Gérard Charreaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Gérard Charreaux
Naissance (69 ans)
Nationalité Française
Pays de résidence Drapeau de la France France
Diplôme
Profession
Activité principale
Formation

Gérard Charreaux, né le [1], est un professeur français en sciences de gestion, pionnier de la recherche en gouvernance en France[2],[3].

Formation[modifier | modifier le code]

Diplômé de Burgundy School of Business (ESC 1971) et titulaire d'un DEUG de sciences économiques de l'université de Bourgogne (1972), Gérard Charreaux obtient une maîtrise ès sciences économiques (1974), un diplôme d'études comptables supérieures (1978), un diplôme de gestion comptable (1980) puis un diplôme d'expertise comptable (1983). Il devient ensuite titulaire d'un doctorat de 3e cycle en économie et administration des entreprises en 1979, puis d'un doctorat d'État en sciences de gestion en 1981, obtenus à l'université de Bourgogne. Après avoir réussi l'agrégation des techniques économiques de gestion (agrégation de l'enseignement secondaire) en 1979, il devient agrégé de l'enseignement supérieur en sciences de gestion en 1981[4],[5].

Parcours[modifier | modifier le code]

Après avoir enseigné à l'École supérieure de commerce de Dijon de 1971 à 1981, il est maître-assistant à l'université de Lyon III puis professeur à l'université de Strasbourg III, avant de devenir, en 1985, professeur des universités à l'université de Bourgogne et plus précisément à l'IAE de Dijon[4].

En 1998, il est désigné par l'Expansion comme enseignant le plus réputé de France en finance d'entreprise[5].

Il prend sa retraite en 2012[6] et devient, la même année, professeur émérite à l'université de Bourgogne[réf. souhaitée].

Durant sa carrière, il a dirigé trente et une thèses dans les domaines de la finance, de la gouvernance[2], du contrôle de gestion et de la stratégie d'entreprise.

Responsabilités[modifier | modifier le code]

Directeur adjoint de l'IAE de Dijon de 1987 à 1990, Gérard Charreaux devient doyen de l'UFR de science économique et gestion de l'université de Bourgogne de 1990 à 1994[7].

Il est membre de la 6e section du Conseil national des universités de 1992 à 1996 avant d'en devenir président de 1996 à 1999[8],[9].

Cofondateur de la revue Finance-contrôle-stratégie[10] en 1997, il en est rédacteur en chef pendant 10 ans.

Jusqu'en 2012, il est directeur du centre de recherche FARGO (Finance, ARchitecture et Gouvernance des Organisations)[11] qu'il a créé quelques années plus tôt[12].

Il est également directeur de collection aux Éditions Management & Société[13].

Distinctions[modifier | modifier le code]

Principales publications[modifier | modifier le code]

  • Gouvernance des entreprises – Nouvelles perspectives, en collaboration avec Peter Wirtz, Economica, 2006, 394 p.
  • Images de l'investissement : au-delà de l'évaluation financière, une lecture stratégique et organisationnelle… (coordinateur), Vuibert, collection Fnege, 2001, 421 p.
    Ouvrage ayant obtenu le premier prix du Conseil supérieur de l'ordre des experts-comptables en décembre 2004
  • Finance d'entreprise, 3e édition, Éditions Management & Société, 2014, 304 p.
  • Gestion financière, LITEC, 6e édition, 2000, 652 p., (1re édition 1986 ; 2e éd. 1989 ; 3e éd. 1991 ; 4e éd. 1993 ; 5e éd. 1996).
  • Le gouvernement de l'entreprise : Corporate Governance, Théories et faits (ouvrage collectif), Economica, 1997, 540 p.
  • Finance d'entreprise, 1re édition, Éditions Management & Sociétés, 1997, 227 p.
  • Annales d'économie et comptabilité (épreuve n°2 DESCF), LITEC, 10e édition, 1998, 371 p. (1re édition 1989 ; édition annuelle).
  • Annales de gestion financière (épreuve n°4 DECF), LITEC, 12e édition, 1997, 269 p. (1re édition 1986 ; édition annuelle).
  • Le conseil d'administration, en collaboration avec Jean-Pierre Pitol-Belin, Vuibert, 1990, 220 p.
  • De nouvelles théories pour gérer l'entreprise, en collaboration avec A. Couret, P. Joffre, G. Koenig et B. de Montmorillon, Economica, 1987.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Université de Bourgogne, « Élection des membres du Conseil National des Universités - Liste des électeurs Dijon », sur http://www.u-bourgogne.fr, (consulté le 18 octobre 2013)
  2. a et b Congrès international de gouvernance, « Conférencier invité : Professeur émérite Gérard Charreaux », sur http://www.cig2013.org, (consulté le 18 octobre 2013)
  3. Institut français des administrateurs, « Lettre de l'IFA n°12 (Au-delà de la gouvernance financière... entretien avec le Pr. Gérard Charreaux) », sur http://www.ifa-asso.com, (consulté le 18 octobre 2013), p. 7
  4. a et b Laboratoire d'économie et de gestion (LEG), « Curriculum vitae de Gérard Charreaux », sur http://leg2.u-bourgogne.fr, (consulté le 18 octobre 2013)
  5. a et b L'Expansion (Pascale-Marie Deschamps et Henri Gibier), « Sept professeurs-stars qui peuvent redorer votre CV », sur http://lexpansion.lexpress.fr, (consulté le 18 octobre 2013)
  6. Université de Bourgogne, « Liste des personnels enseignants retraités de l’année 2012 », sur http://www.u-bourgogne.fr, (consulté le 18 octobre 2013)
  7. Ahmed Naciri (direction), Traité de gouvernance corporative : Théories et pratiques à travers le monde, Canada, Presses de l'Université Laval, , 611 p. (ISBN 2-7637-8289-2, lire en ligne), p. 601
  8. Légifrance, « Liste des membres élus au Conseil national des universités », sur http://www.legifrance.gouv.fr, (consulté le 18 octobre 2013)
  9. Association académique internationale de gouvernance, « Biographie des membres de l'AAIG », sur http://www.aaig-asso.com (consulté le 18 octobre 2013)
  10. Finance-contrôle-stratégie, « Comité éditorial de la revue FCS », sur http://fcs.revues.org (consulté le 18 octobre 2013)
  11. Réseau des IAE, « Le livre blanc des IAE », sur http://afges.org, (consulté le 18 octobre 2013), p. 35
  12. « Biographie de Gérard Charreaux », sur http://www.lgdj.fr, (consulté en octobre 2006)
  13. Éditions EMS, « Biographie de Gérard Charreaux », sur http://www.editions-ems.fr (consulté le 18 octobre 2013)
  14. Université de Mons, « Tableau récapitulatif des docteurs honoris causa de l'université de Mons », sur http://portail.umons.ac.be, (consulté le 18 octobre 2013), p. 6
  15. (en) American Academy of Financial Management, « AAFM ™ Board of Honorary Global Advisors », sur http://www.aafm.in (consulté le 18 octobre 2013)

Liens externes et sources[modifier | modifier le code]