Emmanuelle Piquet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Emmanuelle Piquet
Emmanuelle Piquet.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
LyonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Autres informations
Distinction
Œuvres principales
  • Te laisse pas faire, aider son enfant face au harcèlement à l'école
  • Faites votre 180 °. Vous avez tout essayé, si vous tentiez l'inverse ?
  • Je me défends du harcèlement

Emmanuelle Piquet, née à Lyon en 1969, est une essayiste française. Elle s'intéresse à des questions de harcèlement scolaire.

Biographie[modifier | modifier le code]

Emmanuelle Piquet fait ses études à l'École supérieure de commerce de Dijon-Bourgogne dont elle est diplômée en 1991, puis elle travaille comme consultante et directrice des ressources humaines durant quinze ans[1]. Elle obtient une licence de psychologie et un diplôme de psychothérapie brève et stratégique délivré par l'institut Grégory-Bateson[2].

Elle est l'auteure de plusieurs livres sur le harcèlement. Elle publie À quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin, puis en 2014, Te laisse pas faire[3],[4] et enfin Je me défends du harcèlement en 2016 et Le harcèlement scolaire en 100 questions.

Elle a donné un enseignement dans le cadre du DU « Gérer les souffrances en milieu scolaire » à l'université de Bourgogne de 2016 à 2019[5],[6].

Son nom est cité dans le Guide des expertes en 2013[7], et elle est parfois été sollicitée sur le thème du harcèlement[8]. Elle a une activité de conférencière sur ce même thème et a réalisé deux Conférence TED[9]. Elle tient un blog sur le site du Huffington Post de 2013 à 2017[10].

Elle crée le CRISS, Centre de recherches sur l'interaction et la souffrance scolaire[2], remplacé par le Chagrin scolaire, un centre de consultation et de formation établi sur trois sites[1], dont elle est la directrice. Cette société propose des programmes à des enfants et des équipes enseignantes, sous formes de thérapies comportementalistes, pour les aider à trouver des ressources dans les situations de harcèlement notamment[11].

Critiques[modifier | modifier le code]

Paul Devin, inspecteur de l'Éducation nationale, fait le constat sur son blog que l'école n'est pas dans un contexte idéal pour trouver des réponses en ce qui concerne la lutte contre le harcèlement scolaire et les violences scolaires, en raison de la complexité de la question des violences en milieu scolaire, de la répercussion médiatique amplifiée de faits graves mais selon lui pas forcément révélateurs du quotidiens scolaire, raisons qui exacerbent une demande sociale de réponses adaptées à ces problèmes. Cela ouvre la voie, selon lui, à l'activité d'organismes privés. Il vise particulièrement la société Chagrin scolaire et critique certains principes mis en avant par celle-ci, notamment lorsqu'il s'agit d'apprendre à l'enfant à se défendre lui-même[12] et s'interroge sur la qualification thérapeutique des intervenants, parfois légitimée par une formation universitaire — depuis disparue — qui n'évoque pas de formation thérapeutique[12].

Par ailleurs, un groupe d'action contre le harcèlement publie une pétition dans laquelle ils expriment leur inquiétude à l'égard des interventions d'Emmanuelle Piquet auprès des écoles. Les auteurs de la pétition estiment qu'elle part du principe que c'est à la victime de harcèlement de changer[13], alors qu'ils estiment quant à eux qu'il faut toute une institution et ce qui gravite autour pour vaincre le harcèlement scolaire[13].

Publications[modifier | modifier le code]

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • En collaboration avec Julien Martinière, À quoi ça sert de vivre si on meurt à la fin ?, Sarbacane, , 32 p. (ISBN 2 848 65416 3) (album de jeunesse)
  • Sous l'escalier, 2014, EPC.
  • Te laisse pas faire, 2014, Payot.
  • Faites votre 180 degrés, 2015, Payot.
  • Je me défends du harcèlement, 2015, Albin Michel.
  • Mon ado, ma bataille, 2017, Payot.
  • Le harcèlement scolaire en 100 questions, 2017, Tallandier.
  • Comment ne pas être un prof idéal, 2018, Payot.
  • Je me défends du sexisme, 2018, Albin Michel.
  • Je combats ce qui m'empêche d'apprendre, 2019, Albin Michel.

Articles[modifier | modifier le code]

  • « Etayer les enfants vulnérabilisés par le harcèlement entre pairs en milieu scolaire », 2017, Recherches et Éducation, [lire en ligne]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b « Conférence d'Emmanuelle Piquet (BSB'91) autour de son livre "Je me défends du sexisme" », sur bsb-education.com, (consulté le 1er juin 2020).
  2. a et b Audrey Minart, « Thérapies brèves contre la souffrance scolaire », sur scienceshumaines.com, (consulté le 1er juin 2020)
  3. Philippe Frieh, « Souffrance à l'école, comment aider votre enfant », RA-Santé,‎ (lire en ligne)
  4. Sophie Bartzack, « Harcèlement à l'école : comment aider votre enfant à faire face », le Point.fr,‎ (lire en ligne)
  5. « DU Traiter les souffrances en milieu scolaire et péri-scolaire - Les théories de Palo Alto au service du monde éducatif (outils et méthodologie) - Formation Bourgogne | Les formations à l’université de Bourgogne », sur www.u-bourgogne-formation.fr (consulté le 19 septembre 2015)
  6. Délibération du conseil d'administration de l'université de Bourgogne le 22 janvier 2020 : Exonération exceptionnelle de droits d'inscription administrative et de frais de formation continue : clôture anticipée du diplôme universitaire « Traiter les souffrances en milieu scolaire et périscolaire » (PDF) https://www.u-bourgogne.fr/wp-content/uploads/CA-22012020-delib7-exoneration-droits-inscription-diplome-traiter-souffrances-milieu-scol.pdf
  7. Epoke, guide des expertes, Anne Carrière, , 347 p. (ISBN 978-2-8433-7708-2), page 278
  8. Madame Figaro, « Bien dans son école », Madame Figaro,‎
  9. « http://www.tedxparis.com/?s=emmanuelle+piquet », sur tedxparis,
  10. « emmanuelle piquet », sur www.huffingtonpost.fr, (consulté le 19 février 2020)
  11. Fabien Soyez, « Harcèlement scolaire : 3 centres Chagrin Scolaire ouvrent leurs portes aux écoliers », sur vousnousils.fr, (consulté le 1er juin 2020).
  12. a et b « La souffrance des élèves : un nouveau marché pour charlatans? », sur blogs.mediapart.fr (consulté le 5 février 2020)
  13. a et b Harcèlement scolaire et cyberharcèlement : Agissons !, « Harcèlement Scolaire - Alerter sur E. Piquet : Le système doit changer, pas la victime ! », sur Change.org, (consulté le 5 février 2020)
  14. Décret du 15 novembre 2018 portant promotion et nomination (lire en ligne)
  15. Décret du 15 novembre 2018 portant promotion et nomination

Liens externes[modifier | modifier le code]