Fabri Fibra

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Fabrizio Tarducci
Description de cette image, également commentée ci-après

Fabri Fibra en 2011.

Informations générales
Surnom Mr.Simpatia
Nom de naissance Fabrizio Tarducci
Naissance (39 ans)
Senigallia, Province d'Ancône, Drapeau de l'Italie Italie
Activité principale Musicien, rappeur, écrivain
Genre musical Hip-hop, rap italien, rap politique, electro-rap
Instruments Voix
Années actives Depuis 1995
Labels Universal Records
Site officiel www.fabrifibra.it

Fabri Fibra, de son vrai nom Fabrizio Tarducci, né le à Senigallia, en Province d'Ancône, est un rappeur italien. Il est le frère aîné du rappeur Nesly Rice et habite Milan. Il débute dans le rap au milieu des années 1990, sous le nom de Fabbri Fil, en faisant partie durant quelques années de différents groupes musicaux hip-hop comme les Uomini di mare, les Qustodi del tempo, le collectif Teste Mobili et les Piante Grasse.

Il commence sa carrière solo sous le nom d'artiste Fabri Fibra en 2002 avec son album Turbe giovanili, avec lequel il obtient un franc succès qui lui permet en 2004 de lancer son deuxième album, Mr. Simpatia. Cet album est celui qui va véritablement le lancer sur la scène musicale et va représenter un véritable tremplin qui va lui permettre en 2006 de signer un contrat avec la major Universal. Cette signature lui permet d'acquérir une nouvelle aura publique avec notamment l'album Tradimento qui accorde définitivement sa notoriété ainsi que les critiques et le public.

En 2011, il publie un livre d'actualité, de musique et social intitulé Dietrologia.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et jeunesse[modifier | modifier le code]

Né et élevé à Senigallia, Fabrizio se retrouve marqué par le divorce de ses parents lorsqu'il était au collège[1]. Enfant, il est complexé par son poids[2] et abuse de la cocaïne pendant son adolescence[3]. Fabri Fibra est le frère aîné de l'auteur-compositeur Nesli, et a également une petite sœur. Le rappeur et son frère coupent les ponts en septembre 2008 ; bien qu'aucune raison de leur séparation n'ait été révélée, Nesli dévoile des divergences artistiques et de personnelles[4]. Fabri Fibra de son côté affirme que : « Nesli m'attaque moi et le musicien qui est en moi. Mais il devrait d'abord savoir différencier l'aspect professionnel et personnel. Quand on se reverra, on se reparlera peut-être. Bien sûr, je l'aime. C'est mon frère et je le serai pour la vie[5]. »

Uomini di mare et Teste Mobili Records (1994–2004)[modifier | modifier le code]

Fabri Fibra, se nomme pendant un temps Fabri Fil[6], collaborant avec son ami et beatmaker Lato avec qui il forme en 1994 le groupe Uomini di mare et le label indépendant Teste Mobili Records. La première démo du groupe s'intitule Dei di mare quest'el gruv, publiée en 1996. Leur premier album est publié en 1999, sous le titre de Sindrome di fine millennio, qui connait un succès assez discret. En 2004, ils publient leur dernier EP, Lato e Fabri Fibra distribué chez Vibrarecords. En 1997, le groupe recrute le rappeur Shezan il Ragio, originaire de Bologne, puis prend le nom de Qustodi del tempo. Ils publient ensuite la démo Rapimento dal vulpla.

En 2000, ils forment le collectif Teste Mobili, composé de Fabri Fibra, Lato, Nesly Rice, Shezan il Ragio, Chime Nadir et DJ Rudy B, qui publiera la mixtape Dinamite Mixtape. En 2001, le rappeur participe à la chanson Senza un perché de Piante Grasse, un supergroupe composé de Teste Mobili (Lato et Nesly Rice) et les Men in Skratch (composé de DJ Myke et DJ Aladyn), continuant avec l'album Cactus. En 2002, Fabri Fibra publie son premier album solo intitulé Turbe giovanili, distribué par Teste Mobili Records. Fort d'une période de popularité croissante, le rappeur publie un album introspectif qui raconte les problèmes relationnels dans la nouvelle société et les relations sociales. L'album est entièrement produit par Neffa, à l'exception de la dernière piste, produite par Lato. L'album comprend des collaborations avec Al Castellana et Nesli, le frère cadet de Fibra.

