Fédération socialiste de la Martinique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Fédération socialiste de la Martinique
Image illustrative de l’article Fédération socialiste de la Martinique
Logotype officiel.
Présentation
1er secrétaire fédéral Béatrice BELLAY
Fondation 1901
Site web http://martinique.parti-socialiste.fr/
Présidents de groupe
Conseil régional de la Martinique Serge Letchimy (PPM), président du Conseil régional
Conseil général de la Martinique Josette Manin (BPM), présidente du Conseil général
Représentation
Députés 4 en Martinique
0 / 577
Conseillers régionaux
2 / 41
Conseillers généraux
3 / 45

La Fédération socialiste de la Martinique (FSM) est la fédération de Martinique du parti socialiste (PS).

Histoire récente de la F.S.M[modifier | modifier le code]

Frédéric Béret, conseiller municipal de La Trinité est le 1er secrétaire fédéral de la FSM depuis le 11 novembre 2012. La FSM compte 3 conseillers généraux (Frédéric Buval, Raphaël Vaugirard et un dissident Georges Cléon), 2 conseillères régionales (Marlène Lanoix et Patricia Telle) et 1 maire (Louis-Joseph Manscour).

Histoire : de 1901 aux années 2000[modifier | modifier le code]

1901 : Le socialisme est implanté en Martinique par Joseph Lagrosillière. Il fonde la 1ère fédération locale du Parti Socialiste dans l'île. Un hebdomadaire "Le Prolétaire" est créé à St Pierre et le rédacteur en chef est Joseph Lagrosillière.

1910 : Joseph Lagrosillière est élu Député dans la circonscription Nord. Il est également élu Maire de Sainte-Marie.

1913 : Le 19 Juillet, Joseph Lagrosillière démissionne du groupe parlementaire socialiste. Il reproche à ses collègues socialistes français de ne pas soutenir l'assimilation progressive des colonies.

1919 : Lors des élections Législatives, Joseph Lagrosillière conclu une alliance avec le parti de l'Usine dont le chef de file est Fernand Clerc. Cette alliance Capital/Travail se concrétisa par l'élection à la députation de Fernand Clerc dans le Nord et Joseph Lagrosillière dans le Sud. Jules Monnerot, Léopold Bissol, Juvénal Linval et Joseph Del ses proches collaborateurs ne cautionnèrent pas ce pacte avec les capitalistes et fondèrent le groupe "Jean Jaurès". Joseph Lagrosillière est élu Président du Conseil Général, fonction qu'il occupera jusqu'en 1939.

La fédération locale du Parti Socialiste disparaît de la scène politique de 1913 à 1924, après la démission de Joseph Lagrosillière du Parti Socialiste de France

1924 : Renaissance officielle de la fédération socialiste de la Martinique.

1946 : Emmanuel Véry, Maire de Sainte-Marie est élu Député jusqu'en 1962.

1947 : Paul Symphor est élu Président du Conseil Général.

1948 : François Duval est élu Président du Conseil Général jusqu'en 1953.

1958 : Auguste Réjon, Maire de Trinité est élu Sénateur.

1957/1964 : Tertulien Robinel est Président du Conseil Général.

1959 : Paul Symphor, Maire du Robert est élu Sénateur jusqu'en 1968.

Les années 60 : La fédération Socialiste traverse une crise interne. De nombreux élus socialistes abandonnent la fédération pour rejoindre l'U.N.R (la droite assimilationniste). C'est le cas de François Duval (maire du François), Marc André (maire de Ducos), Joseph Pernock (maire du Lorrain) et Eugène Pierre-Charles (maire de Saint-Pierre). La fédération locale du Parti Socialiste (ex S.F.I.O) après une période faste (l'après-guerre) tombe en léthargie.

1972 : Claude Lise et quelques militants socialistes crée la F.S.M, la Fédération Socialiste de Martinique.

1976 : Claude Lise fonde le Parti Socialiste Martiniquais qui fusionnera en 1978 avec le Parti Progressiste Martiniquais.

1986 : Maurice Louis-Joseph-Dogué, Maire de Ducos est élu Député de la circonscription Sud.

1990 : Scission au sein de la fédération socialiste. Le député Maurice Louis-Joseph-Dogué, Ernest Wan-Ajouhu et Olga Delbois fonde le Parti Martiniquais Socialiste.

Jean Crusol est élu 1er secrétaire de la F.S.M.

1995 : Lors des Municipales de juin, Raymond Occolier est élu Maire du Vauclin et Louis-Joseph Manscour est réélu à Trinité. Le 19 juin 1995, décès de Casimir Branglidor, Maire de Trinité de 1971 à 1988 et Conseiller général de 1973 à 1985.

1998 : Lors des Régionales, la Fédération Socialiste de la Martinique obtient 3 sièges au Conseil Régional.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]