Faustin et Jovite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Saints Faustin et Jovite
Image illustrative de l'article Faustin et Jovite
Décès 120 AD 
Autres noms Faustinus et Jovita
Vénéré par Église catholique romaine
Fête 15 février
Attributs dépeints comme deux frères chevaliers tenant la palme des martyrs. Parfois, Jovita est représenté richement habillé et sur le dos d'un cheval. Un ange est parfois représenté en train de les sauver de la noyade. Ils sont parfois représentés avec Faustin de Brescia.

Saint Faustin et Jovite sont deux martyrs chrétien sous Hadrien. Leur date de mort est indiquée traditionnellement comme étant 120. Ils sont les saints patrons de Brescia.

Biographie traditionnelle[modifier | modifier le code]

La tradition indique qu'ils sont membres d'une famille noble de Brescia en Lombardie. Jovin, le frère le plus âgé, était prêcheur, tandis que Faustin était diacre. Du fait de leur enseignement ouvert de l’Évangile, ils furent menés devant l'Empereur romain Hadrien, qui à Brescia, Rome et Naples, les soumit à des tourments après lesquels ils furent décapités à Brescia en 120 d'après les Bollandistes (bien qu'Allard avance cette date à 118[1]).

Saint Faustin de Brescia, un évêque de Brescia et un descendant supposé, compila leurs actions.

Doutes et vénération[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Paul Allard, Histoire des persécutions pendant les deux premiers siècles d'après les documents archéologiques, Paris, , 552 p. (lire en ligne)