Emerson Ferreira da Rosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emerson et Ferreira.
Emerson
Emerson 2005.jpg
Emerson en 2005.
Biographie
Nom Emerson Ferreira da Rosa
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (40 ans)
Lieu Pelotas (Rio Grande do Sul)
Taille 1,82 m (6 0)
Période pro. 1994 - 2009
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1992-1993 Drapeau : Brésil Grêmio
1993-1994 Drapeau : Brésil Botafogo FR
Parcours professionnel 1
Saisons Club 0M.0(B.)
1994-1997 Drapeau : Brésil Grêmio 115 (15)
1997-2000 Drapeau : Allemagne Bayer Leverkusen 108 (15)
2000-2004 Drapeau : Italie AS Rome 135 (21)
2004-2006 Drapeau : Italie Juventus Turin 091 0(6)
2006-2007 Drapeau : Espagne Real Madrid 034 0(1)
2007-2009 Drapeau : Italie AC Milan 039 0(0)
2009 Drapeau : Brésil Santos FC 006 0(0)
Total 528 (58)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe 0M.0(B.)
1997-2006 Drapeau : Brésil Brésil 073 (6)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Emerson Ferreira da Rosa dit Emerson, né le à Pelotas (Rio Grande do Sul), est un footballeur international brésilien.

Emerson est formé au Grêmio et à Botafogo. Il fait ses débuts professionnels en 1994 après un retour dans son premier club. En trois ans, il remporte deux Coupes du Brésil, deux Championnats Gaúcho, une Copa Libertadores et une Recopa Sudamericana. En 1997, Emerson déménage en Europe pour jouer pour le Bayer Leverkusen, où il passe trois nouvelles années. En 2000, Fabio Capello et l'AS Rome s'offre ses services. Après quatre ans dans la capitale italienne et un titre de champion dès la première saison, Emerson est embauché par la Juventus Turin. À nouveau champion d'Italie, il quitte précipitamment le club durant l'été 2006, le club turinois étant mêlé au Calciopoli et relégué administrativement. Capello parti au Real Madrid, il fait venir son milieu de terrain en Espagne qui l'aide à remporter la Liga. Mal accepté par les supporters, Emerson ne reste qu'une saison et retourne en Italie, au Milan AC. Peu utilisé en deux saisons malgré des victoires en Supercoupe de l'UEFA et Coupe du monde des clubs, Emerson retourne terminer sa carrière au Brésil où il joue une poignée de match pour le Santos FC.

Avec l'équipe du Brésil de football, Emerson dispute 73 matchs et inscrit six buts. Finaliste pour sa première compétition internationale lors de la Coupe du monde de 1998, il remporte ensuite la Copa América 1999 et la Coupe des confédérations 2005.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts au Grêmio (1992-1997)[modifier | modifier le code]

Arrivée en Europe à Leverkusen (1997-2000)[modifier | modifier le code]

Le milieu débarque en Europe en 1997. En provenance du Gremio, Emerson signe pour le Bayer Leverkusen. Athlétique et intelligent dans ses relances, le Brésilien réalise trois saisons pleines avec le club allemand, réussissant même à qualifier l’équipe pour la Ligue des Champions en 1999. C’est à ce moment que le continent entend parler de lui.

Joueur majeur de l'AS Rome (2000-2004)[modifier | modifier le code]

La saison d’après, le milieu signe pour la Roma, l’une des étapes phares de sa carrière. Au milieu des Totti, Hidetoshi Nakata et Damiano Tommasi, Emerson remporte le Scudetto avec la Louve en 2001.

Fabio Capello fait venir Emerson à l'AS Rome en 2000, à la Juventus Turin en 2004 puis au Real Madrid en 2007.

Son départ pour la Juventus Turin en 2004 est vécu comme une trahison par les supporters romains[1].

Départ pour la Juventus (2004-2006)[modifier | modifier le code]

Le « Puma », comme on l’appelle, arrive à la Juventus Turin en 2004 dans les bagages de Fabio Capello. Emerson inscrit un but face au Werder de Brême en huitième de finale retour de Ligue des Champions 2005-2006, qui qualifie in extremis les bianconeri pour le tour suivant. La Juve de Cappelo, dont Emerson est un joueur essentiel, remporte les scudetti 2005 et 2006, des titres qui sont révoqués à la suite du Calciopoli. Le club est relégué en Serie B et le Brésilien est vendu au Real Madrid[2].

Un an au Real Madrid (2006-2007)[modifier | modifier le code]

Déjà pisté du temps de l'AS Rome, le Real Madrid acquiert les services d'Emerson durant l'été 2007 pour 16 M€ sur demande du nouvel entraîneur, Fabio Capello. Le technicien italien fait venir pour la seconde fois le joueur dans ses cartons en changeant de club. Il est l'une des premières signatures de Ramón Calderón et Predrag Mijatović arrivé en tant que président et directeur sportif[3]. Le , il est transféré pour une durée de deux ans.

Milieu de terrain physique, son jeu ne plaît pas aux supporters madrilènes au point qu'Emerson demande à Fabio Capello de ne plus jouer les matchs à domicile. Dôté d'une bonne frappe de loin, il inscrit son seul but sous le maillot merengue sur le terrain du Celta Vigo[3].

À la fin de la saison, le « Puma » retourne en Italie et rejoint le Milan AC pour 6 M€[3].

Départ forcé au Milan AC (2007-2009)[modifier | modifier le code]

Victime de la grande lessive de Calderon en 2007, Emerson file au Milan AC où il ne disputera qu’une poignée de matchs.

Le , il résilie à l'amiable son contrat le liant au Milan AC pour des motifs personnels selon le communiqué du club[4].

Fin à Santos (2009)[modifier | modifier le code]

Souvent blessé, le joueur préfère partir au Brésil commencer sa préretraite. Le retour avec succès des Brésiliens dans leur championnat d’origine est à la mode. Emerson fera le bonheur du FC Santos, entraîné par Vanderlei Luxemburgo.

Après avoir résilié son contrat avec les FC Santos, il devra subir une opération chirurgicale. En octobre 2009, il annonce sa retraite définitive et commence à suivre des cours pour devenir directeur sportif.

En équipe nationale (1997-2006)[modifier | modifier le code]

Il a 73 sélections (6 buts) en équipe du Brésil.

Il vit sa première sélection le à l'occasion d'un Brésil - Équateur soldé sur le score sans appel de (4-2).

Il participe à la Coupe du monde 1998 avec l'équipe du Brésil (deux matches joués).

Il est sélectionné pour la Coupe du monde 2002, mais une blessure survenue juste avant le début de la compétition l'empêche de participer au tournoi. Il est remplacé par Cafú au poste de capitaine.

Reconversion[modifier | modifier le code]

Après avoir pris sa retraite de joueur, Emerson devient entraîneur adjoint du Grêmio, le club de ses débuts[3].

Emerson s'occupe ensuite d'un projet personnel. Il fonde son propre club : le Futebol Clube Is Fragata basé à Pelotas, sa ville natale. Le principal objectif est former les enfants dans la communauté et aussi effectuer le travail social, avec des implications pour le rejet de médicaments et de protection de l'environnement. En décembre 2013, le club ne compte que des équipes juniors en moins de 17, 15 et 13 ans[3].

Statistiques[modifier | modifier le code]

Générales[modifier | modifier le code]

Statistiques de Emerson Ferreira da Rosa au 25 août 2015[5]
Saison Club Championnat Coupe(s) nationale(s) Compétition(s)
continentale(s)
Drapeau : Brésil Brésil Total
Division M B M B C M B M B M B
1994 Drapeau du Brésil Grêmio D1 - - - - - - - - - 0 0
1995 Drapeau du Brésil Grêmio D1 - - - - - - - - - 0 0
1996 Drapeau du Brésil Grêmio D1 - - - - - - - - - 0 0
1997 Drapeau du Brésil Grêmio D1 - - - - - - - - - 0 0
1997-1998 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 25 1 4 0 C1 9 4 5 1 43 6
1998-1999 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 28 5 2 0 C3 3 0 13 2 46 7
1999-2000 Drapeau de l'Allemagne Bayer Leverkusen Bundesliga 29 5 - - C1+C3 8 0 10 2 47 7
Sous-total 82 11 6 0 - 20 4 28 5 136 20
2000-2001 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 13 3 - - C3 1 0 10 0 24 3
2001-2002 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 28 5 2 0 C1 11 2 6 0 47 7
2002-2003 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 31 2 6 3 C1 11 1 7 0 55 6
2003-2004 Drapeau de l'Italie AS Rome Serie A 33 3 1 0 C3 8 2 4 0 46 5
Sous-total 105 13 9 3 - 21 5 27 0 162 21
2004-2005 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 33 2 - - C1 11 1 9 1 53 4
2005-2006 Drapeau de l'Italie Juventus FC Serie A 34 2 4 0 C1 9 1 9 0 56 3
Sous-total 67 4 4 0 - 20 2 18 1 109 7
2006-2007 Drapeau de l'Espagne Real Madrid Liga 28 1 - - C1 6 0 - - 34 1
2007-2008 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 15 0 2 0 C1 5 0 - - 22 0
2008-2009 Drapeau de l'Italie Milan AC Serie A 12 0 1 0 C3 5 0 - - 18 0
Sous-total 27 0 3 0 - 10 0 0 0 40 0
2009 Drapeau du Brésil Santos FC D1 6 0 - - - - - - - 6 0
Total sur la carrière 315 29 22 3 - 87 11 73 6 497 49

Buts en sélection[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

Drapeau : Brésil Brésil
Drapeau : Brésil Grêmio
Drapeau : Italie AS Rome
Drapeau : Espagne Real Madrid
Drapeau : Italie AC Milan

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. (it) « Emerson torna sull'addio alla Roma per la Juventus: "Non tradii, mica andai alla Lazio... », sur goal.com,‎ (consulté le 25 août 2015)
  2. « Top 5 : les Brésiliens de la Juventus », sur calciomio.fr,‎ (consulté le 25 août 2015)
  3. a, b, c, d et e (es) « Qué fue de… Emerson: el enésimo brasileño que fracasó en el Madrid tiene ahora su propio club », sur 20minutos.es,‎ (consulté le 25 août 2015)
  4. Résilie son contrat d'avec le Milan AC
  5. « Statistiques de Emerson Ferreira da Rosa », sur footballdatabase.eu