FANTOIR

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le FANTOIR, ou Fichier ANnuaire TOpographique Initialisé Réduit, anciennement fichier RIVOLI (Répertoire Informatisé des VOies et LIeux-dits), est un fichier (au sens administratif du terme) français listant, par commune, les voies, lieux-dits et ensembles immobiliers.

Il est produit et utilisé par la Direction générale des Finances publiques pour l'édition et l'émission des feuilles d'impôts. Sa mise à jour est trimestrielle[1].

Le FANTOIR se présente généralement comme un volumineux fichier texte de plus de 7,5 millions de lignes[2]. Chaque ligne représente un lieu : une commune, une voie, ou dans la majorité des cas un lieu-dit.

Évolution[modifier | modifier le code]

Le fichier FANTOIR est devenu accessible gratuitement et sous Licence Ouverte après l'entrée en application de l'arrêté du 16 mai 2011 relatif aux conditions de rémunération des prestations cadastrales rendues par la Direction générale des Finances publiques (DGFiP)[3], texte venant transposer la directive Inspire de 2007. La Direction générale des Finances publiques met ainsi à disposition le fichier national et les fichiers départementaux (regroupés par région) en téléchargement libre[4].

Avant cette réforme, il était accessible contre rémunération sur demande auprès d'un centre des impôts fonciers[5].

Le fichier FANTOIR est utilisé par la plupart des ministères, ainsi que d'anciennes entreprises publiques, telle qu'Orange. La Poste utilise son propre fichier, dénommé Hexavia ; bien qu'élaboré dans les mêmes conditions juridiques que FANTOIR, il est cependant commercialisé.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Alain Guerreau, « FANTOIR géolocalisé : mode d’emploi simplifié : Les possibilités du fichier national Fantoir des voies et lieux-dits », Bulletin du centre d'études médiévales d'Auxerre (BUCEMA), no hors-série no 9,‎ (ISSN 1954-3093, lire en ligne) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]