Eddie Kuligowski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Eddie Kuligowski
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 74 ans)
CepoyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Édouard Henri KuligowskiVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Distinction
Prix Niépce ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Eddie Kuligowski est un photographe français, né le à Montargis et mort le à Cepoy[1]. Il obtient le prix Niépce en 1976.

Biographie[modifier | modifier le code]

Edouard Kuligowski naît dans une famille d’origine polonaise[2]. Formé de 1970 à 1972 dans un studio de photographie publicitaire, Eddie Kuligowski devient indépendant en 1973 et devient membre de l'agence Viva puis de VLOO.

À partir de 1973, ses photographies créatives en noir et blanc sont plusieurs fois par an publiées dans des magazines de photographie réputés (Camera International, Zoom...) et exposées en France et à l'étranger.

En 1975, il présente ses premières suites à la Bibliothèque Nationale dans l’exposition « Bruno, Descamps, Kuligowski, Plossu »[3].

En 1976, il obtient le Prix Niépce, le plus prestigieux prix français distinguant un photographe.

Dans les années 1980-1990, Kuligowski réalise des photographies de mode et de publicité, publiées dans de nombreuses revues, telles Harper's Bazaar, Joyce Magazine. Il illustre des catalogue pour Kniomy, Rodika Zanian, etc.

À partir de l’an 2000, il enseigne la photographie et organise des stages. Il est le père du peintre et photographe Nicolas Kuligowski né en 1967[4].

Eddie Kuligowski meurt le , à l'âge de 74 ans[5].

Prix et récompenses[modifier | modifier le code]

Collections[modifier | modifier le code]

Expositions[modifier | modifier le code]

Personnelles[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Collective[modifier | modifier le code]

Publications[modifier | modifier le code]

Liste non exhaustive

Monographies
  • Rochefort et la Corderie Royale, texte Erik Orsenna, éditions de la C.N.M.H.C., 1995.
  • Livre premier, éditions Marval, 1992
  • Transmigration, éditions Mise au Poing, 1977
Livres collectifs

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Les années Viva, 1972-1982 : une agence de photographes, d’Anne-Laure Wanaverbecq et Aurore Deligny, Paris, Marval / Jeu de Paume, 2007.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. État civil sur le fichier des personnes décédées en France depuis 1970
  2. « Eddie Kuligowski | photographie - À propos », sur eddiekuligowski.com (consulté le )
  3. a et b « Bruno Réquillart | MAP », sur mediatheque-patrimoine.culture.gouv.fr (consulté le )
  4. Nicolas Kuligowski, « RIP Eddie Kuligowski 1946 - 2021 », sur Twitter,
  5. Alain-Gilles Bastide, « La photographie est en deuil (2) », sur blogs.mediapart.fr,

Liens externes[modifier | modifier le code]