Famille Daru

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Daru.

Daru
Blasonnement D'azur au rocher d'argent et au chef cousu de gueules, chargé de trois étoiles d'or.
Période XVIIe – XXIe siècles
Demeures Château de Becheville
Charges Ministres
Pairs de France
Ambassadeurs
Capitoul
Fonctions militaires Généraux, intendant général
Fonctions ecclésiastiques Prédicateur ordinaire du roi
Récompenses civiles Académie française
Académie des sciences morales et politiques
Récompenses militaires Grand croix de la Légion d'honneur
Preuves de noblesse
Autres Comte d'Empire, baron d'Empire

La famille Daru est une famille subsistante de la noblesse française originaire du Dauphiné. Plusieurs de ses membres se sont illustrés dans l'administration militaire et la politique, les plus connus sont les ministres Pierre Daru et Napoléon Daru.

Principales personnalités[modifier | modifier le code]

Les principales personnalités de la famille Daru sont :

Filiation[modifier | modifier le code]

La filiation de cette famille donne[1] :

Galerie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Révérend 1902, t. 2, p. 272-274.
  2. Martineau 1948, p. 157.
  3. Martineau 1948, p. 156.
  4. Martineau 1948, p. 408.
  5. Martineau 1948, p. 156-157.
  6. Martineau 1948, p. 157-158.
  7. Martineau 1948, p. 158-160.
  8. Martineau 1948, p. 161-162.
  9. Titre confirmé par arrêté en 1894.
  10. Révérend 1909, p. 565.
  11. Martineau 1948, p. 162-163.
  12. Martineau 1948, p. 163-164.
  13. Martineau 1948, p. 164-165.
  14. Martineau 1948, p. 164.
  15. Martineau 1948, p. 165-166.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Dictionnaire de biographie française, Paris, 1932-2005 [détail des éditions] .
  • Henri Martineau, Petit dictionnaire stendhalien, Paris, , p. 156-167.
  • A. Révérend, Titres, anoblissements et pairies de la Restauration, t. 2, Paris, Champion, , p. 271-274.
  • A. Révérend, Armorial du Premier Empire, t. 2, Paris, Champion, p. 11.
  • A. Révérend, Titres et confirmations de titres, Paris, Champion, , p. 36, 565.
  • Louis de La Roque, Armorial de la noblesse de Languedoc, vol. 2, Montpellier, Seguin, (lire en ligne), p. 168.

Voir aussi[modifier | modifier le code]