Famille Prouvost

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La famille Prouvost est une famille de la bourgeoisie industrielle du Nord, originaire de Wasquehal puis implantée à Roubaix, qui donna à partir du début du XVIIIe siècle plusieurs générations de maitres de manufactures puis d’industriels du textile.

Histoire[modifier | modifier le code]

La famille Prouvost est une famille de la bourgeoisie industrielle du Nord[1], dont les premiers ancêtres étaient au XVIe siècle cultivateurs à Wasquehal, près de Roubaix[2],[3].

Pierre II Prouvost épousa le 23 février 1669 Marguerite Delespaul, dont le père était réputé le plus riche habitant de Roubaix. Son fils Pierre III Prouvost, manufacturier, épousa en 1724 à Roubaix, où il vint se fixer, Marie-Jeanne Delebecque[3].

La fortune de la famille remonte à Amédée Prouvost qui fonda vers 1850 à Roubaix une usine de peignage de laine[1]. Les Prouvost figurèrent au XIXe siècle parmi les premiers dans le négoce et la transformation de la laine sur la scène internationale[4].

Au début du XXe siècle, Jean Prouvost (1885-1978) commença une carrière de patron de presse en rachetant en 1917 le journal Le Pays, en 1924 Paris-Midi, et en 1930 Paris-Soir. Ce fut le début d'une diversification qui amènera la famille Prouvost à posséder jusqu'en 1976, à travers le Groupe Marie Claire, un des plus importants groupes français de presse et de médias. En 1966, Jean Prouvost possédait environ 15 % du capital de Radio-Télé-Luxembourg, dont il fut nommé président directeur général. À sa mort en 1978, seules les publications féminines restèrent dans le groupe familial.

En 2004, sa petite-fille Évelyne Prouvost et la famille Prouvost détenaient, via la holding Évelyne Prouvost, 58 % du Groupe Marie Claire.

En 2009, Évelyne Prouvost était la 7e femme la plus riche de France[5].

Illustrations familiales[modifier | modifier le code]

Réunion de la branche ainée, rameau des Charles Prouvost, à Roubaix
Concert du poète Amédée Prouvost en famille, dans leur demeure du boulevard de Paris à Roubaix
  • Guilbert Prouvost, (1455-), nait à Wasquehal;
  • Pierre Prouvost (1648-1691), échevin de Wasquehal;
  • Pierre Joseph Prouvost (1699-1770), manufacturier, échevin de Roubaix;
  • Pierre Constantin Prouvost (1747-1808), manufacturier et maire de Roubaix en 1795;
  • Henri Prouvost (1783-1850), manufacturier et maire adjoint de Roubaix de 1821 à 1826;
  • Edmond Charles Prouvost (1863-), président du Consortium du Nord et des Tuileries de Beauvais, administrateur de Poliet et Chausson, de la Société SilvaPlana et des Constructions électriques de France;
  • Amédée I Prouvost (1819-1885), fondateur du peignage Amédée Prouvost en 1851;
  • Amédée II Prouvost (1858-1917), président de la Société anonyme du Peignage à Roubaix, de la Lainière de Roubaix et de la Filature de Neugedein, vice-président de la Société industrielle de Roubaix, administrateur de la Banque de France;
  • Amédée III Prouvost, poète, lauréat de l'Académie Française, de la Société des sciences et des Arts de Lille, membre du "Beffroi";
  • Edouard Prouvost (1861-1933), président du Conseil d'administration des établissements Amédée Prouvost, Propriétaire en Tunisie, commissaire général de l'exposition internationale de Roubaix de 1911;
  • Albert II Prouvost (1882-1962), industriel, président du Syndicat des peigneurs de laine, collectionneur d'art;
  • Albert III Prouvost (1909-1991), président et administrateur de société, fondateur du CIL du Nord et de la Fondation Septentrion;
  • Jean Prouvost (1885-1978), industriel, homme de presse et ministre;
  • Évelyne Prouvost (1939-2017), femme d'affaires et de presse;
  • Jacques Prouvost, champion de France de parachutisme; son épouse Nicole Béra, 4 fois championne de France de parachutisme, médaille de bronze aux championnats du monde de 1962 et 64, médaille d'or en équipe en 1965, médaille d'or en voltige à Moscou en 1967;
  • Gaëtane Prouvost, violoniste soliste;
  • Géry Prouvost, philosophe, écrivain, lauréat de l'Académie des sciences morales et politiques;
  • Laure Prouvost, vidéaste, prix Turner

Industries familiales[modifier | modifier le code]

Les établissements Amédée Prouvost

Etablissements divers[modifier | modifier le code]

Demeures familiales[modifier | modifier le code]

Les demeures Prouvost, boulevard de Paris à Roubaix
  • Hôtel Prouvost, 19, rue du Grand chemin et 6, rue Rémi Cogghe à Roubaix MH
  • Hôtel Auguste-Lepoutre, 301, avenue des Nations unies, Roubaix MH
  • Hôtel Amédée Prouvost, 113, boulevard de Paris à Roubaix
  • Hôtel Albert Prouvost, 150, boulevard de Paris à Roubaix
  • Hôtel Edouard Prouvost, 121, boulevard de Paris à Roubaix
  • L’hôtel Crépy Saint Léger, 77, rue Royale à Lille MH
  • Hôtel Prouvost-Crépy
  • Hôtel Six-Prouvost à Tourcoing
  • Château Masurel, 28 rue de Wailly à Tourcoing
  • Le domaine Saint Jacques du Couloubrier
  • Château du Vert-Bois, MH
  • Château de Drée

Notes et références[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]