Yvonne Leuko

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Yvonne Leuko
Image illustrative de l’article Yvonne Leuko
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Vauban Strasbourg
Numéro 04
Biographie
Nationalité Camerounaise
Naissance Voir et modifier les données sur Wikidata (26 ans)
Lieu Kekem
Taille 1,63 m (5 4)
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Saisons Club
Justice FC de Douala
Parcours senior1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2008 Drapeau : Cameroun Justice FC de Douala
2008-2010 Drapeau : France AS Montigny-le-Bretonneux
2010-2011 Drapeau : France Bagneux
2011-2012Drapeau : France AS Montigny-le-Bretonneux
2012-2013 Drapeau : France FC Rouen
2013-2015 Drapeau : France Arras FCF
2017-Drapeau : France ASPTT Albi

2018-2019 Vauban Strasbourg

Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2006-2009 Cameroun U-17
2011- Équipe du Cameroun féminine de football
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 8 septembre 2017
Tout ou partie de ces informations sont extraites de Wikidata.
Cliquer ici pour les compléter.

Yvonne Patrice LeuKo Chibosso, née le 20 novembre 1991 à Douala, est une footballeuse camerounaise, jouant en défense ou en milieu de terrain. Elle a été sélectionnée à plusieurs reprises au sein de son équipe nationale, notamment pour les jeux olympiques de 2012, le championnat du monde féminin de 2015 et le championnat d’Afrique de football féminin, devenu depuis 2015 la CAN féminine.

Carrière[modifier | modifier le code]

Elle commence sa carrière en junnior puis senior au sein du club Justice FC de Douala[1]. Son équipe est promue. Mais elle décide de gagner la France où le championnat de football féminin est à l’époque plus structuré. Elle rejoint l’Association sportive de Montigny-le-Bretonneux, pour les saisons 2008/2009 et 2009/2010[2], suivi d’un an à Bagneux, d'un retour Montigny et d'un passage au FC Rouen[3]. Mais elle joue finalement peu de matches de championnat. En cours de saison 2012/2013, elle a l'occasion de rejoindre l’Arras FCF[4], qui joue en Division 1, ou en Division 2 selon les années. Elle s’y montre polyvalente entre les positions de défenseur latéral ou de milieu latéral. Elle y est également souvent percutante dans les occasions de but qui s’offrent à elle[5],[6],[7].

Cette même année 2012, elle est sélectionnée dans l’équipe nationale camerounaise, les Lionnes, et participe à ce titre aux Jeux olympiques d'été de 2012 pour les qualifications, puis à Londres[4]. C’est un moment où le football féminin attire davantage l’attention en Afrique subsaharienne, grâce aussi à des compétitions internationales fortement médiatisées[8],[9], bien que le continent africain compte peu de licenciées comparé à l’essor du football féminin en Amérique du Nord, en Europe et en Asie[10].

Elle est de nouveau sélectionnée pour la Coupe du monde féminine de football 2015 au Canada, première participation de l’équipe féminine du Cameroun à ce stade de cette compétition. Son équipe réussit à s’extraire de son groupe mais est éliminée en huitième de finales[11],[12].

Mais le tournoi international décisif est la CAN féminine en 2016, jouée cette année-là à domicile[13],[14],[15]. Dans cette compétition de 2016, l’équipe du Cameroun s’incline en finale devant le Nigeria, avec un parcours qui enthousiasme le pays[16].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le Cameroun se prépare pour la CAN féminine de football », Panapress,‎ (lire en ligne)
  2. « Yvonne Leuko Chibosso », sur Association Sportive Montigny-le-Bretonneux féminines District des Yvelines de Football - footeo
  3. « Football (D2): les diablesses de Rouen se renforcent », Côté Rouen,‎ (lire en ligne)
  4. a et b « Football: Arras FCF engage une internationale camerounaise », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  5. « Le week-end des Lionnes », Camer.be,‎ (lire en ligne)
  6. Christophe Humetz, « Football (D2 féminine) : un penalty de Leuko suffit au bonheur des Arrageoises », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  7. Christophe Humetz, « Face à Caen, Arras FCF a dû patienter une mi-temps pour trouver en fin la solution », La Voix du Nord,‎ (lire en ligne)
  8. Nicholas Mc Anally, « En Afrique, le foot féminin sort de l'ombre », Slate,‎ (lire en ligne)
  9. Kessen Ndour, « Top 5 de ce que vous devez savoir sur le foot féminin en Afrique », Totem,‎
  10. Jean-Damien Lesay, « Le football féminin se développe inégalement dans le monde », Radio France internationale,‎ (lire en ligne)
  11. Mathieu Olivier, « Football : le guide pour ne rien rater de la Coupe du monde féminine », Jeune Afrique,‎ (lire en ligne)
  12. Bruno Place, « Yvonne Leuko, l’Arrageoise qui joue avec les Lionnes », L’Observateur,‎ (lire en ligne)
  13. « CAN 2016: Meffometou et Leuko sont là ! », sur press-sport.com,
  14. « CAN 2016 : Yvonne Leuko voit le Cameroun sur le toit de l’Afrique », sur press-sport.com,
  15. « Cameroun: Can féminine 2016, chaque Lionne touchera 24, 5 millions de FCFA en cas de victoire finale », Koaci.com,‎ (lire en ligne)
  16. Dounia Ben Mohamed, « Football féminin : merci aux Lionnes du Cameroun ! », Le Point,‎ (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]