Anthony Albanese

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Albanese.
Anthony Albanese
Anthony Albanese.jpg
Anthony Albanese.
Fonctions
Ministre du Haut débit, des Communications et de l'Énergie numérique
-
Stephen Conroy (en)
Vice-premier ministre d'Australie
-
Ministre des Infrastructures et des Transports
-
Simon Crean (en)
Catherine King (en)
Ministre des Relations avec la Chambre
-
Ministre des Infrastructures et des Transports
-
Mark Vaile (en)
Responsable des Affaires de l'opposition à la Chambre (en)
-
Député à la Chambre des représentants d'Australie
Circonscription de Grayndler
depuis le
Jeannette McHugh (en)
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (55 ans)
SydneyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activité
Conjoint
Carmel Tebbutt (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Parti politique
Site web

Anthony Norman Albanese, né le à Sydney, est un homme politique australien membre du Parti travailliste australien (Labor).

Député de la circonscription de Grayndler — en Nouvelle-Galles-du-Sud — depuis les élections fédérales du , il entre au gouvernement le comme ministre des Infrastructures et des Transports, à la suite la victoire du Labor de Kevin Rudd. Julia Gillard le confirme dans ses fonctions en .

Il postule le à l'élection du chef adjoint du Parti travailliste et s'impose avec 61 voix contre 38 à Simon Crean. Rudd, qui reprend à ce moment-là la tête du gouvernement, en fait son vice-Premier ministre.

À la suite de la lourde défaite du Labor aux élections du , il présente sa candidature pour diriger le parti. Opposé à Bill Shorten, il recueille 59,9 % des votes des adhérents et 36,1 % des voix des parlementaires, soit une moyenne de 48 %. Il est donc battu et devient ministre fantôme du Tourisme. Après la défaite des élections de , il est désigné ministre fantôme des Infrastructures et des Transports.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]