Elliot Lepers

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Elliot Lepers
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (29 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Père
Autres informations
Parti politique
Site web

Elliot Lepers, né le , est designer, entrepreneur et militant politique français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né le [1] à Paris, Elliot Lepers est le fils du journaliste John Paul Lepers[2]. Reçu 1er au concours d'entrée de l'École nationale supérieure des arts décoratifs à 17 ans[2], il en obtient le diplôme en 2015[3].

En 2010, il adhère à Europe Écologie Les Verts. Il commence également à animer l'émission L'Œil de links sur Canal+[2], consacrée à la création sur internet.

Il est le directeur artistique et le responsable de la campagne numérique d'Eva Joly lors de l'élection présidentielle de 2012[2]. C'est lui qui l'a poussée à porter ses lunettes rouges remarquées[2].

En 2013, il réalise avec Simon Bouisson le documentaire interactif StainsBeauPays, produit par Narrative et France Télévisions, immersion d'un an dans une classe de collège à Stains. Le film reçoit le prix Varenne WEB&DOC au Figra[4] et le Prix du Jury au Web Program Festival[5].

En 2014, il fonde la société Pole.paris, et crée plusieurs projets d'expérimentation politique, comme MachoLand avec Caroline de Haas et Clara Gonzales[3], Amazon Killer, ou encore Expertes.fr. Il conçoit également de nombreuses campagnes de mobilisation pour des ONG françaises (Reporters Sans Frontières, Bloom, Oxfam, Human Rights Watch, Réseau Action Climat, Action Contre la Faim, Care France, la CGT, etc.[6]).

En 2015, il quitte EELV et lance 90jours, une application mobile pour accompagner la transition écologique au niveau individuel. L'application est téléchargée plus de 650 000 fois[7]. Il rejoint alors brièvement le Ministère de l'Écologie pour développer les projets numériques de la COP21.[réf. nécessaire]

La même année, il lance, avec Julien Bayou et Caroline De Haas, plusieurs initiatives pour contribuer à l'émergence d'une candidature citoyenne de gauche à l'élection présidentielle, avec notamment l'organisation de la Primaire de gauche.[8] Devant le refus des partis politiques de gauche de se soumettre à un processus commun, ils se concentrent sur l'organisation de la mobilisation contre la loi Travail, qui rassemble 1,35 million de signatures, alors la plus grosse pétition française jamais créée sur le site Change.org[9] C'est d'ailleurs lui qui a créé le site loitravail.lol , encore en ligne en 2021.

Projections sur la Tour Eiffel.jpg

En 2017, il crée l'ONG ~ le mouvement, membre français du réseau international The Open, pour développer en France les techniques de mobilisation anglo-saxonnes. Il mène plusieurs campagnes contre les violences policières, contre les discours de haine, pour l'égalité salariale, etc.[réf. nécessaire] Fin 2018, l'ONG est à l'origine de plusieurs campagnes sur le climat, notamment IlEstEncoreTemps et OnEstPret, et co-organise les marches pour le climat en France.[10] Il en assure la direction exécutive jusqu'à la mi-2020.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Elliot Lepers », sur franceinter.fr.
  2. a b c d et e Lucas Bretonnier, « Elliot Lepers, le styliste d'Eva Joly », sur leparisien.fr, .
  3. a et b Robin Prudent, « Elliot Lepers, designer bricoleur du contre-référendum de la gauche », sur tempsreel.nouvelobs.com, .
  4. « StainsBeauWebdoc », Atelier des médias,‎ (lire en ligne, consulté le 20 mars 2017)
  5. « Web Program Festival: le palmarès | » (consulté le 29 avril 2021)
  6. « Elliot Lepers », sur Elliot Lepers (consulté le 17 mai 2018)
  7. « 90jours », sur 90jours (consulté le 29 avril 2021)
  8. Le JDD, « Info JDD. Des militants lancent l’organisation de la primaire de gauche », sur lejdd.fr (consulté le 29 avril 2021)
  9. « Qui est Caroline de Haas, à l'origine de la pétition contre la loi Travail ? », sur RTL.fr (consulté le 9 mai 2021)
  10. « Participez à la Marche du siècle le 16 mars », sur Participez à la Marche du siècle le 16 mars (consulté le 29 avril 2021)

Liens externes[modifier | modifier le code]