Franz Xaver von Zach

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Zach.
Franz Xaver von Zach
Franz Xaver, Baron Von Zach.jpg

Franz Xaver, Baron Von Zach

Informations générales
Naissance
Décès
Nationalités
Activité
Membre de
Palmarès
Distinction
membre de la Royal Society (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Baron Franz Xaver von Zach (Franz Xaver Freiherr von Zach), né le à Pest et mort le à Paris est un astronome austro-allemand.

Biographie[modifier | modifier le code]

Franz Xaver von Zach servit quelque temps en Autriche, puis voyagea en Angleterre, résida plusieurs années à Londres, se livrant à l'étude des mathématiques, et entra plus tard au service du duc de Saxe-Gotha, qui lui confia en 1787 la direction de l'observatoire de Seeberg. Il entreprit en 1798 les Éphémérides géographiques qui se continuent encore, et publia à partir de 1800 la Correspondance mensuelle pour les progrès de la géographie et de l'astronomie, qu'il continua jusqu'en 1828. Il est devenu membre de la Royal Society le .

En 1808, von Zach observe depuis Marseille le phénomène de la vision du massif du Canigou, situé à 250 km de là, qui se produit deux fois par an par réfraction de la lumière[1],[2].

Il est inhumé au cimetière du Père-Lachaise (29e division)[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Fabricio Cárdenas, 66 petites histoires du Pays Catalan, Perpignan, Ultima Necat, coll. « Les vieux papiers »,‎ , 141 p. (ISBN 978-2-36771-006-8, notice BnF no FRBNF43886275)
  2. Michel Aperio, Le Canigou vu de Marseille n'est pas une galéjade, 23 octobre 2013 : site dédié à ce phénomène atmosphérique.
  3. Paul Bauer, Deux siècles d'histoire au Père Lachaise, Mémoire et Documents,‎ (ISBN 978-2914611480), p. 188

Source[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :