Famille Duchemin des Cepeaux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Famille Duchemin)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Famille Duchemin des Cepeaux
Image illustrative de l’article Famille Duchemin des Cepeaux

Blasonnement D'or au dromadaire passant de sable
Branches de Vaubernier, de Villiers, de Boisjousse, Baboissière, de Mottejean, de Saint-Cénéré, de La Frogerie
Période XVIe siècle à aujourd'hui
Pays ou province d’origine Maine
Fiefs tenus Poligné, Saint-Céneré, Mottejean, Le Verger, L'Epine.
Demeures Château du Verger de Montigné, château de Poligné, château de Thubœuf
Charges capitoul de Toulouse, président au tribunal de Laval, procureur, échevin de Laval.
Récompenses civiles Ordre national de la Légion d'honneur
Récompenses militaires Croix de Mentana

La famille Duchemin des Cepeaux est une famille d'ancienne bourgeoisie originaire du Bas-Maine[1]. Elle compte de nombreuses branches (de Vaubernier, de Villiers, de Boisjousse, Baboissière, etc.) dont deux, aujourd'hui éteintes, furent anoblies au XVIIIe siècle[2].

Origines[modifier | modifier le code]

Cette famille est, selon Chaix d'Est-Ange : « une des plus anciennes et une des plus justement considérées de l'ancienne haute bourgeoisie de Laval, dans le Bas-Maine [2]».

Principaux membres[modifier | modifier le code]

  • François Duchemin (1536-1595), négociant à Laval.
  • Jean Duchemin, sieur de La Barberie, de La Gimbertière, de La Jarossais et du Bois-Morin (1590-1646). Fils du précédent, négociant à Laval, maître lavandier.
  • Père François Duchemin (né au XVIe siècle, mort au XVIIe), jésuite, maître ès art et théologien de la Sorbonne.
  • Père René Duchemin du Tertre (1662-1738), peit-neveu du précédent prêtre, généalogiste des Duchemin, mémorialiste de Saint-Vénérand de Laval [3]
  • Jean Duchemin, sieur de La Brochardière (1666-1727), receveur des finances du Roi, actionnaire de la Compagnie des Indes.
  • Pierre Duchemin du Tertre (1691-1755), sieur du Tertre, échevin de Laval
  • Jacques-Ambroise Duchemin de Villiers (1764-1846)[3], historien et président au tribunal de Laval, chevalier de la Légion d'honneur en 1825. La bibliothèque qu'il s'était formée contenait plus de 6 000 volumes, choisis avec un goût de bibliophile et d'homme studieux. Laissant la botanique, qu'il avait étudiée plus jeune sous la direction de Jussieu[Lequel ?] et de Louis Claude Richard, en 1795 et 1796, il se livra spécialement à l'histoire locale. Ses Essais sur l'histoire de Laval, et Essais sur la Féodalité sont le fruit de longues et patientes recherches[3].
  • Ambroise Duchemin, sieur de La Maisonneuve et du Flécheray (1693-1749), négociant en toiles avec l'Espagne et l'Amérique, époux de Marie Hoisnard
  • Jean Duchemin de Mottejean, sieur de la Touche (marié en 1750), officier de la duchesse d'Orléans.
  • Jacques Duchemin des Cepeaux, arrière-petit-fils du précédent, né le et mort le à Laval, journaliste et historien royaliste de la Chouannerie française.
  • Ambroise Duchemin de La Maisonneuve (1759-1804), père du précédent, membre de la société du Jardin Berset.
  • René Duchemin de Vaubernier, sous-lieutenant aux Zouaves pontificaux, tué au combat en 1871 à Yvré-l'Évêque (Sarthe) à l’âge de 24 ans.
  • Ambroisine Duchemin des Cepeaux, morte à Laval, âgé de 88 ans, le 27 février 1902, mariée à Charles-Antoine de Preaulx, vicomte de Preaulx. Fille du précédent, elle lui servit de secrétaire, tout enfant, quand il recueillait le témoignage des survivants de la Chouannerie.
  • René Louis Duchemin des Cepeaux, chevalier de la Légion d'honneur le 22 août 1871, marié à Marie-Hortense de Bergevin.
  • Jeanne-Charlotte Duchemin des Cepeaux, mariée au comte Léon-Marie du Breil de Pontbriand (chevalier de l'Ordre du Saint-Sépulcre) (dont postérité)
  • Ambroisine-Marie Duchemin des Cepeaux, mariée au comte Yves de Poulpiquet de Brescanvel (dont postérité)
  • Ambroise Duchemin des Cepeaux, marié à Jeanne Avril de Pignerolle (dont postérité)

