Júlio Baptista

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Júlio César, Clement, Pereira et Baptista.

Júlio Baptista
Image illustrative de l’article Júlio Baptista
Júlio Baptista en 2007
Biographie
Nom Júlio César Clement Pereira Baptista
Nationalité Drapeau : Brésil Brésilien
Naissance (37 ans)
Lieu São Paulo (Brésil)
Taille 1,87 m (6 2)[1]
Période pro. 2000-2018
Poste Milieu offensif
Parcours professionnel1
SaisonsClub 0M.0(B.)
2000-2003Drapeau : Brésil São Paulo FC103 (18)
2003-2005Drapeau : Espagne Séville FC079 (47)
2005-2008Drapeau : Espagne Real Madrid076 (13)
2006-2007 Drapeau : Angleterre Arsenal FC035 (10)
2008-2010Drapeau : Italie AS Rome069 (15)
2011-2013Drapeau : Espagne Malaga CF033 (14)
2013-2015Drapeau : Brésil Cruzeiro045 (13)
2016Drapeau : États-Unis Orlando City024 0(6)
2018Drapeau : Roumanie CFR Cluj003 0(0)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2001Drapeau : Brésil Brésil - 20 ans002 0(0)
2001-2010Drapeau : Brésil Brésil048 0(5)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 23 mai 2019

Júlio Baptista, de son nom complet Júlio César Clement Pereira Baptista, né le à São Paulo (Brésil), était un footballeur international brésilien. Il a évolué au poste d'attaquant ou de milieu offensif.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carrière en club[modifier | modifier le code]

Après avoir commencé sa carrière à São Paulo FC, Baptista signe en 2003 en faveur du club espagnol du FC Séville où il passe deux saisons, avec 63 matchs et 52 buts au total.

Convoité par Arsenal[2] et le Real Madrid en 2005, il signe finalement en faveur des espagnols qui déboursent 20 millions d'euros pour s'offrir le joueur brésilien, soit plus de huit fois la somme déboursée par Séville deux ans plus tôt[3]. Baptista expliquera son choix de rester en Liga afin de pouvoir obtenir la nationalité espagnole[4]. Au milieu des Zidane et Guti, le brésilien réussit quelques performances et marque 8 buts.

Dans les derniers jours du mercato de l'été 2006 et alors que le joueur continue à clamer qu'il souhaite rester dans la capitale espagnole, le Real et Arsenal concluent un échange entre José Antonio Reyes et Baptista qui envoie la bête en Premier League pour un prêt d'une saison[5] .

Baptista peine à s'imposer en Angleterre ne marquant que 3 buts en 24 matchs de championnat. C'est en Coupe de la Ligue qu'il est prolifique avec six réalisations dont un quadruplé lors du quart de finale contre Liverpool[6]. À la fin de la saison, après 10 buts en 35 matchs, le brésilien retourne à Madrid.

Sous la direction du nouvel entraîneur Bernd Schuster, Baptista réussit à s'imposer dans l'attaque des merengues relayant Guti sur le banc. Il marque son premier but européen contre la Lazio de Rome puis en championnat lors du clásico contre Barcelone à la suite d'un formidable une-deux avec Ruud van Nistelrooy, un match remporté 0-1 par le Real[7].

Le joueur s'engage le 14 août 2008 avec le club Italien de l'AS Rome pour un transfert d'un montant de 12 millions d'euros. Son salaire est estimé à 4.5 millions d'euros annuel.

Le 28 décembre 2010 on apprend qu'il va s'engager avec le club de Malaga CF pour deux saisons et demi et un transfert évalué à deux millions d'euros dès l'ouverture de mercato hivernal. Il y effectue un retour tonitruant en Liga puisqu'en dix journées il inscrit la bagatelle de neuf buts.

Le 25 juillet 2013, Julio Baptista signe un contrat de deux ans avec Cruzeiro. Il remporte deux titres du Championnat du Brésil en 2013 et 2014.

Sorti de sa retraite l'été 2018 pour rejoindre le Championnat roumain après un an et demi d'absence, Julio Baptista quitter le CFR Cluj le 12 mars 2019, après résiliation à l'amiable de son contrat[8].

Sans club depuis un passage éphémère en Roumanie, en mars dernier, du côté du CFR Cluj, l’attaquant de 37 ans Júlio Baptista a pris la décision de mettre un terme à sa carrière. « Après plus de 20 ans dans l’élite du football, il est temps de s’écarter et d’annoncer que j’ai décidé de terminer ma carrière en tant que joueur. Je commence une nouvelle vie, et je veux montrer ma gratitude à tous ceux qui m’ont permis de réaliser mon rêve. Merci à tous », a publié l’ex-attaquant international brésilien, sur Twitter.[9]

Carrière en équipe nationale[modifier | modifier le code]

Il joue 50 fois pour l'équipe du Brésil. Sa première sélection remonte à mai 2001 lors de la Coupe des confédérations et un match nul 0-0 contre le Japon. Il remporte l'édition 2005 puis l'édition 2009 de la Coupe des confédérations.

Absent de la Coupe du monde 2006[10], il participe à la Copa América 2007 (3 buts en 5 matchs) profitant du refus de Zé Roberto de participer à la compétition[11]. Le Brésil remporte la compétition en battant l'Argentine 3-0 en finale. Baptista ouvre le score pour la Seleção dès la quatrième minute du match[12]. Cette performance permet au natif de São Paulo d'obtenir une place de titulaire au sein de l'équipe nationale même si celle-là reste éphémère, en effet le jeune Alexandre Pato se voit peu de temps après devenir titulaire à sa place. Il prit sa retraite le 25 mai.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques individuelles[13]
Saison Club Championnat Coupe Nationale Compétition Continentale
1999-2003 São Paulo FC (Drapeau du Brésil Brésil) 73 matchs, 10 buts ? ?
2003-2004 FC Séville (Drapeau de l'Espagne Espagne) 30 matchs, 20 buts 6 matchs, 4 buts -
2004-2005 FC Séville (Drapeau de l'Espagne Espagne) 33 matchs, 18 buts 2 matchs, 0 but 8 matchs, 5 buts (C3)
2005-2006 Real Madrid (Drapeau de l'Espagne Espagne) 32 matchs, 8 buts 6 matchs, 1 but 7 matchs, 0 but (C1)
2006-2007 Arsenal (Drapeau de l'Angleterre Angleterre) 24 matchs, 3 buts 7 matchs, 6 buts 4 matchs, 1 but (C1)
2007-2008 Real Madrid (Drapeau de l'Espagne Espagne) 27 matchs, 3 buts 3 matchs, 0 but 3 matchs, 1 but (C1)
2008-2009 AS Rome (Drapeau de l'Italie Italie) 27 matchs, 9 buts 3 matchs, 0 but 7 matchs, 2 buts (C1)
2009-2010 AS Rome (Drapeau de l'Italie Italie) 23 matchs, 3 buts 3 matchs, 1 but 6 matchs, 0 but (C1)
2010 AS Rome (Drapeau de l'Italie Italie) 7 matchs, 0 but - 1 match, 0 but (C3)
2011 Málaga CF (Drapeau de l'Espagne Espagne) 11 matchs, 9 buts - -
2011-2012 Málaga CF (Drapeau de l'Espagne Espagne) 4 matchs, 1 but - -
2012-2013 Málaga CF (Drapeau de l'Espagne Espagne) 14 matchs, 4 buts - 4 matchs, 0 but (C1)
2013 Cruzeiro Esporte Clube (Drapeau du Brésil Brésil) 12 matchs, 5 buts
2014 Cruzeiro Esporte Clube (Drapeau du Brésil Brésil) 14 matchs, 4 buts 8 matchs, 2 buts (CL)
2015 Cruzeiro Esporte Clube (Drapeau du Brésil Brésil) 2 matchs, 0 but
2016 Orlando City SC (Drapeau des États-Unis États-Unis) 23 matchs, 6 buts 1 match, 0 but
2018-2019 Fotbal Club CFR 1907 Cluj (Drapeau de la Roumanie Roumanie) 2 matchs, 0 but 1 match, 0 but

Palmarès[modifier | modifier le code]

Avec l'équipe du Brésil[modifier | modifier le code]

Avec Cruzeiro EC[modifier | modifier le code]

Avec São Paulo[modifier | modifier le code]

Avec Arsenal[modifier | modifier le code]

Avec le Real Madrid[modifier | modifier le code]

Distinctions personnelles[modifier | modifier le code]

  • Prix Don Balón de révélation de la Liga en 2004
  • Plus beau but de la saison 2007/2008 de la Liga (But contre le FC Barcelone le 23/12/2008)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :