El reino

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
El reino
Réalisation Rodrigo Sorogoyen
Scénario Rodrigo Sorogoyen
Isabel Peña
Pays d’origine Drapeau de l'Espagne Espagne
Genre thriller
Sortie 2018

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

El reino est un film espagnol réalisé par Rodrigo Sorogoyen, sorti en 2018.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Manuel López Vidal est un homme politique influent à l'avenir prometteur. Mais son implication dans une affaire de corruption vient remettre en cause sa réputation. Prêt à tout pour conserver sa place montante au sein de son parti, il va très vite plonger dans une spirale infernale.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

De gauche à droite : la productrice Mariela Besuievsky, le directeur de la photographie Álex de Pablo, la productrice Mercedes Gamero, la scénariste Isabel Peña, le réalisateur et scénariste Rodrigo Sorogoyen, le compositeur Olivier Arson et le monteur Alberto del Campo.

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

Le film réunit les acteurs Antonio de la Torre, Josep Maria Pou, Ana Wagener et Bárbara Lennie[1].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage commence en juillet 2017[1].

Musique[modifier | modifier le code]

Sortie[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

En France, le site Allociné recense une moyenne des critiques presse de 4/5[2]

Pour Sandrine Morel du Monde, « Film sur la misère morale des acteurs de la corruption, plongée noire et désabusée dans les égouts de la politique et critique acerbe d'une époque, El Reino est porté par l'acteur principal, le magistral Antonio de la Torre. »[3]

Pour Marcos Uzal de Libération, « Un peu laborieux au début, le film prend peu à peu de la vitesse et devient vraiment haletant dans la dernière heure. »[4]

Pour Thomas Baurez de Première, « Grand gagnant des derniers Goya (les César espagnols) avec sept trophées, El Reino de Rodrigo Sorogoyen brosse un portrait sans concession du monde politique espagnol, corrompu jusqu'à l’os. Nul doute qu'en découvrant les péripéties du protagoniste englué dans une affaire de détournement d'argent, certains élus ont dû se sentir mal dans leur fauteuil de cinéma. »[5]

Box-office[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Sélections[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (es) « Arranca el rodaje de 'El Reino', lo nuevo de Rodrigo Sorogoyen », sur 20 minutos, (consulté le 20 mai 2018).
  2. « El reino », sur Allociné (consulté le 14 mai 2019)
  3. Sandrine Morel, « « El Reino » et les rois maudits de la corruption en Espagne », sur Le Monde, (consulté le 15 mai 2019)
  4. Marcos Uzal, « «El Reino», à bastons de corrompus », sur Libération, (consulté le 15 mai 2019)
  5. Thomas Baurez, « El Reino : Le thriller espagnol de l’année [Critique] », sur Première, (consulté le 15 mai 2019)
  6. a et b JP-Boxoffice.com ; page du film El reino, consulté le 22 mai 2019.
  7. (es) « El Goya es para los ‘Campeones’ », sur La Vanguardia, (consulté le 3 février 2019).
  8. (es) « La ceremonia de los Premios Goya 2019, en imágenes », sur El País, (consulté le 3 février 2019).
  9. « Festival du film policier de Beaune : découvrez le palmarès de la 11e édition », sur France Info, (consulté le 14 avril 2019).
  10. (es) « La mexicana 'Roma', de Alfonso Cuarón, triunfa en los Premios Platino 2019 », sur Radiotelevisión Española, (consulté le 15 mai 2019).
  11. (es) « México triunfa en la sexta edición de los Premios Platino », sur El País, (consulté le 15 mai 2019).

Liens externes[modifier | modifier le code]