Filiation de la branche Duchemin de Vaubernier[modifier | modifier le code]

  • François Duchemin (1536-1595), négociant, bourgeois de Laval (Maine), dans l'actuel département de la Mayenne[4].
    • Jean Duchemin (1590-1646), négociant, maître lavandier, bourgeois de Laval.
      • Ambroise Duchemin (1618-1688), négociant, bourgeois de Laval.
        • Jacques Duchemin (1644-1729), négociant, bourgeois de Laval.
          • Christophe Duchemin (1670-1711), négociant, bourgeois de Laval.
            • Jacques Christophe Duchemin (1692-1734), négociant, bourgeois de Laval.
              • René François Duchemin de Vaubernier (né en 1721), bourgeois de Laval.
                • René Jean Duchemin de Vaubernier (1752-1807), bourgeois de Laval.
                  • René Jean (II) Duchemin de Vaubernier (1775-1821), bourgeois de Laval, décoré de l'Ordre du Lys.
                    • Léonce Duchemin de Vaubernier (1814-1874), bourgeois de Laval.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Branches anoblies[modifier | modifier le code]

Une de ses nombreuses branches fut anoblie en 1764 par la charge de capitoul de Toulouse[2] occupée par Jean-Baptiste Duchemin de Mottejean, écuyer, seigneur du Verger, de l'Epine et de Poligné (1716-1797). Cette branche est aujourd'hui éteinte.

Une autre branche fut anoblie[1] en la personne de Jean-Baptiste Duchemin, seigneur de Saint-Céneré (1704-1780), procureur en l'élection de Laval. Branche également éteinte.

Armoiries[modifier | modifier le code]

Les familles Duchemin des Cepeaux et Duchemein de Vaubernier (subsistante) ont pour armoiries :

Les nombreuses branches de cette famille portèrent de légères variantes de ces armes [1](voir aussi l'Armorial Général de France de 1696) :

  • Duchemin-Baboissière, et Duchemin de Boismorin : d'or au dromadaire passant d'azur.
  • Duchemin de Boisjousse : d'or au dromadaire de sinople, accompagné en chef de 3 cœurs d'argent.

D'autres armes furent aussi portées par des membres de cette famille :

  • De gueules à la fasce d‘or, chargée d‘une chouette (al. d'un duc) de sable [2].

Références[modifier | modifier le code]

« Famille Duchemin des Cepeaux », dans Alphonse-Victor Angot et Ferdinand Gaugain, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Laval, Goupil, 1900-1910 [détail des éditions] (lire en ligne), t. II, p. 64 ; t. IV, p. 305-306.

  1. a b et c Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, volume 3, page 228
  2. a b c et d Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, C. Hérissey, Évreux, 1903-1929, tome XIV, page 299
  3. a b et c Abbé Angot, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Laval, A. Goupil, 1901
  4. Pierre-Marie Dioudonnat, Le-Simili-Nobiliaire-Français, ed.Sedopols, 2012, p. 279
  5. Bottin Mondain 2018- page 1420

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Abbé Angot, Dictionnaire historique, topographique et biographique de la Mayenne, Laval, A. Goupil, 1901, tome II, page 64 ; tome IV, pages 305 et 306.
  • Gustave Chaix d'Est-Ange, Dictionnaire des familles françaises anciennes ou notables à la fin du XIXe siècle, C. Hérissey, Évreux, 1903-1929, tome XIV, page 299
  • Henri Jougla de Morenas, Grand armorial de France, volume 3, page 228