Françoise-Marie Santucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Santucci.
Françoise-Marie Santucci
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

Françoise-Marie Santucci est une journaliste et auteur française, née à Bastia (Haute-Corse) en 1969. Anciennement rédactrice en chef de Next, le magazine culturel de Libération, elle est de à la directrice de la rédaction de Elle.

Biographie[modifier | modifier le code]

Née à Bastia (Haute-Corse), elle a grandi à Abidjan[1] (Côte d'Ivoire).

Elle se marie à Paris en septembre 2014 avec Delphine Mozin ; le mariage compte une centaine de personnes, famille, amis, proches, actrices, relations comme Denis Olivennes de Lagardère Active (propriétaire de Elle) ou encore plusieurs personnalités de la mode tel Karl Lagerfeld[2] son « protecteur »[3].

Carrière[modifier | modifier le code]

Françoise-Marie Santucci commence sa carrière en 1992 en intégrant Libération comme secrétaire de rédaction[2], puis rédactrice culture, puis reporter aux « informations générales » et membre du service « web »[4].

En , elle devient la rédactrice en chef de Next, supplément mensuel culturel/mode de Libération[5]. Elle met Zahia en couverture et écrit un grand article sur la jeune femme ; remarquée pour ce texte, celui-ci lui vaut de nombreuses critiques[6]. Des tensions émergent entre la journaliste et une partie de la rédaction[1].

Fin septembre 2014, elle devient la directrice de la rédaction du magazine Elle, remplaçant Valérie Toranian[7],[8]. Françoise-Marie Santucci prend en charge un magazine qui connait une passe difficile, les annonceurs le boudent, sa ligne rédactionnelle semble désuète[9] et les ventes sont en baisse : « On est obligé de se renouveler car les lectrices ont aujourd'hui des magazines comme Grazia ou Stylist »[2]. En novembre 2016, elle est remplacée par Erin Doherty.

Publications[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Source[modifier | modifier le code]

  • David Le Bailly, « Françoise-Marie Santucci : la nouvelle Elle », O, vol. supplément de L'Obs, no 1,‎ , p. 84 à 89 Document utilisé pour la rédaction de l’article