Mr. Simpatia (2004–2005)[modifier | modifier le code]

Le , Fibra publie son deuxième album solo, Mr. Simpatia, au label Vibrarecords. L'album contient 18 chansons inédites et une collaboration avec Nesli. Les sujets abordés dans Mr. Simpatia incluent la rancœur et l'amertume de la scène du rap italien, le mépris envers la société, quelques scénarios liés aux femmes, et des conditions de travail qui ont conduit à des excès[7]. L'album suscite de vives critiques de la part du public et de la presse spécialisée très peu habitués à la langue utilisée, nouvelle dans la scène musicale italienne, particulièrement explicite, véhémente et agressive. Certaines chansons traitent d'ailleurs de la misogynie[8]. Avec Vibrarecords et The Saifam Group en 2005, le groupe publie une réédition de Mr. Simpatia, intitulée Gold Edition.

Tradimento (2006)[modifier | modifier le code]

Fibra en concert.

Après le succès remarquable de Mr. Simpatia, Fibra abandonne Vibrarecords pour signer un contrat la major Universal Music Group. Il se emménage ensuite à Milan, où il commence à travailler sur son nouvel album. Le 6 juin 2006, il publie son troisième album Tradimento, précédé le 4 avril par le single Applausi per Fibra[9]. Le titre de l'album fait référence à la « trahison » du rappeur envers le public, laissant la scène hip-hop underground pour un un label populaire, un thème abordé dans la chanson Vaffanculo scemo[10]. Une semaine seulement après publication, l'album atteint la première place des classements musicaux italiens[11]. Le 16 septembre 2006, Fabri Fibra participe au MTV Day 2006 de Bologne[12].

Bugiardo (2007–2008)[modifier | modifier le code]

Fabri Fibra, Big Fish (au centre) et Vacca (à droite).

Après le succès remarquable de Tradimento, le retour de Fibra dans la scène musicale est marqué par la sortie de son quatrième album Bugiardo, publiée le chez Universal, précédé par son single homonyme, publié le 26 octobre 2007[13]. En parallèle à la sortie de Bugiardo, il publie l'EP Nient'altro che la verità, qui contient les chansons Hip Hop, In Italia (Tum tum cia), Questo è il nuovo singolo, A questo show, et un megamix promotionnel de DJ Myke contenant La posta di Fibra, Bugiardo, Questa vita, La soluzione et Non provo più niente.

En février 2008, il publie un nouveau single, La soluzione, ayant pour thème principal la critique de l'idée que l'argent est la solution à tous les problèmes. Le 25 avril 2008, il publie une nouvelle version de la chanson In Italia, en collaboration avec l'auteure-interprète américaine Hannah Montana. La chanson est un franc succès et devient un tube à l'été 2008. Elle est certifié disque de platine par la FIMI[14]. Toujours en 2008, Fabri Fibra participe à divers projets, apparaissant d'abord sur la mixtape Ministero dell'inferno de Truceklan, et à de nombreuses émissions de radio et de télévision. Il est nommé meilleur artiste italien aux MTV Europe Music Awards de Liverpool[15]. Le 13 septembre, il participe au MTV Day 2008 organisé à Genova[16].

Chi vuole essere Fabri Fibra? (2009–2010)[modifier | modifier le code]

Fabri Fibra avec Vacca.

Le est publié Chi vuole essere Fabri Fibra?, un coffret composé d'un CD de dix chansons et d'un DVD qui inclut des images inédites du studio d'enregistrement, la vie privée et des images des coulisses.

Le premier single de Chi vuole essere Fabri Fibra? s'intitule Incomprensioni et est diffusé à la radio locale pour la première fois le 6 mars. La chanson, une collaboration entre Fibra et Federico Zampaglione, le chanteur de Tiromancino, reprend précisément la chanson de ce dernier Per me è importante. Fabri Fibra déclare que son objectif était d'expliquer ses intentions et ses projets en attente de travaux futurs : pour cette raison, manque d'agressivité qui caractérise habituellement[17].

L'album, qui fait participer d'autres rappeurs underground, entre dans le top 10 des albums les mieux vendus en Italie[18], et est certifié disque d'or pour 35 000 exemplaires vendus. En mai 2009, Fabri Fibra est nommé directeur honoraire du magazine XL Republicca pour un mois[19].

