Ordre de bataille lors de la bataille de Crète

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Ordre de bataille complet de la bataille de Crète de 1941.

Alliés[modifier | modifier le code]

Forces terrestres[modifier | modifier le code]

Forces alliées & Commonwealth, Crète - "Creforce"[modifier | modifier le code]

PC Creforce – (zone orientale, est de Chania)
Général Bernard Freyberg, VC, colonel Stewart[1]
Major G.W.Peck
10 chars légers Mk VI
  • Escadron B, 7e bataillon, Royal Tank Regiment
Lieutenant George Simpson
Deux chars Matilda II, armés par deux officiers et cinq artilleurs, 2e groupe, 3e régiment d'artillerie de campagne, Royal Australian Artillery (RAA).
  • 1er bataillon, The Welch Regiment
Lieutenant-colonel Duncan, Military Cross, (en réserve)

2e division néo-zélandaise[modifier | modifier le code]

PC division - Général Edward Puttick – (Zone occidentale, ouest de Chania)
  • 27e bataillon de mitrailleurs néo-zélandais du lieutenant-colonel Gwilliam
  • 5e régiment d'artillerie de campagne néo-zélandais.
  • 4e brigade d'infanterie néo-zélandaise du général Inglis, entre Chania et Galatas
    • 18e bataillon d'infanterie néo-zélandais
    • 19e bataillon d'infanterie néo-zélandais
    • 20e bataillon d'infanterie néo-zélandais
    • 1ère batterie légère, Royal Artillery.
  • 5e brigade d'infanterie néo-zélandaise (Général Hargest) (Maleme and Platanias)
    • 21e bataillon d'infanterie néo-zélandais
    • 22e bataillon d'infanterie néo-zélandais (lieutenant-colonel Andrew, Victoria Cross)
    • 23e bataillon d'infanterie néo-zélandais
    • 28e bataillon d'infanterie néo-zélandais (maori)
    • 7e compagnie de campagne, génie néo-zélandais
    • 19e compagnie, Army Field Corps
    • 1er régiment grec (1,030 hommes) du colonel Papadimitropoulos
    • École d'officiers d'Evelpidon (17 officiers, 300 élèves), (Lieutenant-colonel Kitsos)
  • 10e brigade d'infanterie néo-zélandaise (Lieutenant-colonel Kippenberger) (Galatas)
    • Cavalerie divisionnaire néo-zélandaise
    • Bataillon de marche néo-zélandais (conducteurs, mécaniciens, boulangers, etc., armés de fusils)
    • 6e régiment grec (1,389 hommes), (lieutenant-colonel Grigoriou)
    • 8e régiment grec (840 hommes), (lieutenant-colonel Karkoulas)

14e brigade d'infanterie[modifier | modifier le code]

PC 14e brigade d'infanterie - Général Chappel - (Heraklion)
    • 2e bataillon, The Leicestershire Regiment (lieutenant-colonel Cox, DSO, MC) (637 hommes)
    • 2e bataillon, York and Lancaster Regiment (lieutenant-colonel Gilroy) (742 hommes)
    • 2e bataillon, The Black Watch (Major Pitcairn) (867 hommes)
    • 2/4e bataillon d'infanterie australienne du lieutenant-colonel Dougherty[3] (550 hommes)
    • 1er bataillon, The Argyll and Sutherland Highlanders (lieutenant-colonel Anderson, DSO, MC), secteur de Tymbaki
    • 7e régiment, Royal Artillery, du major Snook, DSO : 450 hommes sans canons, équipés en fantassins.
    • 3e régiment grec (656 hommes) du lieutenant-colonel Betinakis
    • 7e régiment grec (877 hommes) du colonel Cheretis
    • bataillon grec de garnison, laissé en arrière quand la 5e division grecque (division crétoise) part pour le continent (830 hommes)

19e brigade d'infanterie australienne[modifier | modifier le code]

  PC 19e brigade d'infanterie australienne – Général Vasey - Georgiopoulis
(Lieut-col. Campbell à Rethymnon)
Unité Commandant Remarques
2/3e régiment d'artillerie (Australie) Maj. Bessell-Browne 6e batterie, 90 hommes et 4 canons (100 mm) italiens de prise, plus 4 x 75mm
2/1er bataillon d'infanterie (Australie) Lt. Col. Campbell 620 hommes
(Rethymnon)
2/11e bataillon d'infanterie (Australie) Maj. Sandover 650 hommes
(Rethymnon)
2/7e bataillon d'infanterie (Australie) Lt. Col. Walker
2/8e bataillon d'infanterie (Australie) Lt. Col. Mitchell ?
4e régiment grec Col. Trifon 1300 hommes
(Rethymnon)
5e régiment grec Lt. Col. Servos 1200 hommes
(Rethymnon)
École de Gendarmerie Col. Chaniotis 916 hommes
(Rethymnon)

Organisation de défense mobile de base[modifier | modifier le code]

PC - Général Weston- Souda
  • 15e régiment côtier, RA
  • Bataillon de marche "S", Royal Marine, Maj. Garrett (Royal Marines)
  • 1er bataillon, The Rangers, The King's Royal Rifle Corps
  • 102e régiment anti-char, RA (Northumberland Hussars) – sans canons, utilisé comme infanterie
  • 106e régiment d'artillerie légère anti-aérienne, RA (Lancashire Hussars - Lieutenant-colonel Hely)
  • 16e bataillon de marche de la brigade australienne - 350 hommes
    formé à partir des survivants des 2/2e et 2/3e bataillons d'infanterie australienne
  • 17e bataillon de marche de brigade australienne - 270 hommes
    formé à partir des survivants des 2/5e et 2/6e bataillons d'infanterie australienne
  • 1er bataillon de marche "Royal Perivolian" – regroupement d'unités britanniques disparates.
  • 2e régiment grec - 930 hommes
  • 2e régiment d'artillerie lourde antiaérienne, Royal Marines

Forces navales[modifier | modifier le code]

  • Commandant en chef, Flotte de la Méditerranée - Amiral Cunningham

Forces A1[modifier | modifier le code]

Force A1 – Contre-amiral Rawlings (R.A., 7e escadre de croiseurs)

Force B[modifier | modifier le code]

Force B – Amiral Rawlings

Force C[modifier | modifier le code]

  Force C - L'amiral King (15e escadre de croiseurs)
Navire Pacha Armement Tonnage Remarques
HMS Naiad (93) C.V. Kelsey croiseur léger - endommagé[4]
HMAS Perth (D29) C.V. Bowyer-Smyth 8x6 canons 6 pouces,

8x4 canons 6 pouces, 4x canons de 3 livres, 8x lance-torpilles 21 pouces

6,830 tonnes endommagé, coulé 1er mars 1942

Détroit de Sunda

HMS Kandahar (F28) C.V. Robson Destroyer
HMS Nubian (F36) C.V. Ravenhill Destroyer - endommagé[4]
HMS Kingston (F64) C.F. Sommerville Destroyer - endommagé[4]
HMS Juno (F46) C.V. St John Tyrwhitt coulé 21 mai 1941
HMS Calcutta (D82) C.V. Lees Croiseur AA
coulé 1er juin 1941 à moins de cent miles d'Alexandrie

Force D[modifier | modifier le code]

  Force D – Contre-amiral Glennie
Destruction du convoi du Lupo (21–22 Mai 1941)
Navire Pacha Remarques
HMS Dido (37) C.V. McCall croiseur léger- endommagé
HMS Orion (85) C.V. William-Powlett croiseur léger - endommagé[4]
HMS Ajax (22) C.V. McCarthy croiseur léger - endommagé
HMS Janus (F53) C.V. Tothill Destroyer
HMS Hasty (H24) C.F. Tyrwhitt[5] Destroyer
HMS Hereward (H93) Lt. WJ Munn Destroyer - coulé par avions ennemis 29 mai 1941
HMS Kimberley C.F. Richardson Destroyer

Force E[modifier | modifier le code]

Force E – C.V. Mack (14e Flottille de destroyers)

5th Destroyer Flotilla[modifier | modifier le code]

5e Flottille de destroyers – C.V. Mountbatten

Flotte d'évacuation[modifier | modifier le code]

Force d'évacuation de Sphakia - Contre-amiral King

  • HMS Phoebe – C.V. Grantham, croiseur léger
  • HMAS Perth – C.V. Bowyer-Smith, croiseur léger - endommagé[4]
  • HMS Coventry – C.V. Carne, croiseur léger
  • HMS Calcutta – C.V. Lees, croiseur AA, coulé le 1er juin 1941 avec 255 survivants
  • HMS Glengyle – C.V. Petrie, navire de débarquement d'infanterie

Forces aériennes[modifier | modifier le code]

  • Commandant en che, Moyen-Orient - Air Chief Marshall Longmore

Forces de l'Axe[modifier | modifier le code]

Forces terrestres, aéroportées et aériennes[modifier | modifier le code]

Fliegerkorps XI[modifier | modifier le code]

PC Fliegerkorps XI - Generalmajor Kurt Student, Brig. Schlemm (Chef EM), Col. von Trettner (Ops) and Maj. Reinhardt (Rens)[6]
Unité Commandant Équipement/Remarques
KGzbV 1 Oberst Fritz Morzik Junkers Ju 52
KGzbV 2 Oberst Rüdiger von Heyking Ju 52
KGzbV 3 Oberst U.Bucholz Ju 52
22nd Luftlande Division General comte von Sponeck Réserve (en Roumanie)

Fliegerkorps VIII[modifier | modifier le code]

PC VIII. Fliegerkorps - General der Flieger Baron Wolfram von Richthofen
Unité Commandant Équipement/Remarques
Kampfgeschwader 2 General-Major Herbert Rieckhoff (en) Do 17Z
Jadgeschwader 77 Major Bernhard Woldenga Me 109E
Lehrgeschwader 1 Oberst F-K Knust Ju 88A & He 111H
Sturzkampfgeschwader 1 Oberst-Leutnant W.Hagen Ju 87R
Sturzkampfgeschwader 2 Oberst-Lt O.Dinort Ju 87R
Sturzkampfgeschwader 77 Major comte von Schonborn-Wiesentheid Ju 87R
Zerstörergeschwader 26 Oberst Johann Schalk Bf 110C & Bf 110D

Luftflotte IV[modifier | modifier le code]

PC Luftflotte IV - General der Flieger Alexander Löhr
Unité Commandant Équipement/Remarques
5th Panzer Division Gustav Fehn
6th Gebirgs Division Ferdinand Schörner

Luftlande Sturmregiment[modifier | modifier le code]

PC Luftlande Sturmregiment - Generalmajor Eugen Meindl, puis Col. Ramecke, Maj. Braun[6]
Unité Commandant Équipement/Remarques
1er bataillon Major Walter Koch bataillon de planeurs
2e bataillon Major Edgar Stentzler
3e bataillon Major Otto Scherber
4e bataillon Hauptmann Walter Gericke

Deux compagnies de planeurs sont détachées à la 7e Flieger Division, ci-dessous

7e Flieger Division[modifier | modifier le code]

7e Flieger Division - Generalleutnant Willhelm Süssman
Unité Commandant Sous-unité Remarques
7e bataillon du génie Major Liebach
7e bataillon d'artillerie Major Bode
7e bataillon de mitrailleurs Hauptmann Schulz
7e bataillon anti-chars Hauptmann Schmitz
1er Fallschirmjäger Regiment Oberst Bruno Bräuer 1er bataillon (Major Erich Walther), 2e bataillon (Hauptmann Burckhardt), 3e bataillon (Major Karl-Lothar Schulz) Heraklion
2e Fallschirmjäger Regiment Oberst Alfred Sturm, Maj Schulz, Maj Paul[7] 1er bataillon (Major Kroh), 2e bataillon (Hauptmann Erich Pietzonka, 3e bataillon (Hauptmann Wiedemann) Retimno
3e Fallschirmjäger Regiment Oberst Richard Heidrich, Lt. Heckel[8] 1er bataillon (Hauptmann Friedrich von der Heydte), 2e bataillon (Major Derpa), 3e bataillon (Major Ludwig Heilmann) Hania

Le 2e bataillon/2e FJ Rgt sert avec le 1er FJ Rgt

5e Gebirgs Division[modifier | modifier le code]

PC, 5e Gebirgs Division - Generalmajor Julius Ringel, Maj. Haidlen, major Ferchl[8]
Unité Commandant Sous-unités
95e bataillon d'artillerie Oberstleutnant Wittmann
95e bataillon anti-chars Major Bindermann
95e bataillon de reconnaissance Major comte Castell zu Castell
95e bataillon du génie Major Schaette
95e bataillon de transmissions Major Nolte
85e Gebirgsjäger Regiment Oberst August Krakau 1er bataillon - 2e bataillon - 3e bataillon
100e Gebirgsjäger Regiment Oberst Willibald Utz 1er bataillon - 2e bataillon - 3e bataillon
141e Gebirgsjäger Regiment[9] Oberst Maximilian Jais 1er bataillon - 2e bataillon - 3e bataillon

Liens[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Beevor, Anthony. Crete The Battle and the Resistance (1991) p. 345. John Murray Limited
  2. Beevor p. 345.
  3. Toutes les unités d'active australiennes sont numérotées avec le préfixe "2/" qui les distingue des unités de milice
  4. a b c d e f g h i et j Beevor. p. 346.
  5. http://www.uboat.net/allies/commanders/2522.html
  6. a et b Beevor p. 347.
  7. Beevor. p 347.
  8. a et b Beevor. p 348.
  9. Le 141st Geb. Rgt est un renfort de la 6e Gebirgs Division.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes de bas de page[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]