onguéné, entre faux papa et vrai talent », FIFA.com, 15 juin 2015
  4. a, b et c Berthe Sen, « Gabrielle Onguéné Aboudi: La gachette des lionnes », L'Actu, 2 août 2012
  5. « Joueuse africaine de l'année : Gabrielle Aboudi Onguéné près du but », Africa Top Sports,‎ (lire en ligne)
  6. (en) « Top 10: Ranking Africa's most outstanding women footballers of 2017 », Goal.com,‎ (lire en ligne)
  7. « L’étoile filante », sur sportsetelles.com (consulté le 20 octobre 2014)
  8. « Aboudi Onguéné Gabrielle », sur footcameroon.com (consulté le 13 novembre 2012)
  9. « CAN Féminine 2016: Gabrielle Aboudi Onguene, meilleure joueuse - Lion Indomptable », sur www.lionindomptable.com (consulté le 31 janvier 2018)
  10. Camfoot.com, « CAF Awards : pas de récompense pour Aboudi et le Cameroun - Camfoot.com », sur www.camfoot.com (consulté le 31 janvier 2018)