Fox Kids (France)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fox Kids
Logo de la chaîne depuis sa création à sa disparition.
Logo de la chaîne depuis sa création à sa disparition.

Création
Disparition
Propriétaire Fox Family Worldwide
Format d'image 576i (SDTV)
Langue Français
Pays Drapeau de la France France
Statut Thématique nationale privée
Diffusion
Diffusion câble et satellite
Chronologie

Fox Kids était une chaîne de télévision française, lancée le . Le , la chaîne est officiellement renommée Jetix.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fox Kids est, à l'origine, un bloc de programmations pour enfants dirigé par la société américaine Fox Family Worldwide. En raison de son succès aux États-Unis, avec plus de 90 millions de foyers desservis[1], plusieurs chaînes à l'effigie de ce bloc sont lancées à la fin des années 1990 sur le continent européen[2]. Le programme s'exporte en France sous forme de chaîne télévisée grâce à une affiliation entre Saban Entertainment et le groupe Fox[1],[2]. La chaîne est, dès lors, annoncée en octobre 1997, puis lancée pour la première fois le sur le bouquet Canal Satellite[1]. Avant l'annonce, Haïm Saban, producteur américain et dirigeant de Saban Entertainment, explique en ces termes que « la chaîne sera adaptée aux goûts des enfants français et bénéficiera des productions américaines[1]. »

La chaîne française s'inspire, dans sa présentation, d'un univers vidéoludique, et les séries sont initialement présentées par des mascottes, des gants de vaisselles multicolores, dont la principale se nomme Roger, et dont un marchandisage se développera autour de celle-ci[2]. Les premiers programmes lancés par la chaîne, et édités par Saban, incluent des animes tels que La Patrouille des aigles, et Maya l'abeille ; des séries d'animations issues des studios de la Fox telles que Le Surfeur d'argent et X-Men, ou de certaines productions françaises telles que SOS Croco et Kangoo Juniors[2]. Dès 1999, la chaîne lance de nouveaux animes, orientés pour les garçons comme Pokémon et Digimon (des séries à forte audience)[2], et orientés pour les filles tels que Sailor Moon, Sakura, chasseuse de cartes, et Magical DoReMi[2],[3]. En fin d'année, Fox Kids lance son premier site web intégralement en français[4].

À l'arrivée de l'année 2000, la chaîne mise sur de nouvelles séries d'animation japonaises axées action-aventure comme Sonic, Shaman King, Shinzo et Medabots[2]. Elle organise, à cette même période, des jeux humoristiques tels que la Coupe Fox Kids et lance une chaîne interactive appelée Fox Kids Play[2],[5], afin de fidéliser son audience âgée entre 2 et 14 ans[6]. Le , Disney-ABC rachète le groupe Fox Family Worldwide[7] pour 5,3 milliards de dollars[8] et un changement de nom s'effectuera sur l'ensemble des chaînes Fox Kids européennes[2]. En 2003, une campagne en faveur de l'éducation des filles (Coupe Fox Kids 2003) est organisée, où nombre de pays dont la France, y participent[9].

En avril 2004, la chaîne accueille un bloc de programmation nommé Jetix, dont la promotion est effectuée à la même période sur les chaînes hertziennes TF1 et M6, intronisant des séries telles que Totally Spies et Shin-chan[2]. Le , la chaîne Jetix remplace définitivement Fox Kids, et offre une identité visuelle plus moderne, et un slogan : « La télé puissance X[10],[2]. »

Fox Kids émettait de 6 h à 21 h, et partageait son temps d'antenne avec RFO Sat, laquelle émettait de 21 h à 6 h.

Émissions[modifier | modifier le code]

Bloc de programmes[modifier | modifier le code]

  • Jetix (avril - août 2004)

Séries[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c et d (fr) Sylvie Briet, « Une sixième chaîne pour les enfants. Fox Kids émettra sur Canalsat en novembre avec 80% de dessins animés. », sur Libération.fr, (consulté le 10 avril 2014).
  2. a b c d e f g h i j et k (fr) Pierre Faviez, La Télé : un destin animé, (ISBN 978-2-7480-4726-4 et 2-7480-4726-5, lire en ligne), p. 149-152.
  3. (en) « Anime with which this company was involved: », sur Anime News Network (consulté le 18 novembre 2012).
  4. (fr) « www.foxkids.fr », sur strategies.fr, (consulté le 10 avril 2014).
  5. (en) « FOX Kids Europe announces partnership with UNICEF to promote girls' education » (version du 26 mai 2006 sur l'Internet Archive).
  6. (fr) « Fox Kids crée une chaîne de jeux pour les 2-14ans » (version du 3 mars 2016 sur l'Internet Archive), sur strategies.fr, .
  7. (en) [PDF] Walt Disney Company, « Disney Factbook 2001 - Chronology » (version du 24 mars 2006 sur l'Internet Archive), , p. 31.
  8. « News Corp. and Haim Saban Reach Agreement to Sell Fox Family Worldwide to Disney for $5.3 Billion » (version du 2 février 2009 sur l'Internet Archive), saban, .
  9. (fr) « Campagnes en faveur de l'éducation des filles. Coupe Fox Kids 2003. », sur UNICEF (consulté le 10 avril 2014).
  10. (fr) Rita Mazzoli, « Fox Kids s'efface devant Jetix », sur e-marketing, (consulté le 10 avril 2014).