Controcultura et Guerra e pace (2010–2013)[modifier | modifier le code]

Fabri Fibra en 2011 durant un showcase à Rimini.

Depuis le 18 février 2010, Fibra présente un programme en cinq parties intitulée Fabri Fibra: In Italia, diffusée sur MTV. Le programme, qui est une docu-fiction[20] montre les conditions de vie des italiens et de jeunes étrangers en situation de précarité et stigmatisé[21]. Le 26 juin 2010, le rappeur participe à un épisode entier des MTV Storytellers, enregistré à Turin dans le cadre des MTV Days[22].

Le 20 juillet, sur son site officiel il publie l'album Quorum, qui précède la sortie officielle de l'album Controcultura[23].

Le premier single de Guerra e pace s'intitule Pronti, partenza, via!, diffusé à la radio et disponible téléchargement numérique sur iTunes le 12 décembre 2012. La vidéo officielle est tournée à Turin[24]. Le single est certifié disque d'or comptant 15 000 téléchargements[25]. Le 1er février 2013, il publie sur sa chaîne YouTube, la vidéo de la chanson Guerra e pace, chanson titre de l'album[26]. Le 13 mars 2013, l'album Guerra e pace est certifié disque d'or pour plus de 30 000 exemplaires vendus[27].

Squallor (depuis 2014)[modifier | modifier le code]

Le 21 mai 2014, Fabri Fibra annonce sur Facebook les débuts des enregistrements de son huitième album studio[28]. Le conflit avec le rappeur Vacca se poursuit avec la chanson Patti chiari[29].

Le 7 avril 2015, le rappeur annonce une surprise sur Twitter, la publication du huitième album studio, intitulé Squallor[30]. Entremps, il publie le premier single, Come Vasco, et le vidéoclip Il rap nel mio paese[31]. La promotionde l'album s'effectue grâce aux vidéoclips de Playboy, Alieno et E tu ci convivi.

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2002 : Turbe giovanili
  • 2004 : Mr. Simpatia
  • 2006 : Mr. Simpatia (Live)
  • 2006 : Mr. Simpatia (Gold Edition)
  • 2006 : Tradimento
  • 2006 : Tradimento platinum edition + Pensieri scomodi (street album)
  • 2007 : Bugiardo
  • 2008 : Bugiardo: New Edition
  • 2009 : Chi Vuole Essere Fabri Fibra ?
  • 2010 : Controcultura
  • 2013 : Guerra e Pace
  • 2015 : Squallor

Albums collaboratifs[modifier | modifier le code]

  • 1996 : Dei di mare quest'el gruv (démo ; avec Uomini di Mare)
  • 1997 : Il rapimento del Vulplà (come Qustodi Del Tempo) (démo ; avec Uomini di Mare)
  • 2000 : Sindrome di fine millennio (EP ; avec Uomini di Mare)
  • 2000 : Sindrome di fine millennio (avec Uomini di Mare)
  • 2000 : Teste Mobili - Dinamite Mixtape (avec Teste Mobili)
  • 2001 : The Album (avec Basley Click)
  • 2004 : Lato & Fabri Fibra (avec Uomini di Mare)
  • 2011 : Non é gratis (avec Rapstar)

Singles[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Applausi per Fibra
  • 2006 : Mal Di Stomaco
  • 2006 : Su Le Mani (Street Single)
  • 2006 : Idee Stupide
  • 2007 : Questo è Il Nuovo Singolo (Street Single)
  • 2007 : Bugiardo
  • 2008 : La Soluzione
  • 2008 : In Italia feat. Gianna Nannini
  • 2009 : Incomprensioni feat. Federico Zampaglione
  • 2009 : Speak English
  • 2010 : Vip In Trip
  • 2010 : Tranne Te
  • 2011 : Qualcuno Normale
  • 2011 : Le Donne
  • 2012 : L'italiano balla

Collaborations[modifier | modifier le code]

