Gōzō Yoshimasu

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gōzō Yoshimasu
Gōzō Yoshimasu (吉増 剛造 Yoshimasu Gōzō).JPG
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
TokyoVoir et modifier les données sur Wikidata
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
吉増剛造Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Université internationale de Josai (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Genres artistiques
Distinctions
Hanatsubaki Award for Contemporary Poetry (d) ()
Médaille au ruban pourpre (d) ()
Personne de mérite culturel ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Gōzō Yoshimasu (吉増 剛造, Yoshimasu Gōzō?) est un poète et photographe japonais, né en 1939 à Asagaya, ville de l'arrondissement spécial de Suginami, préfecture de Tokyo.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Traductions françaises

  • 2013 (décembre), Draps d'Ishikari, traduit et postfacé par Makiko Andro-Ueda et Claude Mouchard, accompagné d'un CD d'une lecture du poème par l'auteur, Editions Impeccables
  • 2009, Ex-Voto, a thousand steps and more, traduit par Ryoko Sekiguchi, Éditions Les petits matins
  • 2005, A drop of light, photographies, introduction de Jonas Mekas, postface de Pablo Duran, Editions Fage
  • 2004, The Other Voice, traduit par Ryoko Sekiguchi, préfacé par Michel Deguy Éditions Caedere
  • 2001, Antique observatoire, traduit par Claude Mouchard et Masatsugu Ono, illustration de Daniel Pommereulle, Collection R / Avant post
  • 1999, Osiris, dieu de pierre, traduit et préfacé par Makiko Ueda et Claude Mouchard, Editions Circé

Expositions et conférences[modifier | modifier le code]

Prix[modifier | modifier le code]

  • 2003, Purple Ribbon, Japon
  • 2013, L’ordre du Soleil levant, Japon

Liens externes, références[modifier | modifier le code]

[1] (site des éditions Caedere)