Fermail de la chappe

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fermail de saint Louis au musée du Louvre

Le fermail de la chappe ou agrafe du sacre[1] était une broche servant à fermer la chappe (la cape ou manteau de couronnement) dont était revêtu le roi au cours de son sacre. Datant de l'époque médiévale, c'est un losange d'or environné de perles, avec une fleur de lys fleurdelisée d'or, enrichi de rubis balais[2],[3]. Il fut vendu en 1798.

Une broche très semblable, le fermail de saint Louis, est conservée au musée du Louvre, elle serait de fabrication postérieure au règne de ce roi et n'aurait pas d'utilisation particulière pour le sacre. On sait que cette forme d'ornement était assez courant sous les règnes des derniers capétiens, mais cette agrafe, d'utilisation royale, est la seule qui soit parvenue jusqu'à nous[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « pour fermer sur l'épaule le soq » (le soq désigne le manteau royal)
  2. Pinoteau p303
  3. Félibien, page 543
  4. Danièle Gaborit-Chopin, Régalia, les instruments du sacre des rois de France, Monographie des musées de France, RMN, 1987.

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Fermail de saint Louis sur le site Réunion des musées nationaux - Attention l'image est présentée à l'envers !.