Fabio Stecchi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Fabio Stecchi
Biographie
Naissance
Décès
(à 72 ans)
Nice
Nom de naissance
Fabius Maxime Hugues Stecchi
Nationalité
Activité

Fabbio Stecchi, né à Mercatello d'Urbino (Italie) le 12 mai 1855 et mort le 7 janvier 1928 à Nice[1], est un sculpteur français d'origine italienne.

Biographie[modifier | modifier le code]

Auguste Tranquille Loutreuil (1911), buste ornant sa tombe, Paris, cimetière du Père-Lachaise.

Enfant des Marches italiennes, Fabio Stecchi est d'abord l'élève de Pio Fedi à Florence avant de s'installer à Paris où il étudie sous la direction de Paul Dubois à partir de 1879. Il s'installe ensuite à Nice où il est naturalisé français en 1901[2] et où il meurt en 1928.

Fabio Stecchi travaille notamment le marbre et réalise des sculptures en bronze. Il s'adjoint pour cela les services des fondeurs Thiébaut Frères et Barbedienne. Il expose des allégories du Commerce pour le palais des Beaux-Arts et des Arts libéraux de l'Exposition universelle de 1900 à Paris.

Œuvres dans les collections publiques[modifier | modifier le code]

En France
À Monaco
  • Monte-Carlo, casino : La Seine et La Méditerranée, statues. Deux autres statues ont été détruites[5].
Au Royaume-Uni
  • Londres, église Saint-Philippe-Neri : Christ, 1887.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Archives des Alpes-Maritimes, registre décès 1928 / 1, acte n°86, vue 23 / 441
  2. Naturalisation du 16 mars 1901 par décret présidentiel n°61251, bulletin n°3492, site Filae
  3. Automobile revue du littoral, 10 février et 8 mai 1911.
  4. « Gustave Eiffel », notice no 000SC013256, base Joconde, ministère français de la Culture.
  5. Philippe Casimir, Guides des pays d'azur: Monaco, Monte-Carlo et les environs, Nice, éditions de la société de publicité des pays d'Azur, , p. 192.

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Automobile revue du littoral, 10 février et 8 mai 1911.
  • Mesclun n° 17, 7 septembre 1991.
  • Philippe Casimir, Guides des pays d'azur : Monaco, Monte-Carlo et les environs, Nice, éditions de la société de publicité des pays d'Azur, , 447 p., p. 191-192

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :