Fairmont Le Reine Élizabeth

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Une vue d'en haut du Reine Élizabeth
Le Reine Elizabeth, vu avec la cathédrale Marie-Reine-du-Monde en avant-plan


Le Reine Elizabeth est un hôtel situé au cœur de l'arrondissement de Ville-Marie à Montréal. Il a été construit par le Canadien National, puis acheté par le Canadien Pacifique, pour finalement passer sous la bannière des Hôtels Fairmont. Il a été inauguré en 1958.

Il est situé au centre de Montréal, au 900, boulevard René-Lévesque Ouest. Il est connecté au Montréal souterrain et se dresse au-dessus de la Gare Centrale.

Historique[modifier | modifier le code]

Il a accueilli plusieurs personnalités, dont la reine Élisabeth II, le duc d'Édimbourg, la Reine Mère, le prince Charles, le général de Gaulle, Indira Gandhi, Jacques Chirac, Nelson Mandela, le Dalaï-lama, Mikhaïl Gorbatchev, Jimmy Carter, Henry Kissinger, Perry Como, Joan Crawford, John Travolta, et Mikhail Baryshnikov. Fidel Castro est le premier chef d'État à visiter l'hôtel le 27 avril 1959.

C'est dans la suite 1742 de cet hôtel que John Lennon et Yoko Ono ont tenu leur « Bed-In » pour la paix du 26 mai au 2 juin 1969 après qu'on leur eut refusé l'entrée aux États-Unis. Le montréalais André Perry y a enregistré la fameuse chanson Give Peace a Chance le 1er juin 1969[1].

C'est Donald Gordon (en), alors président de la compagnie ferroviaire Canadien National qui tenait à nommer l'hôtel Queen Elizabeth, en l'honneur de la reine couronnée en 1952. Cette décision fut fortement controversée. En 1955, une pétition de 250 000 signatures, dont le maire de l'époque Jean Drapeau, demandait que l'on donne un nom français au futur hôtel, Le Château Maisonneuve, en honneur au fondateur de Montréal, Paul de Chomedey, sieur de Maisonneuve. Malgré le différend, Gordon ira de l'avant[2].

En 2016, il est fermé pour rénovation, avec une réouverture prévue en juin 2017[3].

Capacité d'hébergement[modifier | modifier le code]

Fairmont Le Reine Elizabeth est l'hôtel comportant le plus grand nombre de chambres (1 037) au Québec et le 4e au Canada après le Eaton Chelsea (en), Toronto (1 590 chambres), le Sheraton Centre Toronto Hotel (en) (1 377) et le Fairmont Royal York (1 365 chambres).

Divers[modifier | modifier le code]

L'hôtel a également accueilli plusieurs événements de la Ligue nationale de hockey :

Lien externe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. André Perry - Biographie
  2. Alan Hustak, « Landmark has opened its doors to politicians and pachyderms », The Gazette,‎ (lire en ligne)
  3. Site officiel