Inédits[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) « Biografia », sur Musicstory.it.
  2. (it) « Quello Sfigato di Fabri Fibra », sur straniavvistamenti.style.i,‎ .
  3. (it) « Fabri Fibra le mie rime sono volgari Allora non averte visto bene i Film di Moccia ».
  4. (it) « Nesli contro Fibra: caro Fabri, ecco perché non ti parlo dal 2008 », sur cultura.panorama.it.
  5. (it) « Fibra e Nesli », sur informazione-e-musica.com.
  6. (it) « Fabri Fibra : Michelle Monina libro biografia estratto rap ».
  7. (it) « Recensione Mr. Simpatia », sur Rockol.it.
  8. (it) « Intervista », sur News.HotMc.com.
  9. (it) « Applausi Per Fibra - Single », sur iTunes (consulté le 20 décembre 2013).
  10. (it) « Intervista a Fabri Fibra @ Universal Music Studios - Milano (29-10-07) », sur RapManiacZ,‎ (consulté le 20 décembre 2013).
  11. (en) « Fabri Fibra - Tradimento », sur italiancharts.com (consulté le 20 décembre 2013).
  12. (it) « Mtv Day 2006 », sur MTV.it (consulté le 20 décembre 2013).
  13. (it) « Bugiardo - Single », iTunes (consulté le 20 décembre 2013).
  14. (it) « Certificazione Disco di Platino », sur FestivalBar.it (consulté le 20 décembre 2013).
  15. (it) « Mtv.it - Sezione 2008 - Vincitori », sur mtv.it (consulté le 3 juillet 2012).
  16. (it) « Mtv Day 2008 », sur mtv.it (consulté le 3 juillet 2012).
  17. Fibra Fabri, Dietrologia. I soldi non finiscono mai., Milan, Rizzoli, (ISBN 978-88-17-05199-6), p. Vorrei però poter correggere un passaggio di quel libro in cui Michele Monina afferma che Chi vuol essere Fabri Fibra sia stato un flop. Ok, diciamo che non ha ottenuto il successo degli altri album, ma non era infatti un album ufficiale bensì un progetto con meno pretese e diverso contenuto, sapevo che non avrei avuto lo stesso successo, l'ho fatto apposta, dico sul serio, avevo bisogno di un disco che mi aiutasse a frenare quel periodo fatto di centinaia di concerti e migliaia di chilometri. [...] CVEFF mi ha aiutato a uscire dignitosamente dalla classifica dopo tre anni di sovraesposizione [...]. In questo modo avrei potuto prepararmi per un nuovo disco senza avere l'ansia e il peso di un grande successo alle spalle. Io ho prodotto un cd/dvd che raccontava il dietro le quinte di quel mondo..
  18. (en) « Chi vuole essere Fabri Fibra? », sur italiancharts.com (consulté le 3 janvier 2011).
  19. (it) « Fabri Fibra direttore di XL: sbatte Eminem in copertina » (consulté le 3 juin 2012).
  20. (it) Fabri Fibra In Italia
  21. Fabri Fibra In Italia Le puntate
  22. (it) « MTV Storytellers » (consulté le 3 juin 2012).
  23. (it) Andrea Conti, « Fabri Fibra-Mengoni ai ferri corti. Il rapper contro l'ipocrisia sui gay », sur TGcom,‎ (consulté le 3 juin 2014).
  24. (it) « Fabri Fibra riparte da Torino », sur MenteLocale.it (consulté le 3 juin 2014)
  25. (it) « Disco d'oro digitale per Pronti, partenza, via! » [PDF] (consulté le 3 juin 2012).
  26. (it) « Video 'Guerra e pace' », sur allsongs.tv (consulté le 3 juin 2014).
  27. (it) « Guerra e pace disco d'oro » [PDF], sur FIMI (consulté le 3 juin 2014).
  28. (it) « Fabri Fibra inizia a lavorare al nuovo album, basta dissing », sur City of Rap,‎ (consulté le 24 mai 2014).
  29. (it) Entics si unisce a Vacca nel dissing a Fabri Fibra.
  30. (it) Matteo Maresi, « Fabri Fibra twitta a sorpresa l'uscita di Squallor, il suo nuovo album », sur Rolling Stone Italia,‎ (consulté le 7 avril 2015).
  31. (it) Paola Corradini, « Fabri Fibra - Come Vasco (Radio Date: 07-04-2015) », sur EarOne,‎ (consulté le 17 avril 2015).

Liens externes[modifier | modifier le code]