Emis Killa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Emis Killa
Description de cette image, également commentée ci-après

Emis Killa en 2016

Informations générales
Surnom Emis Killa
Nom de naissance Emiliano Rudolf Giambelli
Naissance (27 ans)
Drapeau de l'Italie Vimercate, Lombardie
Activité principale Musicien, rappeur
Genre musical Hip-hop, rap italien
Instruments Voix
Années actives Depuis 2009
Labels Carosello Records, Blocco Recordz
Site officiel www.emiskilla.com

Emis Killa, de son vrai nom Emiliano Rudolf Giambelli, connu sous le nom de Emis Killa, né le à Vimercate, en Lombardie, est un rappeur italien. Il commence sa carrière à 17 ans.

Biographie[modifier | modifier le code]

Enfance et débuts[modifier | modifier le code]

La mère d'Emiliano travaillait dans l'industrie mécanique, tandis que son père, natif de Vimercate, était pianiste. Les deux se sont séparés. Son père, qui souffrait de trouble bipolaire, est mort en 2010 d'une crise cardiaque[1]. Emiliano a aussi un frère du côté de son père.

En 2007, il remporte un concours de freestyle local appelé Tecniche perfette[2]. Emis Killa signe ensuite au label indépendant Blocco Recordz auquel il publie trois albums incluant Keta Music en 2009, Champagne e spine en 2010[3] et The Flow Clocker Vol. 1 en 2011. En 2011, il signe au label Carosello, et publie le son album Il peggiore en téléchargement payant, dont la production artistique est gérée par le disc jockey Big Fish[4]. Pendant cette même période, Emis Killa publie un remix officiel du titre I Need a Dollar d'Aloe Blacc, diffusé à la radio italienne[5].

L'erba cattiva (2012–2013)[modifier | modifier le code]

En janvier 2012, Emis Killa publie l'album L'erba cattiva qui atteint la 5e place des albums les plus vendus en Italie, et reste dans le top 20 pendant trois mois[6]. De nombreux artistes italiens participent à l'album incluant Fabri Fibra, Guè Pequeno, Tormento et Marracash[7],[8],[9]. 16 mois après sa sortie, L'erba cattiva atteint la quatrième place des albums les plus vendus en Italie[10].

Le clip vidéo de la chanson Parole di ghiaccio, troisième piste de l'album L'erba cattiva, atteint 2,5 millions de vues sur YouTube en moins de deux semaines, un record dans la musique italienne[8], puis 5 millions en un mois, et 10 millions en trois mois[11]. Le 7 juin 2012, son album est certifié disque d'or, et ses singles Parole di Ghiaccio et Se il mondo fosse sont certifié disque de platine. Le 15 octobre, il est récompensé dans la catégorie de « meilleur artiste italien » aux MTV Europe Music Awards.

Mercurio (2013–2015)[modifier | modifier le code]

Le 12 juillet 2013, Emis Killa sort le single Vampiri[12] précédant la sortie de son deuxième album studio[12]. Le clip de la chanson est publié le 15 juillet[13]. Le 30 août, il annonce une suite à l'album L'erba cattiva, intitulée Mercurio, toujours au label Carosello[14]. En septembre, il publie le clip d'une chanson issue de Mercurio, intitulée Wow[15]. Le 8 octobre, il publie le clip de la chanson Lettera dall'inferno[16], suivi le 16 octobre d'une chanson inédite, Killers, non incluse dans Mercurio[17]. Le 21 octobre, il publie le premier single de l'album, Scordarmi chi ero[18], en plus d'un clip tourné sur les toits de Bollate[19].

Le 22 octobre 2013, il publie Mercurio, qui débute premier des classements musicaux italiens[20]. Le 2 décembre, il publie le second single, A cena dai tuoi, avec J-Ax[21], suivi de son clip vidéo[22]. Le même mois, Emis Killa part aux États-Unis pour participer à l'édition annuelle des BET Hip Hop Awards organisés à New York, représentant l'Italie sous les fondations de DJ Premier. Il est rejeté en raison de sa performance réalisée entièrement en italien[23].

Le 21 mars, il publie le troisième single de Mercurio, Essere umano, qui fait participer Skin[24]. Le 10 avril 2014, Emis Killa est certifié disque de platine pour Mercurio, qui atteint le seuil des 50 000 exemplaires vendus[25]. Le 21 mai, il publie le clip du single Maracanã, qui sort le 28 du même mois en téléchargement payant[26], et atteint les classmeents musicaux italiens[27]. Le 28 mai, il participe au programme The Voice of Italy.

Le 5 mai 2015, il participe à l'album Ora o mai più du producteur italien Don Joe, sur la chanson Ti piaccia o no.

Terza Stagione (2016)[modifier | modifier le code]

Le 14 octobre 2016, il sort son dernier album Terza Stagione. Le disque varie les thèmes allant de l'abus d'alcool et de drogues douces jusqu'à la traque et le sexe, le disque contient des collaborations avec Fabri Fibra, Jake la Furia, Maruego, Neffa, Coez, Sick Luke et DJ Big Fish.

