Rodrigo Sorogoyen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Rodrigo Sorogoyen
Description de cette image, également commentée ci-après
Rodrigo Sorogoyen en 2017.
Naissance (41 ans)
Madrid
Nationalité Espagne
Profession Réalisateur, scénariste, producteur
Films notables Que Dios nos perdone
El reino
Madre
As bestas

Rodrigo Sorogoyen est un réalisateur, scénariste et producteur espagnol né le à Madrid.

Biographie[modifier | modifier le code]

Après des études d'histoire à l'université Complutense de Madrid, il poursuit un cursus cinéma au sein de la filière scénario de l'École de Cinéma et de l'Audiovisuel de la Communauté de Madrid (ECAM)[1].

À la suite de la coréalisation de son premier long métrage, il tourne essentiellement à la télévision en réalisant de nombreux épisodes de séries avant de revenir au cinéma avec le film Stockholm en débutant une collaboration avec la scénariste Isabel Peña avec laquelle il ne va cesser de travailler sur ses films suivants.

Que Dios nos perdone le propulse dans la reconnaissance internationale avec une sélection au Festival de Saint-Sébastien. Il obtient avec El reino plusieurs Goyas (l'équivalent des Césars en Espagne) et une sélection au Festival de Toronto, tandis que Madre est sélectionné à la Mostra de Venise. Son dernier film, en sélection officielle au Festival de Cannes dans la section non compétitive Cannes Première, est pour de nombreux journalistes l'un des meilleurs films cannois de l'année 2022 toutes sections confondues[2] et le meilleur film du réalisateur, maître dans l'art de la mise en scène du thriller[3],[4],[5].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

Séries télévisées[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Rodrigo Sorogoyen », sur Académie des César (consulté le )
  2. « « As bestas », « la Petite Bande », « Dédales »… Les films à voir (ou pas) cette semaine », sur L'Obs, (consulté le ).
  3. « « As Bestas », un thriller terrifiant au cœur de l’Espagne rurale », La Croix,‎ (ISSN 0242-6056, lire en ligne, consulté le )
  4. « 3 bonnes raisons d’aller voir le film suffocant As Bestas », sur Konbini - Musique, cinéma, sport, food, news : le meilleur de la pop culture (consulté le )
  5. « As bestas (Thriller) : la critique Télérama », sur Télérama, (consulté le )
  6. (es) « Los Feroz se debaten entre el bien y el mal al premiar ‘El reino’ y ‘Campeones’ », sur El País, (consulté le )
  7. (es) « La lista completa de ganadores de los Premios Feroz 2019 », sur huffingtonpost.es, (consulté le )
  8. (es) « El Goya es para los ‘Campeones’ », sur La Vanguardia, (consulté le ).
  9. (es) « La ceremonia de los Premios Goya 2019, en imágenes », sur El País, (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]