Europrop International TP400

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Europrop International TP400-D6
Vue du moteur
Deux des quatre TP400-D6 équipant l'Airbus A400M

Constructeur Union européenne Europrop International
Premier vol 28 octobre 2005 (sur banc)
11 décembre 2009 (en vol)
Utilisation Airbus A400M
Caractéristiques
Type Turbopropulseur triple-corps
Longueur 3 500 mm
Diamètre 920 mm
Masse 1 890 kg
Composants
Compresseur 11 étages (6 haute pression et 5 moyenne pression)
Turbine 5 étages (1 haute pression, 1 moyenne pression et 3 basse pression)
Performances
Puissance maximale 11 620 ch[1] = 8 665 kW
Taux de compression 25:1
Température Entrée Turbine 1 225 °C (1 500 K)

L'Europrop International TP400-D6 est un turbopropulseur développé par le consortium européen Europrop International, regroupant les motoristes MTU Aero Engines, Safran Aircraft Engines, Rolls-Royce et Industria de Turbo Propulsores (ITP). Préféré à l'Aero Propulsion Alliance TP400-D1 dérivé du Snecma M88, il équipe exclusivement l'avion de transport militaire polyvalent conçu par Airbus, l'Airbus A400M, qui est entré en service en 2013.

Le TP400-D6 est un turbopropulseur triple-corps équipé d'une hélice à huit pales Ratier. Il développe une puissance maximale de 11 600 ch (8 203 kW)[2], ce qui en fait le turbopropulseur le plus puissant jamais produit en Europe de l'Ouest. Le record absolu européen et mondial demeure le Kouznetsov NK-12 de 15 000 ch, le turbopropulseur russe équipé d'hélices contra-rotatives conçu dans les années 1950, suivi du plus moderne Ivtchenko-Progress D-27 de 14 000 ch conçu dans les années 1990.

Le moteur fonctionne pour la première fois sur banc le , avant de propulser l'A400M lors de son premier vol, le . Initialement prévue peu avant ce premier vol, sa certification civile par l'Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) n'est finalement intervenue que le , en raison de problèmes techniques sur le régulateur FADEC.

Contexte et développement[modifier | modifier le code]

Répartition du développement[modifier | modifier le code]

La répartition du développement du moteur TP400-D6 est la suivante :

Rolls-Royce plc 
  • Intégration moteur ;
  • Compresseur haute pression ;
  • Arbre moteur puissance ;
  • Compartiment intermédiaire ;
  • Support structurel des roulements.
Safran Aircraft Engines 
  • Chambre de combustion ;
  • Turbine haute pression ;
  • Production électrique ;
  • Système de lubrification (en coopération avec Safran Aero Boosters) ;
Démarreur 
  • Système de régulation moteur (en coopération avec MTU) ;
  • Boite à accessoire (en coopération avec Safran Transmission Systems - anciennement Hispano-Suiza) ;
  • Harnais électriques ;
  • Instrumentation moteurs d'essais en vol (en coopération avec Safran Aero Boosters).
MTU Aero Engines 
  • Compresseur étage intermédiaire ;
  • Turbine étage intermédiaire ;
  • Arbre intermédiaire ;
  • Système de régulation moteur (en coopération avec Safran Aircraft Engines - Anciennement SNECMA) ;
  • Test moteur ;
  • Assemblage final.
Industria de Turbo Propulsores 
  • Turbine puissance ;
  • Canalisations extérieures (carburant, air et huile) ;
  • Support roulement avant ;
  • Compartiment sortie turbine ;
  • Test des équipements spécifiques ;
  • Essai d'endurance du moteur ;
  • Tuyère d'échappement.

Technique[modifier | modifier le code]

Le TP400-D6 exposé lors du Salon du Bourget 2009.

L'Europrop International TP400-D6 est un turbopropulseur triple-corps[3] : Il contient une partie dite « générateur de gaz », composée d'un compresseur axial basse-pression à 5 étages et d'un compresseur haute-pression à 6 étages, respectivement entraînés via des arbres concentriques par les turbines basse-pression et haute-pression, chacune à un étage axial. Une deuxième partie, dite « de puissance » consiste en un troisième arbre, également concentrique avec les deux autres, qui relie la turbine libre à 3 étages à l'hélice via un réducteur.

Le générateur de gaz est la partie dédiée à la combustion du mélange air/carburant, afin de maintenir le fonctionnement en continu du moteur, tandis que la prise de puissance n'a pour but que d'entraîner l'hélice et ne participe pas au fonctionnement interne du moteur (Ce principe n'est toutefois pas valable sur un moteur à turbine liée, car la turbine de puissance est alors également la turbine du générateur de gaz).

Europrop International a opté pour un moteur triple-corps afin de maximiser le taux de compression global, tout en conservant une configuration de moteur à turbine libre, ce qui signifie que la turbine liée à l'hélice par le troisième arbre est mécaniquement indépendante des deux premiers arbres. Deux niveaux de compression sont ainsi réalisés au niveau du générateur de gaz : un taux de compression de 3,5 pour le compresseur BP, et de 7 pour le compresseur HP[3].

L'hélice est une hélice Ratier-Figeac FH386 à huit pales en composites, d'un diamètre de 5,3 m.

Performances[modifier | modifier le code]

La puissance maximale sur l'arbre s'élève à environ 11 000 SHP (8 203 kW), avec un taux de compression de 25:1 et une température de turbine de 1 500 K.

Commande[modifier | modifier le code]

Huit pays ont commandé un total de 174 appareils Airbus A400M :

La commande totale représente 724 moteurs et un lot de 30 moteurs pour la maintenance. Airbus mise sur l'exportation pour permettre d'accroître le nombre d'appareils vendus. Il n'est pas certain, étant donné le prix unitaire de l'A400M estimé entre 140 et 153 millions d'euros, que les pays-clients ne réduisent pas le nombre de leurs commandes, à l'instar des autorités britanniques qui ont réduit leur commande de 25 exemplaires à 22 exemplaires.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. TP400-D6, sur europrop-int.com, consulté le 9 décembre 2017
  2. « Avions de transport stratégique et tactique », sur SAFRAN (consulté le 21 juillet 2015)
  3. a et b (en) « Brochure Europrop International – TP400-D6 », Europrop International [PDF]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]