Polemique[modifier | modifier le code]

Emis Killa a souvent été accusé d'homophobie, ce qu'il a toujours nié[28]. Ces accusations sont liées aux textes de ses chansons Milano male, Broken Dolls ou Riempimi le tasche[28].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

  • 2012 : L'erba cattiva
  • 2013 : Mercurio
  • 2016 : Terza Stagione

Mixtapes[modifier | modifier le code]

  • 2009 : Keta Music
  • 2010 : Champagne e spine
  • 2011 : The Flow Clocker vol. 1
  • 2011 : Il peggiore

Singles[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (it) Dario Crippa, « Emis Killa, da Vimercate al top: "Vengo dal nulla e lo canto a ritmo di rap" », Il Giorno,‎ (consulté le 15 juin 2014).
  2. (it) « Emis Killa - MTV New Generation » (consulté le 2 mai 2012).
  3. (it) « Emis Killa - Champagne e Spine », sur HIPHOPREC.com,‎ (consulté le 2 mai 2012).
  4. (it) « Emis Killa - Il Peggiore (street album) », sur HIPHOPREC.com (consulté le 2 mai 2012).
  5. (it) « Emis Killa vs. Aloe Blacc, in arrivo il video », sur Rockit.it,‎ (consulté le 2 mai 2012).
  6. (it) « Classifica settimanale dal 23/01/2012 al 29/01/2012 », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 2 mai 2012).
  7. (it) Camilla Sernagiotto, « Emis Killa: Rap Is Not Dead! », sur Sky,‎ (consulté le 30 avril 2012).
  8. a et b (it) Matteo Politano, « Emis Killa e un successo senza fine: "Vivo per la musica e non smetto mai di scrivere" », Panorama,‎ (consulté le 27 février 2014).
  9. (it) Alessandro Alicandri, « EMIS KILLA, l'intervista: il giovane rap italiano ha un nuovo nome », TV Sorrisi e Canzoni,‎ (consulté le 27 février 2014).
  10. (it) « Classifica settimanale dal 7/05/2012 al 13/05/2012 », Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 27 février 2015).
  11. (it) Arianna Ascione, « Emis Killa concerti 2012: appuntamento domenica 29 aprile ai Magazzini Generali », Milano 2.0,‎ (consulté le 30 avril 2012).
  12. a et b (it) « Vampiri in Free Download », Emis Killa,‎ .
  13. (it) « Il Video di Vampiri », Emis Killa,‎ .
  14. (it) « Nuovo Album! », Emis Killa,‎ .
  15. (it) « "WOW" È IL PRIMO SINGOLO ESTRATTO DA "MERCURIO" »,‎ (consulté le 26 février 2014).
  16. (it) Emis Killa, « PUBBLICATO IL VIDEO DI "LETTERA DALL' INFERNO" »,‎ (consulté le 26 octobre 2014).
  17. (it) « Killers, il nuovo brano di Emis Killa in esclusiva streaming assoluta su Cubomusica », sur Cubomusica,‎ (consulté le 26 février 2014).
  18. (it) « LUNEDÌ 21 OTTOBRE FUORI IL VIDEO DEL PRIMO SINGOLO UFFICIALE DI MERCURIO, "SCORDARMI CHI ERO" », Emis Killa,‎ .
  19. (it) « Emis Killa, nel nuovo video i casermoni di Bollate » (consulté le 14 décembre 2013).
  20. (it) « Classifica settimanale WK 43 (dal 21-10-2013 al 27-10-2013) », Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 26 février 2014).
  21. (it) « DAL 2/12 È IN RADIO IL NUOVO SINGOLO ESTRATTO DA "MERCURIO" », sur Emis Killa (consulté le 26 février 2014).
  22. (it) « ONLINE IL TEASER DI "A CENA DAI TUOI" », Emis Killa,‎ .
  23. (it) « Emis Killa, rapper italiano, bocciato negli Usa: "Vai a casa tua con queste cazzate" ».
  24. (it) Federica Moretti, « Emis Killa - Essere umano (feat. Skin) (Radio Date: 21-03-2014) », sur EarOne,‎ (consulté le 16 mars 2014).
  25. (it) Andrea Conti, « Emis Killa: live infuocato a Milano con J-Ax, Max Pezzali e Mario Balotelli », sur TGcom24,‎ (consulté le 11 avril 2014).
  26. (it) « Maracanã - Single », sur iTunes (consulté le 28 mai 2014).
  27. (it) « Classifica settimanale WK 24 (dal 09-06-2014 al 15-06-2014) », sur Federazione Industria Musicale Italiana (consulté le 20 juillet 2014).
  28. a et b (it) Francesca Zani, « "Canzoni omofobe", l'Arcigay del Vco contro il concerto di Emis Killa », sur La Stampa,‎ (consulté le 27 février 2014).

Liens externes[modifier | modifier le code]