Fédération de l'Australie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

La Fédération de l'Australie est le processus par lequel les six colonies britanniques distinctes du Queensland, de Nouvelle-Galles du Sud, de Victoria, de Tasmanie, d'Australie-Méridionale et d'Australie-Occidentale s'unirent afin de former une nation[1]. Lorsque la Constitution de l'Australie est entrée en vigueur le , les colonies sont devenues des États fédérés au sein du Commonwealth d'Australie.

L'établissement de la fédération australienne est communément considéré comme la date de l'indépendance de l'Australie par rapport au Royaume-Uni.

Le comte de Hopetoun, premier gouverneur général d'Australie, nomma comme premier ministre par intérim Edmund Barton, un député du Parlement de Nouvelle-Galles du Sud qui avait joué un rôle majeur dans le processus fédéral et était le chef du parti protectionniste. Le 29 mars, ce parti remporta les premières élections fédérales, ce qui permit à Barton de rester premier ministre.

Cette période a prêté son nom à un style architectural répandu en Australie à l'époque, connu sous « Architecture Fédération », ou le « style de la Fédération ».

Sources[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Australia's federation », sur www.australia.gov.au (consulté le 31 août 2013)

Articles connexes[modifier | modifier le code]