Dr. Peacock

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dr. Peacock
Description de cette image, également commentée ci-après
Dr. Peacock à Defqon.1 2018
Informations générales
Nom de naissance Steve Dekker
Naissance (33 ans)
Drapeau des Pays-Bas Pays-Bas
Activité principale Producteur, disc jockey
Genre musical Frenchcore
Années actives Depuis 2002
Labels GGM Digital, Psychik Genocide, Peacock Records
Site officiel www.dr-peacock.nl
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo de Dr. Peacock.

Dr. Peacock, de son vrai nom Steve Dekker, né en 1988, est un producteur et disc jockey de frenchcore néerlandais. Il est aussi producteur au travers du label Peacock Records. Il a participé aux scènes frenchcore de festivals comme Vive la Frenchcore, Syndicate, Decibel Outdoor, Defqon.1, Masters of Hardcore, Pandemonium, plus de 300 soirées et événements depuis 2010[1]. Il est reconnu par la presse spécialisée comme l'un des grands du genre[2].

Biographie[modifier | modifier le code]

Steve Dekker est né en 1988 aux Pays-Bas, et a grandi dans le village de Limmen. Lors d'un entretien effectué avec Alive at Night en 2016, Dekker explique s'être initié à la techno hardcore en écoutant les anciennes compilations Thunderdome à l'âge de neuf ans[3]. Il s'initie ensuite au mainstream hardcore[3], tandis que le genre se développe au milieu des années 2000. Il se forme au genre frenchcore en achetant des vinyles de The Speed Freak, The Sickest Squad, Psiko, et DJ Radium[4], ce dernier l'ayant attiré grâce aux reversed bass-kicks, qui lui rappelaient le genre early hardstyle, mais en plus rapide et avec plus de distorsions à la fin de chaque kick[3]. Il commence à mixer à l'âge de 12 ans[5], puis organise quelques soirées à Limmen, et au club Innercore de Castricum.

Sa première participation à un événement s'effectue en 2010, lors du Beter Kom Je Niet à Culemborg, marquant le début de sa popularité. C'est cette même année qu'il commence à produire[5]. En 2013, il décide de fonder son propre label indépendant nommé Peacock Records[4],[6]. Il participe à l'album The Deadfaced Dimension d'Angerfist en 2014.

En 2016, Dr. Peacock est invité à participer à des festivals de renom tels que Defqon.1, Dominator, Decibel, Q-base, et Harmony of Hardcore[3]. En décembre 2016, il est annoncé au TOXIC EXPERIENCE #2 du vendredi 17 février 2017[7]. En avril 2017, il joue au Hard Factory, Centre des congrès d'Épinal[8]. Le 6 mai 2017, il joue notamment avec Le bask et Angerfist au festival Insane de Toulouse, en France[9]. En octobre 2017, il participe à l'édition de Lucifer's Legions du festival Ghosttown[10].

Lors d'une interview, Dr. Peacock a révélé souffrir d'acouphènes, ce qui l'oblige à porter constamment des protections auditives lors de ses concerts et mettre la musique à un niveau bas lorsqu'il la compose.

Style musical[modifier | modifier le code]

Dr. Peacock est considéré comme le DJ ayant popularisé le frenchcore aux Pays-Bas, notamment au travers de ses participations aux événements Vive la Frenchcore[4]. Cependant, l'artiste, comme il l'admet lui-même, n'est pas forcément apprécié des vieux fans de frenchcore. « Je sais que j'ai lancé un style totalement différent, et que les vieux aficionados des années 2002 à 2010 peuvent le haïr. J'ai sciemment changé le style parce qu'il fallait l'évolution du genre. À la base, j'ai fait mon propre ‘Peacock style[3].’ »

Discographie[modifier | modifier le code]

Album studio[modifier | modifier le code]

  • 2016 : Dr. Peacock - Trip Around The World
  • 2018 : Dr. Peacock And Friends - Creme De La Core Album
  • 2018 : Dr. Peacock - Acid Bomb

Singles et EP[modifier | modifier le code]

  • 2012 : Dr. Peacock and Friends (single)
  • 2013 : Groundshaker (avec Brutal Jesters) (EP)
  • 2013 : Hardsound Symphony (avec Subversion) (EP)
  • 2013 : Out of my Fucking Mind (EP)
  • 2014 : Italy (avec BrainCrash) (EP)
  • 2015 : The Forgotten (EP)

Hymnes[modifier | modifier le code]

  • 2013 : Vive La Frenchcore (Anthem 2013) - Dr. Peacock feat. Marcus Decks
  • 2014 : Vive La Frenchcore (Anthem 2014) - Chrono, Zyklon, Repix, Hyrule War, Brutal Jesters, Dr. Peacock, Marcus Decks & The Sneiterheadz
  • 2015 : Vive La Frenchcore (Anthem 2015) - Dr. Peacock & Repix feat. Para Italia
  • 2016 : Vive La Frenchcore (Anthem 2016) - Dr Peacock & Mr. Ivex
  • 2016 : Frenchcore Family (VLF Anthem 2016) - Dr. Peacock & The Sickest Squad feat. Da Mouth of Madness

Indépendant[modifier | modifier le code]

  • Dr. Peacock & Sefa - This Life Is Lost
  • Dr. Peacock - Rise of the Forgotten
  • Dr. Peacock feat. Remzcore - Nothing Is Free
  • Dr. Peacock & Crypton - Limitless
  • Dr. Peacock & Maotai - End of the World
  • Dr. Peacock & The Whistlers - The Lonely Shepherds
  • Dr. Peacock & Para Italia - The Saints
  • Dr. Peacock & Maissouille - Super Sayan

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (nl) « Dr. Peacock - Draaiarchief », sur partyflock.nl, Partyflock, (consulté le )
  2. « French Kiss ? French Touch ? Frenchcore ! », sur Arte - Tracks, (consulté le ).
  3. a b c d et e (en) « Vive La Frenchcore!’ – Dr. Peacock talks revamping Frenchcore, psy-adventures & more! », sur alive-at-night.com, (consulté le ).
  4. a b et c (en) « Dr. Peacock on Vive la Frenchcore », sur partyflock.nl, Partyflock, (consulté le ).
  5. a et b (en) « Dr. Peacock: Interview from Trauma: Harder Styles Tour 2016 », sur theharddata.com, (consulté le ).
  6. (en) « Dr. Peacock - Biografie », sur partyflock.nl, Partyflock, (consulté le ).
  7. « TOXIC EXPERIENCE #2 / Vendredi 17 Février 2017 ! », (consulté le ).
  8. « SélecTrax des meilleures soirées de la semaine #16 », sur fr.traxmag.com (consulté le ).
  9. « 3 raisons de passer le week-end à Toulouse pour l'Insane », sur touslesfestivals.com, (consulté le ).
  10. (en) « GHOSTTOWN 2017: Lucifer's Legions », sur partyscene.nl (consulté le ).

Liens externes[modifier | modifier le code]