Françoise-Xavière Cabrini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (octobre 2015).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Françoise-Xavière Cabrini
Francesca Cabrini.JPG

Francesca Cabrini

Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
ChicagoVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalités
Domicile
Activités
Autres informations
Étape de canonisation
Distinction

Françoise-Xavière Cabrini, ou plus simplement Mère Cabrini, (née le , à Sant'Angelo Lodigiano, dans la province de Lodi en Lombardie (à l'époque en Autriche aujourd'hui en Italie) - décédée à Chicago, États-Unis), était une religieuse italienne, reconnue comme sainte par l'Église catholique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née en 1850, sainte Françoise-Xavière Cabrini était le treizième enfant d'une riche famille de cultivateurs lombards. Institutrice en 1872, elle rêvait d'être missionnaire en Chine, mais aucune congrégation ne voulait d'elle en raison de sa santé fragile.

Elle décide donc, avec six amies, de fonder en 1880 sa propre congrégation, les Sœurs missionnaires du Sacré-Cœur. Mais le pape Léon XIII ne l'autorise pas à aller en Chine, et lui donne pour mission de s'installer aux États-Unis afin d'y aider les immigrants italiens récemment installés. Elle obéit donc, et fonde là-bas des hôpitaux, des dispensaires, des écoles et des communautés religieuses. Naturalisée américaine en 1909, elle meurt à Chicago en 1917, épuisée mais épanouie par une activité incessante, en laissant trente maisons dans huit pays. Son corps repose à New York dans la 196e rue.

Elle a également créé en France, en 1914, à Noisy-le-Grand, un orphelinat destiné à accueillir les filles des émigrés Italiens. Cet orphelinat est devenu aujourd'hui un lycée, le lycée Françoise Cabrini. Une autre partie de la propriété a été destinée à la construction d'une maison de retraite.

Les Hôpitaux Santa Cabrini de Montréal et de New York sont également nommés en son honneur.

La Mère des émigrés a été canonisée par la pape Pie XII dès le ; première sainte des États-Unis.

Fête: le 22 décembre, jour de sa mort (le monde catholique dit : "jour de sa naissance au Ciel").

  • "Magnificat" numéro 277 décembre 2015 page 314

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]