Gérard Eymery

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Eymery.
Gérard Eymery
Description de l'image Gerard-eymery.jpg.
Naissance
Nice, Alpes-Maritimes
Décès (à 70 ans)
Paris
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
Dirigeant d'entreprises
Universitaire
Formation
Distinctions
Chevalier de la Légion d'honneur
Chevalier de Ordre national du Mérite

Gérard Eymery, né le à Nice et mort le à Paris, est un dirigeant d'entreprises publiques français, ancien élève de l'École polytechnique.

Directeur-adjoint du cabinet du ministre des Postes et Télécommunications et de l'Espace de Paul Quilès en 1988, il rejoint France Télécom en tant que Président directeur général de la Compagnie générale des communications (COGECOM), et devient en mars 1994 président directeur général de France Télécom Multimédia (Wanadoo)[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation[modifier | modifier le code]

Gérard Eymery est un ancien élève de l'École polytechnique (1961) et de l'École nationale supérieure des télécommunications (1964-1966).

Carrière[modifier | modifier le code]

Il rejoint Télédiffusion de France en 1975 et en devient directeur commercial en 1983.

Il rejoint, en juin 1988, le cabinet du ministre des Postes, des Télécommunications et de l'Espace en tant que directeur adjoint de Paul Quilès[2]. Président directeur général de la Compagnie générale des communications (COGECOM) à France Télécom, de juin 1989 à mars 1994, il devient, en mars 1994, président directeur général de France Télécom Multimédia, et est à ce titre directement à l'origine de la création de Wanadoo, principal fournisseur d'accès à Internet en France. À partir d'octobre 1998, il est nommé directeur délégué chargé du pôle Développement et Multimédia de France Télévisions.

Il fonde en 2000 le cabinet Ornell Consulting, filiale de Media Consulting Group.

Autres fonctions[modifier | modifier le code]

Gérard Eymery fut également président de l'École Louis-Lumière de 1998 à 2001, et professeur à l'École nationale d'administration (ENA), où il enseigna notamment à la Promotion Voltaire (1980)[2].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]